[Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Cumulo' le Mer 25 Nov 2015 - 20:12

Crobe : très TRES farfelu, mais ça passe. Difficilement crédible, mais ça peut passer. Ca reste bien écrit et tes idées farfelues tu arrives tout de même à nous les amener de façon à ce qu'on soit pas trop trooop choqué. Bref, un POUR qui passe, limite limite quand même :v

Zellan : Zellan tu te prends un peu pour Chuck Norris là ou bien :v N'empêche que c'est bien écrit et bien inventif, j'ai souri plusieurs fois en lisant, on sent que tu t'es donné pour nous écrire ça. Un POUR donc.

Di'mort : Tu as utilisé la solution de facilité, mais c'est bien écrit tout de même, et ENFIN tu réussis à bien intégrer ton fameux tatou dans le récit. POUR.

Torti : C'est un peu WTF quand même là %) La situation était certes un peu compliquée mais je rejoins quand même les deux avis du dessus, je suis sûr que tu aurais pu faire mieux. Désolé, mais ça sera un CONTRE :/

Vifargent : Alors euh, la rédaction j'aime pas du tout le style, et le coup de la farine + le fait de se hisser comme ça, beaucoup trop incohérent et mal amené. CONTRE.

Vote de Cumulo', signe de son sang et jure sur l'honneur de son impartialité a écrit:
Crobe : POUR
Zellan : POUR
Cumulo' : /
Di'Mort : POUR
Torti : CONTRE
Vifargent : CONTRE
avatar
Cumulo'
Modérateur

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Crobe le Ven 27 Nov 2015 - 15:36

Zellan c'était limite, mais j'aime bien comment c'est écrit et j'aurai pu faire une résolution similaire si j'avais eu ce scénario, ce sera pour.

Cumulo', même si le roman est pas trop désagréable, je suis obligé de mettre contre car j'ai pas tout compris, c'est un peu compliqué et j'ai l'impression qu'il a voulu nous embrouiller %)

Di'Mort, la résolution est plutôt simple et logique, les objets sont bien utlisés et le roman est bien fait, c'est un pour évident.

Torti, je pensais mettre contre car tu prends une solution de facilité avec ta résolution, cependant j'ai apprécié le récit, et je sais pas pourquoi mais j'ai envie d'approuver donc ce sera pour.

Vif', le récit est juste insupportable, je me suis rendu compte à la moitié du récit que j'avais rien compris donc j'ai dû tout relire, et comme les autres ont déjà la réaction farine/sable est ambiguë, et même si ça fait du plâtre, tu reste quand même coincer normalement donc ce sera contre.

Vote de Crobe, signe de son sang et jure sur l'honneur de son impartialité a écrit:Crobe: ~
Zellan: Pour
Cumulo: Contre
Di'Mort: Pour
Torti: Pour
Vifargent: Contre
avatar
Crobe

Messages : 759
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 18
Localisation : New L.A.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Di'mort le Sam 28 Nov 2015 - 9:54

Alors..

Crobe : C'était sympa, de l'imagination, de la logique et un récit prenant avec un style d'écriture sympa.. Je vote POUR !

Zellan : J'ai bien aimé le récit, c'était sympa ! Peut-être mon préféré. J'aime toujours le style d'écriture et le personnage donc voilà; un bon POUR ! En plus c'est de ma faute si tu étais dans cette situtation :v

Cumulo': J'ai eu un peu de mal avec la solution mais bon.. On a plus beaucoup d'objets et la situation est compliquée (comparée à la mienne par exemple; mais bon moi on me reproche que c'est trop "simple" ou "WTF" alors que ce sont deux antonymes dans ce jeu :v ) alors je vais quand même mettre POUR !

Torti : J'ai beaucoup de mal quand même avec l'histoire de code.. Un peu cheaté on va dire. Après le récit reste quand même agréable mais ça manque d'oppression; on a l'impression que tu écris le code sans trop de problème avec aucun danger autour.. Et pour ça désolé je mets CONTRE.

Vifargent : Un peu bizarre comme solution et comme l'a dit Crobe; si ça devient du plâtre tu ne t'enfonces plus mais tu es toujours coincé. Donc situation compliquée c'est vrai mais je mets quand même CONTRE. Le récit n'était pas assez prenant et solution trop discutable.

Vote de Di'mort, jure de son sang et signe sur l'impartialité de son honneur a écrit:Crobe: Pour
Zellan: Pour
Cumulo: Pour
Di'Mort: /
Torti: Contre
Vifargent: Contre
avatar
Di'mort
Ultime Survivant VII

Messages : 442
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Zer0mega le Dim 29 Nov 2015 - 22:00

Et fin de la manche 4 ! Qui aura réussi à convaincre les juges ? Nous allons le voir de ce pas :

Crobe : Bon, à l'origine, le but du jeu était de trouver le mot de passe %). Enfin passons, ce n'est pas bien grave. Le récit est bien présenté, tu as vraiment une belle plume et les objets sont correctement utilisés. Cependant, je suis désolé mais j'arrive pas à accrocher à cette histoire là … Peut-être trop brouillon ou bordélique … Ça aurait été CONTRE pour moi. Cependant, ce n'est pas l'avis des juges qui te décernent un POUR.
Zellan : Alors comme ça Beiber aurait des ondes négatives ? Huhum, ca explique des choses ! :v J'ai aimé, c'était sympa, bien écrit et les objets sont biens intégrés. Pour le MJ comme pour le jury, c'est un POUR.
Cumulo : Ah, c'est compliqué …  Un à un les objets sont bien utilisés mais l'ensemble fait un peu trop listing saccadé … Bon, aller c'est quand même un POUR du MJ. Quand aux juges, ils te décernent également un POUR.
Di'Mort : Ahhh … C'est un peu le même souci qu'avec Crobe … C'est bien écrit, agréable à lire … mais j'ai du mal à accrocher … CONTRE … Mais pas pour le jury : tu reçois de sa part un POUR.
Torti : Le jury estime que ta solution est trop OP et te sanctionne d'un CONTRE. Et bien, ce n'est pas de mon avis : une belle rupture du 4em mur c'était exactement ce que j'espérais avec le livret des règles. Le combiner avec l'ordi pour déclancher un cheat code, moi j'aime bien l'idée, et pour ce, moi je te met un POUR (qui ne sert à rien, certes, mais POUR quand même :v)
Vif' : Ahhlala, sable + farine = plâtre donc je peux m'en sortir ? … Le pire c'est que je pense que tu as juste voulu te débarrasser de l'objet puisque tu t'en serais sûrement sorti juste avec le katana … hélas, ça ne passe pas pour le jury et pour le MJ non plus : CONTRE

Crobe, Zellan, Cumu et Di'Mort marquent un point

MANCHE 5 (et finale), Situations:
- TWIST déclenché par le choix de Di'Mort de prendre les escaliers : Cumu et lui se retrouvent à deux dans la même situation, il vont devoir unir leurs forces et leurs objets pour pour rendre une seule et même copie. Il ont carte blanche pour ce qu concerne la mise en forme ~
- Vous avez jusqu'au Dimanche 6 Décembre 18h pour me rendre vos copies (@ Cumu et Di'Mort: si vous avez besoin de plus de temps, merci de m'en informer via Skype)
- Vous utiliserez tous les objets qu'il vous reste.
- 2000 caractères max, 3000 pour Cumu/Di'Mort je ne vais pas vous fliquer à la lettre près mais pensez à vos lecteurs
- Pour tout commentaire, remarque, question, je suis à votre disposition via Skype ou MP ~

Have fun ! ~


Crobe le voleur de rp:
Il fallait donc choisir entre l'épreuve de force et l'épreuve d'agilité pour accéder au téléporteur... Et bien étant donné que je fais de la musculation à l'école, je ne dois pas être trop mauvais à l'épreuve de force ! (ceci dit machu aussi fait de la muscu et pourtant...)

Sur l'écran tactile je cliquais donc sur "épreuve de force", puis à peine avais-je touché l'écran qu'une créature apparu soudainement par le téléporteur. C'était un géant et je devinais donc que mon épreuve était de m'en sortir face à ce monstre. Je crois que malgré la muscu, je ne faisais pas le poids face à lui. Je devais quand même trouver une solution pour m'en débarrasser.

Tout d'abord il fallait fuir, la salle était vaste et le géant lent, je pouvais gagner du temps. J'inspectais les alentours et je ne trouvais rien qui puisse me servir. Comme une démonstration de force, le zombie géant commença à renverser tout ce qu'il pouvait, les armoires, les ordinateurs, et l'armoire placée pour bloquer le poste de surveillance vola rapidement en éclat.

Toujours en fuite, caché, j'observais alors le zombie de tout à l'heure sortir du poste de surveillance avec une lampe à huile dans la main : il se fit tout de suite déchiqueter par le géant, je sais donc à quoi m'attendre. Cependant cette lampe à huile pouvait servir, je me dépêchais donc d'y aller pour la récupérer en essayant d'éviter le géant, mais AOUCH, je fus propulsé contre le mur, et sonné, le géant s'approchait dangereusement.

Alors qu'il me pris dans sa main, je ramassais la première chose que je trouvais par terre, c'est à dire une manette de GameCube, avant d'être emprisonné dans sa main. Il allait me manger et l'aventure s’arrêterait ici. Je coinçai alors la manette de NGC dans sa bouche, et il paru s'étouffer, du moins il tituba en me relâchant. J'y avais échappé mais ce n'était pas fini.

J’eus alors une idée : l'attirer vers le trou qui menait à la chambre froide. Je tentai le tout pour le tout en lançant la lampe dans la chambre froide par la dalle qui était cassée, et la pièce pris feu, entraînant une fumée qui remontait. Le géant, attiré, se rapprochait de la fumée, je parti me cacher derrière un bureau. Tel un zombie, le géant se jeta dans le trou comme un crétin pour rejoindre la fumée et se retrouva pris au piège.

Je revint voir l'écran du téléporteur, le mot de passe s'affiche alors et je pu rentrer dans le téléporteur : la fin de mon aventure était proche. (3/0)


La porte se referma derrière moi. D'étranges lumières se mettent à s'allumer et à tourner autour de moi. Je ressens comme un courant d'air en provenance du sol … Je me sens … léger … léger … comme si chaque particule de mon corps commençait à disparaître une à une. Et puis, soudain …
**ting**
Hum … déjà ? … Les portes s'ouvrirent.
« Merci d'avoir essayé la version démo du téléporteur 3.0, la version standard sera disponible au courant de l'année prochaine. »

OK … Bon … J'errai un peu dans la pièce sans trop savoir où aller ni que faire. C'est alors que je m’aperçus que dans ma lutte avec le colosse, nous avions démoli tout un pan de mur. Je pris la décision de traverser cette fissure. La nouvelle pièce n'avait rien à voir avec celle que je venait de quitter … il s'agissait d'une gigantesque … une gigantesque et très vieille … beurk … bibliothèque … J'allais pousser un cris d'effroi lorsqu'une voix derrière moi me retint.
« Shhhhh …
- Zut, un autre zombie !
- Non mais dit-donc, jeune homme, restez poli ! »

Ah, mince, c'était juste une grand-mère qu gardait la bibliothèque …
« Euu … excusez moi …
- Shhhhh, moins fort, vous êtes dans un lieux public !
- Ah, pardon … Je repris à voix basse, excusez moi mais je me demandais si vous n'aviez pas trouvé quelque chose qui m'appartient …
- Plait-il ? Excusez moi, je ne vous entends pas, je suis un peu dur d'oreille …
Je refrénai une violente envie de l'étrangler (mon frère disait toujours qu'étrangler les gens c'était pas bien) et retenta calmement
- Auriez vous vu une grenouille ninja qui a confondu sa langue avec une écharpe ?
- …
- …
- …
- …
- Oui.
- Oui ?
- C'est dans les objets trouvés, un résident l'a oublié là après avoir emprunté un guide sur les échecs.
- Super ! Je peux la récupérer ?!
- Oui !
- HOURRA !
- Il vous suffit de remplir le formulaire B-37 des objets trouvés.
- Qu … quoi ??!
- Vous le trouverez dans cette bibliothèque, mais je ne sais plus trop à quel rayon … c'est très mal rangé et ma mémoire me joue souvent des tours, huhuhu ! »
Sur ces mots, elle s'éclipsa, me laissant seul à mon désarrois …

Objets:
Une banane
Un briquet
Un chandelier
Un couteau de cuisine
Des gants de boxe
Une lampe à huile
Une manette de NGC
Un parapluie
Un poisson rouge
Une tondeuse à gazon


Zellan aux bons goûts musicaux:
Peu habitué à converser avec des gens, et encore moins avec des pianos qui parlent, je me dis qu'essayer de négocier n'était clairement pas la meilleure solution envisageable. Je me déplaçai avec habileté autour de lui afin d'éviter sa... bouche - enfin, ce qui y ressemblait - car je ne doutais pas qu'un bras coincé là-dedans ne ressortirai pas indemne. Mais peut-être pourrais-je l'effrayer en lui présent mon petit Branette tout juste acquis ? Je l'agitais donc devant moi en criant :

- BOUH ! hurlais-je.
- Let, répondit calmement le piano.

Ne comprenant pas le sens profond de cette répartie sans précédent, je compris rapidement que mon idée n'eut pas l'effet escompté. Visiblement, ce piano était non seulement doué de parole, mais également d'intelligence. Je ne l'aurai pas aussi simplement ; il me fallait trouver une ruse un peu plus élaborée pour l'avoir ! C'est alors que je me remémorai mes cours de physique, tant excellents par la science qu'ils m'apportaient que par les explosions que je créais. Alors pourquoi ne pas faire sauter ce fichu piano qui, de toute façon, ne dégageait pas un très bon son ?

Tout en me déplaçant constamment autour de lui, je tentais une approche, un CD du chanteur préféré de Cumulo' en main, et la piano fut un peu trop lent à se retourner, si bien que j'eus le temps de faire glisser le disque contre la paroi de celui-ci afin de créer une petite étincelle que j'appliquais immédiatement sur un baton de dynamite tenu par ma seconde main. Le piano ouvrit la gueule pour protester contre ces goûts musicaux douteux, et j'en profiter pour jeter ma dynamite allumée dedans.

Je me jetai ensuite à plat ventre à un autre bout de la pièce et attendit l'explosion. 3... 2... 1... BOUM ! Une énorme détonation retentit, bien plus puissante que ce que j'aurai imaginé. Peut-être que les ondes négatives de Bieber avaient joué un rôle là-dedans ? Toujours est-il que je me relevai, un peu sonné, et passai devant un piano carbonisé pour sortir de cette pièce. (3/1)


Je m'approchai de la grande porte de métal au fond de la pièce. À peine eus-je posé ma main sur la poignée que mon senseiomètre se mit en alerte. Ca-y-est ! Je touche au but ! Je le sais, je le sens ! Mon aventure va enfin arriver à son terme ! Sans doute sous l'effet de l'excitation (comprenez, j'allais bientôt devenir le héro de M. Zani-sensei!) il me vint une envie folle de faire une entrée en panache comme dans ces fameuses séries américaines. Crobe avais tenté maintes fois de m'intéresser à ce genre de divertissements mais je n'avais pas été très réceptif, il faut l'avouer … J'espère que je vais y arriver … Aller, c'est parti ! Instinctivement, je poussai un étrange et rustique cri se rapprochant du « HAYOUHHHAH! » avant d'asséner un volent coup de pied qui envoya valdinguer la porte au loin. Wah, encore un domaine où j'excelle on dirait ! Je bondit dans la pièce. Il était là ! M. Zani-sensei était juste devant moi, ligoté et inconscient (zut alors, il avait manqué mon entrée). La pièce était richement décorée avec un bon goût certain : la tapisserie aux murs, la moquette et la grande cheminée en bois étaient très chics. Assis, dos à moi, sur le grand fauteuil au milieu de la salle, un homme se trouvait là, seul.
« Entrez donc Monsieur Zellan. Je vous attendais.
- On se connaît ?
- Moi je vous connais. On raconte que vous êtes très intelligent.
- Bien que ce soit parfaitement vrai, n'espérez pas m'avoir avec vos flatteries ! Relâchez M.Zani-sensei espèce de … de monsieur dont je ne vois pas le visage !
(bon, OK c'était pas terrible la répartie là … )
- Certainement. Mais à une seule condition : battons nous en duel ! »
Là je devais reconnaître que je ne m'attendais pas à cette réplique … Ainsi, je restai un peu béa-ba …
« Euu … On va jouer aux cartes ? …
- Au cartes ?
- Non ?
- Non.
- Ah.
- Approchez, installez vous ! »
J'obéis. Devant moi se trouvais une large table en verre recouverte d'une grande couverture. Je pris place sur le fauteuil en face de l'étrange homme. D'un geste vif, il ôta le bout de tissu pour révéler un magnifique échiquier en ivoire et ébène.
« Battez moi et vous êtes tous les deux libres. Perdez et vous travaillerez pour moi … pour l'éternité ! »
Comme l'a un jour dit un vieux sage, l'éternité c'est long, surtout vers la fin … Bon, pas de souci c'est pas ce rigolo qui pourra me battre !
« Puis-je au moins connaître le nom de celui qui va se prendre une raclée ?
- Zellan.
- … »
Zut, encore plus fort que ce foutu piano …
« Euu … c'est quoi votre nom ?
- Oh, vous n'avez qu'à m'appeler … Ninja Mew ! »
… Là j'ai un mauvais pressentiment …

Objets:
Un bonzaï
Un CD de Justin Bieber
Un cookie
De la dynamite
Un Gobou en peluche troptrop kawaii
Un lasso
Une navette spatiale modèle réduit
Une Piñata
Une raquette de tennis
Un trousseau de clés
Un Branette en peluche bienbien flippant


Cumulo le démineur:
Aaah vite que faire ? Comment se débarrasser de cette bombe ? Elle est trop grosse, impossible de la balancer loin par la fenêtre. Il va donc falloir que je la désamorce. Analysons-la donc grâce à nos précieuses 18 secondes. On a 10 bâtons de dynamite, et un minuteur possédant plein de fils électriques reliés aux bâtons, et… une fente ? Et si… Oui, on peut essayer. Je sors alors de mon sac un ticket que j’avais gardé je sais pas trop pourquoi. Il s’agit d’un ticket de réduction pour le planétarium, dont le coût exorbitant passerait alors à 20 euros. Mais peu importe, il se trouve qu’il s’insère parfaitement dans la fente du minuteur, alors je l’insère ! Et je vois le compteur passer de 00:09 à 20:09. Quoi ? Mouais très bien, c’est pas ça qui va m’aider à empêcher l’explosion. Je décide alors de fouiller plus en détail mon sac, pour trouver peut être des idées…

Ah,  tiens, c’est vrai que j’avais apporté des chaussures de sport, au cas où j’étais pris d’une envie miraculeuse de faire de l’exercice… Mais leur semelle est en caoutchouc ! Et c’est un parfait isolant électrique ; il y a peut-être moyen de s’en servir au niveau des fils de la bombe, et d’isoler les deux parties de cette dernière : les bâtons de dynamite, et le minuteur qui sert à les déclencher. En détruisant le minuteur sans toucher aux explosifs, il y a moyen que la bombe n’explose pas. Je sais quoi faire !

Je prends alors les chaussures de sport, et utilise ma force surhumaine pour en prélever uniquement les semelles en caoutchouc. Une fois cela fait, je m’occupe d’utiliser ce matériau prélevé pour rendre les deux parties de la bombe indépendantes : je prends les 10 fils électriques, et je fais un nœud tout autour avec le caoutchouc. Je serre alors de toutes mes forces, et… Bah on va dire que c’est bon hein, de toutes façons j’ai plus trop le choix. Maintenant que c’est fait, il faut trouver le moyen de détruire le minuteur. Et pour ça, quoi de plus simple que d’utiliser ma bouteille d’eau ? Fraichement rempli au lac que je viens de traverser, il suffirait sûrement que je verse de l’eau sur le minuteur pour que celui-ci soit mis hors d’état de nuire. Et c’est ce qu’on va essayer… Maintenant !

Je prends la bouteille, et je verse doucement de l’eau sur le minuteur. Et à peine qu’une goutte le touche, qu’il se met à faire un petit bruit, puis une sorte de « Pchgzz », et le compteur s’éteint. Yes ! Je peux donc enfin reprendre ma route… (3/1)


Pfffffiou, c'était moins une ! Mais pourquoi ces zombies avait-il posé une bombe dans leur propre repère ?! Ça n'a aucun sens ! Remarque … la simple existence d'un manoir zombie n'a aucun sens donc bon … Devant moi se dressaient un énorme escalier. Bon … c'est parti pour une petite grimpette. À peine eus-je le temps de penser à cela que j'entendis un son fracassant. Je vis Di'Mort  se jeter sur moi en pleurant et criant :
« WHAAAAA ! CUMU ENFIN T'ES LÀÀÀÀÀ ! »
Ahhhlàlà quel gros bébé … J'ouvris les bras pour l’accueillir. Il me heurta si violemment que nous fûmes projetés sur plusieurs bons mètres … Il devais vraiment être content de me revoir …
« Uhrg … S … salut Di'Mort … »
Il marmonna quelque chose d’inaudible.
C'est alors qu'arriva en roulant une espèce de grosse pierre ronde.
« JE NE SUIS PAS UNE PIERRE, JE SUIS UN TATOU !
- Eh, mais t'es un peu con toi où quoi ? Je l'ai pas dit à voix haute ça, fait un peu plus gaffe, tu va briser le 4em mur !


Wait … tu parles ?
- AHH, ENCORE TOI ? MAIS C'EST PAS VRAI !
- Euu... tu le connais Di'Mort ?
- C'est … une longue histoire … Eh, le tatou, retour à la normale comme tu peux le voir, cherche pas plus moyen que tu m'écrase !
- Ah ouais ? »
C'est alors que la bestiole sorti de sa carapace un petit flacon rempli d'une poudre blanche.
« M... MERDE ! De la poudre de Perlimpinpin ! »
Perlimpinpin … c'était pas son lapin ça ? Le lapin que sa grand mère avait brûlé pour faire des expériences où je sais plus trop quoi ? Prfff … Ah oui c'est vrai, elle lui avait même sorti une histoire comme quoi il avait avalé une télécommande ! »
Toujours est-il que le hérisson
« JE SUIS UN TATOU, UN TA-TOU C'EST QUAND MÊME PAS COMPLIQUÉ ! »
Euu … toujours est-il que le tatou avala cul sec le contenu de la petite fiole. Et là il se passa quelque chose de … surprenant … La bête se mis à grandir, grandir … jusqu'à mesurer trois où quatre mètres de haut !
« OK ! À NOUS TROIS MAINTENANT ! »
oups …  

Objets:
Un ballon de plage
Une boule de bowling
Une bouteille d'eau
Des chaussures de sport
Une étrange potion
Une flûte
Des lunettes de soleil
Un paquet de bonbons
Une poêle
Un ticket de réduction pour le planétarium
Un bout de cristal merveilleux qui brille dans le noir


Di'Mort le négociateur:
Me voilà dans une situation délicate.. Je regarde autour de moi dans ce trou à rat.. Oh une boîte d’allumettes ! Je pense que, vu la situation, le feu peut être une bonne arme. J'ouvre la boîte (je ne vous cache pas que ça me demande pas mal d'efforts étant donné ma taille actuelle), je sors une allumette, je la frotte contre la boîte pour créer la combustion, et c'est parti.
Je sors du trou avec ma torche géante et je me tiens debout face au cadavre de chat ambulant.
_«Bon je pense qu'on peut négocier. Tu me laisses partir et je te laisse ce gigot. On est d'accord ? De toute façon c'est ton seul choix si tu ne veux pas finir cramé ! »
Bien sûr je ne suis pas stupide ; je sais que le feu sur une allumette ça ne dure pas. Je me dépêche de sortir le gigot de mon sac (je pourrais vous expliquer pourquoi il est là, ça serait fun, mais tout le monde s'en fout et en plus j'ai pas le temps) et je lui lance. La grosse bestiole n'hésite pas un instant et saute sur ce minuscule bout de viande... Qui redevient d'un coup de taille normale. Super, ça ne devrait pas tarder à être mon tour ! Je regarde la porte condamnée.. Celle-ci ne semble pas mener quelque part. Et les escaliers sont plus faciles d'accès. Je décide donc de m'y diriger. Mais là, droit devant-moi, une énorme patte se pose sur le sol. Pas celle d'un chat zombie.
_« Alors comme ça on est confronté à un un problème de taille ? »
_« Mais.. T'es un.. truc là je sais plus mais un animal. Pourquoi je comprends ce que tu dis ? »
_« Je... suis.. un... TATOU !!!! »
La bête tente de m'écraser et j'esquive sa grosse patte de justesse. Je fouille dans mes poches.. une lampe torche ! Face à cette grosse bête me vient une solution : j'utilise la lampe pour envoyer la lumière sur le chat zombie et ainsi l'attirer vers nous. Celui-ci est interpellé et regarde vers notre direction, à la bestiole et moi. Il fonce alors vers nous et saute sur l'autre animal. Pas le temps de regarder le spectacle (qui, je suis sûr, valait le coup d’œil) ; je fonce en direction des escaliers, je ne tiens pas à rester plus longtemps dans cette... Aïe !! Je me suis cogné la tête au plafond.. Au plafond ? Oh j'ai repris ma taille normale ! Chouette !
Bon allez... il faut se remettre à la recherche des autres. (3/1)


Je ne sais pas ce qui m'attendais au bout de ces escaliers mais il n'y avais qu'un moyen de le savoir : c'est parti ! Oups … Vous-ai-je déjà parlé de ma fâcheuse habitude à ne pas attacher mes lacets ? Bah oui, ça n'a pas manqué … Je dévalais les escaliers à toute vitesse. Soudain j’aperçus une lueur, enfin ! Eh … Mais … mais qu'est ce que Cumu fout planté là ? Si il ne se pousse pas …
« WHAAAAA ! CUMU DÉGAGE DE LÀÀÀÀÀ ! »
Mais non, cet imbécile resta droit comme un piquet et ouvrit même les bras. Inutile de préciser que le choc fut un peu violent … Après quoi Cumu me murmura un « Salut » bien benêt …
« Urg … gros con … »
Complètement sonné, je reprenais doucement mes esprits lorsque j'entendis une voie que je ne connaissais que trop bien derrière moi
« JE SUIS UN TATOU !
- Eh, mais t'es un peu con toi où quoi ? Je l'ai pas dit à voix haute ça, fait un peu plus gaffe, tu va briser le 4em mur ! »
Euu, Cumu … … Bref, c'est seulement à cet instant que je réalisais enfin qui on avait en face de nous.
« AHH, ENCORE TOI ? MAIS C'EST PAS VRAI ! »
Évidemment, Cumu était un peu paumé. Je lui fis un rapide topo de la situation avant de lancer une private joke à la bestiole. Il répliqua en sortant un petit flacon plein de …
« M... MERDE ! De la poudre de Perlimpinpin ! »
Sur le coup Cumu paru pensif avant de refréner un fou rire …
« JE SUIS UN TATOU, UN TA-TOU C'EST QUAND MÊME PAS COMPLIQUÉ ! »
Euu … j'ai rien dit là …
Furieux, le tatou avala le contenu de la fiole. Il se mit à grossir, grossir … jusqu'à mesurer trois où quatre mètres de large !
« OK ! À NOUS TROIS MAINTENANT ! »
zut …

Objets:
Une boite d'allumettes
Une canette de coca
Un chewing-gum
Un couteau suisse
Un gigot
Une lampe torche
Un masque et un Tuba
Une pièce de 10c
Une pomme de terre
De la poudre de perlimpinpin


Torti anonymous:

Je paniquais. Ma respiration me lachait au fur et à mesure du temps. Comment ai-je fait pour tomber là...
Je suffoquais mais il fallait que je sorte d'ici. Le brasier prenait de plus en plus d'ampleur et je ne voulais pas crever après tout ce que j'ai fait !!
Je me rappelle avoir emporté mon livret des règles de TZ, peut être pouvait-il m'aider ? Je l'avais acheté à un petit hacker pensant qu'il me servirait un jour. C'était le bon moment !
En le feuilletant je ne vis que les simples règles, utiliser un à deux objets pour tour, survivre jusqu'à la fin... Bah bien sûr, c'est aussi simple que ça... (Ironie)
Je m'attendais à avoir une petite astuce ou encore une aide quelconque, mais rien.

En le retournant, je vis sur la 4e de couverture une série assez longue de chiffres. Il n'avaient vraisemblablement rien à faire là, à quoi pouvaient ils servir... ?
Ah mais oui je sais ! Sur le logiciel TZ que j'avais installé sur mon pc, il y avait une rubrique "code" dans laquelle je pouvais en entrer un ! Peut être cela allait-il m'aider ou m'envoyer un cadeau ?

Fort heureusement, j'avais emporté mon ordinateur portable. Assez fin, il est facilement transportable. Je l'allumais, lançait l'application Texas Zombie et allais sur la rubrique "code". De là, une icone m'invitait à entrer ce fameux code.
7124 6642 1388 3613, c'était ce que j'avais entré. Je priais pour qu'il soit accepté, le feu étant maintenant assez proche de moi et la chaleur de plus en plus intense...

Tout était noir. Je ne vis plus rien d'un seul coup. Je ne resentais plus la chaleur, je ne pouvais plus bouger mes membres. C'était comme si j'étais... Mort ? Nan c'est pas possible ! Pas maintenant !

Brusquement, la lumière de la lune scintillait de nouveau. Autour de moi, plus aucun brasier, juste des résidus de Cannabis qui avaient brulés.
J'avais probablement découvert un Cheat Code, cool !

Je n'avais presque plus rien dans mon sac, j'espérais vraiment que tout allait bientôt se finir. Je n'en pouvais plus de toutes ces aventures... (1/3)


Je continuai à avancer, un peu groggy à cause des effluves de shit qui commençaient à me monter à la tête … J'approchai de la grande bâtisse. Elle ressemblait en tout points à une immense ferme. Il va falloir être discret si je veux m'éviter d'avoir d'autres ennuis … À cet instant précis, je ressenti une lourde douleur au niveau de la nuque. Je m'écroulai, complètement KO …


À mon réveil, je vis que j'étais assis à même le sol à l'intérieur du bâtiment, saucissonné de tel sorte que je ne pouvais guère bouger autre chose que mes mains. Je vis avec stupeur que cet endroit était une véritable industrie où l'on manufacturait du cannabis ! ET quand je dis ''on'', devinez de qui je parle ! Des zombies bien sûr ! Mais pourquoi font ils tout ça ?!
Une de ces effroyables bêtes s'approcha justement de moi.
« Intrus !
- Ah … Je ne m'attendais pas à un vocabulaire riche mais je crois qu'on a touché le fond …
- Non mais dites-donc, de quel droit vous permettez vous, mécréant !
- QUOIII ??!
- Je me présente, je suis Louis-Phillippe du Cervelet. Et vous vous êtes au premières loges pour assister à un nouvel air ! Bientôt nous régnerons su le monde ! Mouhahaha !
C'était la première fois que j'entendais un rire bourgeoiso-diabolique venant d'un cadavre en décomposition …
- Euu …
- Ah, mes excuses, vous semblez un peu égaré. Laissez moi vous expliquer. Nous travaillons pour le compte du seigneur Ninja Mew depuis des années. À l'époque, il nous a proposé un marché : si l'on perdait contre lui aux échecs, nous deviendrions ses esclaves. Le souci est que nous autres zombies sommes particulièrement stupides, contrairement, par exemple aux pianos, dotés d'une intelligence rare.
- Euu … mais si vous êtes si stupides, pourquoi avoir accepté ? …
- La réponse est dans la question.
- Ah ouais, pas con …
- Si, précisément. Mais cet époque est bientôt révolue ! Trois de mes camarades ont placé une bombe dans le grand manoir ! Dans trente minutes très exactement, boum ! Notre maître décédera. Je deviendrai le nouveau roi des zombies et je pourrai me lancer à la conquiète du monde ! Mouhahahaha ! »
OK … complètement chtarbé … Il va falloir que je sorte vite d'ici moi …

Objets:
Une chaise
Un chat
Un Colt
Une écharpe
Une hache
Le livret des règles du Texas Zombies
Un ordinateur Portable
Une plante en pot
Un rétroviseur
Une ventouse pour toilettes


KingB le métal rapide (pardon désolé v:):

Merde, merde, merde, merde ! Pourquoi j'y ai pas pensé, en voyant le squelette ?
Bon, pas de panique, on reste calme. J'ai connu bien pire que ça !
Je n'ai du sable qu'en dessous du genou, ça me laisse le temps de trouver une solution !
J'eu tout de suite le réflexe de fouiller dans mon sac. Qu'il est léger, je n'ai plus grand chose !
Mon regard fut attiré par le katana. Une idée me vint.
Je le prit et m'empressait de gratter de la pointe de la lame la roche de la falaise.
Des morceaux se décrochèrent et tombèrent au sol. Bingo ! Elle est friable !
D'un effort surhumain, je parvint à pousser la lame suffisement pour qu'elle pénètre la roche.
Génial, je suis sorti d'affaire ! Du moins en apparence...
Car je m'appuyais sur le katana pour me sortir des sables mouvants, mais ces derniers sont trop denses ! Impossible de ne serait-ce que remonter un peu !
J'avais le cœur qui battait la chamade, et les genoux qui rentraient progressivement dans le sable...
Merde, comment je fait maintenant ?
En me penchant, quelque chose tomba de mon sac. Fort heureusement, je fut vif et le rattrapait au vol.
"Joli réflexe !" me complimentais-je moi même. Quoi ? Je suis dans le désert + dans des sables mouvants.
Je regardais l'objet que j'avais récupéré et... OH ! Un sachet de 500 grammes de farine !
Je ne connaissais pas la réaction chimique entre le sable et la farine, mais... Après tout, je n'avais rien à perdre !
De manière brutale, j'envoyais la farine au sol, et croisant les doigts.
Elle se fit aspirer, mais aucune réaction... Ah... Une minute !
L'aspiration se fait moins grande, on dirait que le sable se change en une sorte de plâtre mou !
C'est le moment... Armé de mes maigres bras, je m'appuyais sur le katana. Allez... Allez... Bingo !
Me voilà extirpé ! Je plaquait mes mains contre les deux parois ainsi que mes pieds, en en faisant l'araignée, j'avancais dans le canyon.
La traversée me parut interminable, et je crut bien que j'allais mourir. Je n'ai jamais connu un aussi grand effort physique !
C'est fier de moi et extenué qu'arrivé au bout, je m'affalais sur le sable, haletant. (0/5)


Uuu … uuurf … si … soif … Il fallait que je boive … Je repris le route, traînant du pas, tirant la langue. Au bout de cinq petite minutes, je crus halluciner. Devant moi, ruisselait une petite rivière ! Sauvé ! Je me rua dedans ! Elle n'était pas très profonde mais qu'est ce que ça faisait du bien ! (je parle de la rivière BIEN ÉVIDEMMENT) En plus,je n'ai qu'à suivre le cours de l'eau et je finirai bien par retrouver la civilisation ! Oh oui ! De l'eau fraîche ! Très fraîche … un peu trop fraîche d'ailleurs … c'est vrai qu'il doit faire cinq degré dehors et je me suis jeté tout habillé à la flotte … J'ai pas trop réfléchit sur ce coup là … Brrrr … C'est alors que j'entendis grogner derrière moi. Qu'est ce que … Un grand chacal me faisait face, montrant les crocs. J'entrepris de reculer prudemment. Un autre grognement, je me retournai, derrière moi, un autre chacal. C'est alors que je vis toute la meute. La dizaine de canidés m'encerclait … Et mince … je ne vais quand même pas mourir si près du but ?!

Objets:
500g de farine
Un boomerang
Un collier de perles
Une encyclopédie
Un katana
Un plateau d'échec
Un sandwich
Du shampoing
Un tournevis
Une trousse de soins
avatar
Zer0mega

Messages : 489
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Di'mort le Lun 30 Nov 2015 - 11:31

C'est pas que ça m'arrange pas un RP à deux, car je trouve l'idée très fun et en plus avec Cumulo' qui est une personne que j'apprécie c'est cool; mais je suis pas toujours disponible (vu mes horaires actuelles, +7h par rapport à vous en France Wink ) en même temps que tout le monde. Aussi pas d'accès Internet du 2 au 6 Décembre (je pars en voyage) donc je fais mon possible pour voir ça avec Cumulo' mais ça sera compromis.
Vu que j'aime beaucoup l'idée et que ça m'embêterait de compromettre ton organisation de la partie Oméga qui est jusque là géniale à mon goût ! Personne ne serait gagnant :v
avatar
Di'mort
Ultime Survivant VII

Messages : 442
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Zer0mega le Dim 6 Déc 2015 - 10:28

Kikoo les coucous!
Après mûre réflexion, je vais choisir de retarder la valid d'une semaine, ie au 13 décembre.
- Parce que j'aime pas vraiment l'idée de remplacer Di'Mort d'un point de vue du RP
- Parce que un CumuXDi'Mort, j'ai vraiment envie de voir ça :v
- Parce qu'avec mes partielles in coming moi aussi ça m'arrange
- Parce que de toute façon je m'y suis pris tellement tard que Di'Mort est de retour

Voili voilou, bonne journée ~
avatar
Zer0mega

Messages : 489
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Zer0mega le Mar 15 Déc 2015 - 12:37

Alea jactas est comme dirait l'autre !
Et voici vos proposition pour l'ultime manche ! Attention, very hight level en perpective ! On a du très très lourd, un grand GJ à vous tous !

MANCHE 5, PHASE DE VOTE :
- Vous avez jusqu'à Dimanche 27 Décembre pour voter Pour ou Contre la partie écrite par les joueurs, ie celle pas en italique
- Il n'y a pas de 'bonne' ou 'mauvaise' réponse, les évaluations doivent se faire sur votre ressenti purement subjectif
- Regardez bien ce petit Gobou :
Spoiler:
Pour noël, il ne demande qu'une seule chose, plein de votants, alors VIENDEZ NOMBREUX !
- Pour tout commentaire, remarque, question, je suis à votre disposition via Skype ou MP ~

Have fun ! ~

Crobe « Amphinobi, reviens ! »:
La porte se referma derrière moi. D'étranges lumières se mettent à s'allumer et à tourner autour de moi. Je ressens comme un courant d'air en provenance du sol … Je me sens … léger … léger … comme si chaque particule de mon corps commençait à disparaître une à une. Et puis, soudain …
**ting**
Hum … déjà ? … Les portes s'ouvrirent.
« Merci d'avoir essayé la version démo du téléporteur 3.0, la version standard sera disponible au courant de l'année prochaine. »

OK … Bon … J'errai un peu dans la pièce sans trop savoir où aller ni que faire. C'est alors que je m’aperçus que dans ma lutte avec le colosse, nous avions démoli tout un pan de mur. Je pris la décision de traverser cette fissure. La nouvelle pièce n'avait rien à voir avec celle que je venait de quitter … il s'agissait d'une gigantesque … une gigantesque et très vieille … beurk … bibliothèque … J'allais pousser un cris d'effroi lorsqu'une voix derrière moi me retint.
« Shhhhh …
- Zut, un autre zombie !
- Non mais dit-donc, jeune homme, restez poli ! »

Ah, mince, c'était juste une grand-mère qu gardait la bibliothèque …
« Euu … excusez moi …
- Shhhhh, moins fort, vous êtes dans un lieux public !
- Ah, pardon … Je repris à voix basse, excusez moi mais je me demandais si vous n'aviez pas trouvé quelque chose qui m'appartient …
- Plait-il ? Excusez moi, je ne vous entends pas, je suis un peu dur d'oreille …
Je refrénai une violente envie de l'étrangler (mon frère disait toujours qu'étrangler les gens c'était pas bien) et retenta calmement
- Auriez vous vu une grenouille ninja qui a confondu sa langue avec une écharpe ?
- …
- …
- …
- …
- Oui.
- Oui ?
- C'est dans les objets trouvés, un résident l'a oublié là après avoir emprunté un guide sur les échecs.
- Super ! Je peux la récupérer ?!
- Oui !
- HOURRA !
- Il vous suffit de remplir le formulaire B-37 des objets trouvés.
- Qu … quoi ??!
- Vous le trouverez dans cette bibliothèque, mais je ne sais plus trop à quel rayon … c'est très mal rangé et ma mémoire me joue souvent des tours, huhuhu ! »
Sur ces mots, elle s'éclipsa, me laissant seul à mon désarrois …


Je me retrouvais donc dans cette pièce à ne pas savoir quoi faire, ni comment retrouver ce fichu formulaire ! Autour de moi il n'y avait pas grand chose, seulement un bocal avec un poisson rouge dedans, et il ne me restait plus sur moi que mon parapluie, rien de bien utile. Je commençai donc à chercher le formulaire parmi tous les livres et la paperasse présente dans cette bibliothèque, mais au bout d'une demi, puis d'une heure je ne trouvais toujours rien. Je commençais donc à douter de l'existence d'un tel formulaire, d'autant plus que la vieille dame n'avait pas l'air d'avoir toute sa tête.

J'eus alors l'idée de récupérer la figurine dans les objets trouvés sans remplir ce formulaire, cela ne devait pas être très bien gardé. La bibliothèque donnait sur un jardin, et il fallait passer par ce jardin pour arriver dans une pièce garder malheureusement par un vigile et son chien. Il fallait donc arriver à cette pièce et ne pas me faire repérer par le garde, mais il fallait d'abord traverser le jardin qui était lui aussi gardé par un homme pas bien accueillant on dirait.

Je range donc le poisson rouge avec mon parapluie au cas où, et je décide de me faire passer pour le jardinier en utilisant la tondeuse à gazon posée juste à la sortie de la bibliothèque. Ainsi, je mis une heure à tondre le jardin sous la surveillance du premier garde, je fis mine d'avoir fini et je posai alors la tondeuse avant de rentrer dans la pièce contenant les objets trouvés.

Je voyais au loin le garde et son chien, mais comment allai-je les contourner ? Je n'eus pas le temps de réfléchir que le chien m'aperçu (ou me senti, après avoir traîné dans les jambons), l'heure n'étais plus à la cachette ! Le chien puis le garde s'approchaient donc de moi : "que faites vous ici, personne n'est autorisé à rentrer !", et moi : "je viens chercher une figurine dans les objets trouvés", puis le garde de nouveau : "pour récupérer des objets, vous devez me fournir le formulaire rempli, auquel cas je devrai vous expulser". Je compris donc qu'il y aurait un problème, le garde aussi. Le chien se préparait à se jeter sur moi, et à ce moment je sorti le poisson de tout à l'heure et le jetai très loin dans le jardin pour que le chien aille le chercher plutôt que moi. Ce qu'il fit. Je devais me dépêcher de récupérer Amphinobi avant qu'il revienne, je ne réfléchis donc pas éternellement : j'utilisai mon parapluie comme bouclier avant de foncer sur le garde et de le renverser par terre, sonné. Puis je couru vite récupérer la figurine dans les objets trouvés avant que le garde ne revienne à lui. Je fuis à travers plusieurs pièces avant de me retrouver dehors, hors d'atteinte. J'avais enfin retrouver Amphinobi et tout s'est bien fini !

Objets:
Une banane
Un briquet
Un chandelier
Un couteau de cuisine
Des gants de boxe
Une lampe à huile
Une manette de NGC
Un parapluie
Un poisson rouge
Une tondeuse à gazon



Zellan « C'est Super Efficace ! »:
Je m'approchai de la grande porte de métal au fond de la pièce. À peine eus-je posé ma main sur la poignée que mon senseiomètre se mit en alerte. Ca-y-est ! Je touche au but ! Je le sais, je le sens ! Mon aventure va enfin arriver à son terme ! Sans doute sous l'effet de l'excitation (comprenez, j'allais bientôt devenir le héro de M. Zani-sensei!) il me vint une envie folle de faire une entrée en panache comme dans ces fameuses séries américaines. Crobe avais tenté maintes fois de m'intéresser à ce genre de divertissements mais je n'avais pas été très réceptif, il faut l'avouer … J'espère que je vais y arriver … Aller, c'est parti ! Instinctivement, je poussai un étrange et rustique cri se rapprochant du « HAYOUHHHAH! » avant d'asséner un volent coup de pied qui envoya valdinguer la porte au loin. Wah, encore un domaine où j'excelle on dirait ! Je bondit dans la pièce. Il était là ! M. Zani-sensei était juste devant moi, ligoté et inconscient (zut alors, il avait manqué mon entrée). La pièce était richement décorée avec un bon goût certain : la tapisserie aux murs, la moquette et la grande cheminée en bois étaient très chics. Assis, dos à moi, sur le grand fauteuil au milieu de la salle, un homme se trouvait là, seul.
« Entrez donc Monsieur Zellan. Je vous attendais.
- On se connaît ?
- Moi je vous connais. On raconte que vous êtes très intelligent.
- Bien que ce soit parfaitement vrai, n'espérez pas m'avoir avec vos flatteries ! Relâchez M.Zani-sensei espèce de … de monsieur dont je ne vois pas le visage !
(bon, OK c'était pas terrible la répartie là … )
- Certainement. Mais à une seule condition : battons nous en duel ! »
Là je devais reconnaître que je ne m'attendais pas à cette réplique … Ainsi, je restai un peu béa-ba …
« Euu … On va jouer aux cartes ? …
- Au cartes ?
- Non ?
- Non.
- Ah.
- Approchez, installez vous ! »
J'obéis. Devant moi se trouvais une large table en verre recouverte d'une grande couverture. Je pris place sur le fauteuil en face de l'étrange homme. D'un geste vif, il ôta le bout de tissu pour révéler un magnifique échiquier en ivoire et ébène.
« Battez moi et vous êtes tous les deux libres. Perdez et vous travaillerez pour moi … pour l'éternité ! »
Comme l'a un jour dit un vieux sage, l'éternité c'est long, surtout vers la fin … Bon, pas de souci c'est pas ce rigolo qui pourra me battre !
« Puis-je au moins connaître le nom de celui qui va se prendre une raclée ?
- Zellan.
- … »
Zut, encore plus fort que ce foutu piano …
« Euu … c'est quoi votre nom ?
- Oh, vous n'avez qu'à m'appeler … Ninja Mew ! »
… Là j'ai un mauvais pressentiment …


J'ai toujours été très bons aux dames. Depuis ma tendre enfance, où mon vaillant père m'eut appris cet art ancestral qu'est l'affrontement de deux factions de pions sur un plateau ; ayant pour but d'éradiquer tous les pions adverses. Son enseignement allait désormais payer, toutes ces heures de souffrances passées à m'entraîner, dans ma quête fastidieuse de la gloire n'auront pas été vaines. Mon niveau n'avait jamais été aussi élevé, et j'avais enfin l'occasion de prouver au monde entier le talent caché de Zellan pour le jeu des dames.

- Que cette magnifique partie d'échecs commeeeence ! clama le dénommé Ninja Mew.

... Et merde. C'est quoi ce bordel ?! Un plateau avec des cases noires et blanches, ce ne pouvait être qu'un jeu de dames ! Mon adversaire arborait un large sourire ; il devait se douter de ce qui arrivait. J'étais perdu. Depuis ma tendre enfance, j'eus accumulé énormément de savoir divers et multiples mais, hélas, je n'eus jamais la chance de disputer une partie d'échecs. Ainsi, toute ma quête était vaine. Je ne sauverai jamais Mr.Zani-sensei ! En relevant la tête, mon regard croisa celui de mon professeur préféré. Il me regardait d'un oeil confiant... il croyait en moi ! Allez, ressaisis-toi Zellan ! Tu ne dois pas le décevoir ! Pour tous tes amis imaginaires, et ceux qui ont cru en toi jusqu'ici !

Je commençai alors à jouer, déplaçant mes pions tout en réfléchissant ardemment pour tenter de prévoir ce que ferait mon adversaire. Celui-ci, toujours un sourire au coin des lèvres, déplaçait ses pions un à un, et commençait dangereusement à prendre le dessus. C'est alors que j'eus un petit creux. Je sortais mon précieux cookie et, en jetant un coup d’œil en direction de mon sensei, croquait une bouchée. C'est alors qu'une choe incroyable se déroula. J'avais atteint un niveau de karma incroyablement élevé, si puissant que je pus accéder à un état supérieur de ma personnalité, qui n'attendait que d'être libéré grâce au cookie légendaire. Enfin, pas exactement. Il semblerait qu'un lien s'était créé et que mon esprit avait fusionné avec Mr.Zani-sensei pour en faire une sorte de Super-sayen de nos esprits !

J'arrachai des feuilles de mon bonzai et les accrochai telle une couronne autour de mon front pour me donner un style digne de la transformation spirituelle qui s'était opérée. Ninja Mew releva un sourcil, visiblement intrigué par la situation imprévue qui s'opérait. Alors qu'il semblait tout contrôler, nos esprits combinés purent prévoir tous ses coups et agir en conséquence. Mon crâne commençait à bouillonner, sous l'effet des réflexions combinées de mon esprit et celui de Zani-sensei ; la situation se retournait petit à petit et Ninja Mew commençait à perdre l'avantage de la situation tandis que la panique s'empara de lui.

- Non ! NOOON ! C'est impossible ! J'avais pourtant choisi le pire noob pour m'affronter ! Cela ne devait pas se passer ainsi !
- Échec et mat ! hurla alors Super-Zanillan
- Vous ne m'aurez pas ainsi ! cria Ninja Mew, en sortant un pistolet et le pointant sur moi, brisant ainsi les règles du jeu.

Pris d'un élan de courage, je sortis en un geste éclair la raquette de tennis de mon sac et, au moment où Ninja Mew appuya sur la détente, infligea un magnifique smash sur le terrible ennemi. Cependant, la balle eut le temps de partir et me toucha en pleine poitrine. Dans un dernier sursaut, je forçais l'esprit de M.Zani-sensei à quitter mon corps, et redevins un simple Zellan. Tout se passa au ralenti, et un bruit sourd retentit lorsque mon corps et celui du grand méchant tombèrent simultanément au sol.

Une lumière blanche commença à apparaître et devenir de plus en plus intense, et une sensation douce et agréable s'empara de tout mon corps. C'était donc ça, la mort ? Ce n'était pas aussi douloureux que je l'imaginais... Je n'avais pas survécu au duel final, mais j'avais au moins permis à mon sensei d'être libéré du joug de ce terrible ennemi. Ainsi, il pourrait continuer à enseigner son savoir à des nombreux autres étudiants, et peut-être qu'un jour, un élève aussi doué que Zellan croisera sa route... Ce fut dans un premier et dernier sourire que je m'éteins à tout jamais.

Objets:
Un bonzaï
Un CD de Justin Bieber
Un cookie
De la dynamite
Un Gobou en peluche troptrop kawaii
Un lasso
Une navette spatiale modèle réduit
Une Piñata
Une raquette de tennis
Un trousseau de clés
Un Branette en peluche bienbien flippant



Cumulo le cuisto:
Pfffffiou, c'était moins une ! Mais pourquoi ces zombies avait-il posé une bombe dans leur propre repère ?! Ça n'a aucun sens ! Remarque … la simple existence d'un manoir zombie n'a aucun sens donc bon … Devant moi se dressaient un énorme escalier. Bon … c'est parti pour une petite grimpette. À peine eus-je le temps de penser à cela que j'entendis un son fracassant. Je vis Di'Mort  se jeter sur moi en pleurant et criant :
« WHAAAAA ! CUMU ENFIN T'ES LÀÀÀÀÀ ! »
Ahhhlàlà quel gros bébé … J'ouvris les bras pour l’accueillir. Il me heurta si violemment que nous fûmes projetés sur plusieurs bons mètres … Il devais vraiment être content de me revoir …
« Uhrg … S … salut Di'Mort … »
Il marmonna quelque chose d’inaudible.
C'est alors qu'arriva en roulant une espèce de grosse pierre ronde.
« JE NE SUIS PAS UNE PIERRE, JE SUIS UN TATOU !
- Eh, mais t'es un peu con toi où quoi ? Je l'ai pas dit à voix haute ça, fait un peu plus gaffe, tu va briser le 4em mur !


Wait … tu parles ?
- AHH, ENCORE TOI ? MAIS C'EST PAS VRAI !
- Euu... tu le connais Di'Mort ?
- C'est … une longue histoire … Eh, le tatou, retour à la normale comme tu peux le voir, cherche pas plus moyen que tu m'écrase !
- Ah ouais ? »
C'est alors que la bestiole sorti de sa carapace un petit flacon rempli d'une poudre blanche.
« M... MERDE ! De la poudre de Perlimpinpin ! »
Perlimpinpin … c'était pas son lapin ça ? Le lapin que sa grand mère avait brûlé pour faire des expériences où je sais plus trop quoi ? Prfff … Ah oui c'est vrai, elle lui avait même sorti une histoire comme quoi il avait avalé une télécommande ! »
Toujours est-il que le hérisson
« JE SUIS UN TATOU, UN TA-TOU C'EST QUAND MÊME PAS COMPLIQUÉ ! »
Euu … toujours est-il que le tatou avala cul sec le contenu de la petite fiole. Et là il se passa quelque chose de … surprenant … La bête se mis à grandir, grandir … jusqu'à mesurer trois où quatre mètres de haut !
« OK ! À NOUS TROIS MAINTENANT ! »
oups …  

Di'Mort fait la fête:
Je ne sais pas ce qui m'attendais au bout de ces escaliers mais il n'y avais qu'un moyen de le savoir : c'est parti ! Oups … Vous-ai-je déjà parlé de ma fâcheuse habitude à ne pas attacher mes lacets ? Bah oui, ça n'a pas manqué … Je dévalais les escaliers à toute vitesse. Soudain j’aperçus une lueur, enfin ! Eh … Mais … mais qu'est ce que Cumu fout planté là ? Si il ne se pousse pas …
« WHAAAAA ! CUMU DÉGAGE DE LÀÀÀÀÀ ! »
Mais non, cet imbécile resta droit comme un piquet et ouvrit même les bras. Inutile de préciser que le choc fut un peu violent … Après quoi Cumu me murmura un « Salut » bien benêt …
« Urg … gros con … »
Complètement sonné, je reprenais doucement mes esprits lorsque j'entendis une voie que je ne connaissais que trop bien derrière moi
« JE SUIS UN TATOU !
- Eh, mais t'es un peu con toi où quoi ? Je l'ai pas dit à voix haute ça, fait un peu plus gaffe, tu va briser le 4em mur ! »
Euu, Cumu … … Bref, c'est seulement à cet instant que je réalisais enfin qui on avait en face de nous.
« AHH, ENCORE TOI ? MAIS C'EST PAS VRAI ! »
Évidemment, Cumu était un peu paumé. Je lui fis un rapide topo de la situation avant de lancer une private joke à la bestiole. Il répliqua en sortant un petit flacon plein de …
« M... MERDE ! De la poudre de Perlimpinpin ! »
Sur le coup Cumu paru pensif avant de refréner un fou rire …
« JE SUIS UN TATOU, UN TA-TOU C'EST QUAND MÊME PAS COMPLIQUÉ ! »
Euu … j'ai rien dit là …
Furieux, le tatou avala le contenu de la fiole. Il se mit à grossir, grossir … jusqu'à mesurer trois où quatre mètres de large !
« OK ! À NOUS TROIS MAINTENANT ! »
zut …

Duo « Patate, GO ! »:
Nous nous trouvions donc tous les deux, Di'mort et moi..
- Hého pourquoi t'aurais la narration ?
Donc, Cumulo et moi...
- Bon je pense qu'on peut faire autrement..
Cumulo et Di'mort se trouvaient donc tous deux face à l'énorme bête haute de plusieurs mètres.
- Bon. T'as quoi dans ton sac Cumu ?
- Heu pas grand-chose d'intéressant. Une poêle et une étrange potion.
- Perso j'ai un masque et un tuba. Et une pomme de terre aussi.
- Vous savez, je comprends ce que vous dîtes hein, interrompit le tatou.
- Heuuu... Oui. Alors justement. Je te propose de ne pas nous tuer, qu'en dis-tu ?
Le tatou regardait les deux adolescents avec un air pensif.
- Ton ami, Cumulo', je veux bien l'épargner, d'accord. Mais toi, pas question. J'espère que tu peux comprendre que d'un point de vue narratif, c'est impossible pour moi. Je t'ai suivi partout pour me venger. J'ai dû me battre contre un chat-zombie. Et en plus je t'aime pas, et t'es moche.
Di'mort resta dubitatif pendant un moment.
- Bon dans mon sac j'ai un masque et un tuba.
- Tu crois que je vais te laisser partir pour que tu me laisses faire de la plongée ?
- Un masque de carnaval et un tuba, l'instrument à vent. Ouais je sais c'est vrai que quand on dit un masque et un tuba, on ne pense pas forcément à ça mais bon après…
- Ok. Mets le masque et joue-moi un morceau. Je vais filmer ça, je veux que tu sois ridicule avant de mourir.
- Heu si ça vous dit je peux faire à manger en attendant, reprit Cumulo'. Tu me passes ta pomme de terre Di'mort ?
- ... Voilà, merci. Si c'est mon dernier repas j'espère que ça sera bon.
- Di'mort.. Je pense que tu pourrais bien accompagner la pomme de terre à mon goût, glissa le tatou avec un grand sourire.
- Désolé, répondit Cumulo’, mais malgré mes hautes compétences en cuisine, je ne sais absolument pas comment cuisiner l’humain. Je pense plutôt qu’un délicieux repas accompagné d’une animation de qualité sera bien plus appréciable, je me trompe ?
- … Mouais pourquoi pas. Je le garde pour le dessert alors.
Cumulo’ ne répondit rien, et partit en cuisine, laissant Di’mort avec l’immense tatou. Il enfila son masque et prit son tuba.
- Un morceau préféré ?
- La cuisse.
Di'mort déglutit. Il commença alors à jouer des notes d'une manière assez aléatoire.

Pendant ce temps, en cuisine…

- Bon, je n’ai aucune foutre idée de comment on fait une purée, surtout avec une seule patate. Je sais à peine faire des pâtes, donc bon. On va éplucher la patate puis on va la faire cuire sur la poêle, et euh voilà. Et on n’oubliera bien sûr pas la petite touche finale…
Cumulo’ s’attela donc à sa périlleuse mission. Quelques minutes plus tard, la patate était en train de cuire. Cumulo’ sortit alors de son sac sa carte maîtresse, dont il ignorait toutefois totalement les effets. Il s’agissait bien sûr de son étrange potion. Il en versa tout le contenu sur la patate, puis acheva sa préparation. Après avoir servi le tout dans une assiette, il rejoignit le monstre et le musicien, ce dernier commençant à perdre son souffle et à rougir un peu.

- Et voilà c’est prêt ! Vous passez à table cher maître tatou ?
Le tatou n’en avait que faire de ces commodités. Il s’empara directement de la patate avec sa dégoûtante patte, puis l’avala sans même mâcher.
- Et voilà ! Maintenant, passons au dessert ! dit-il en regardant d’un œil sournois le petit Di’mort tout rouge.
Le tatou s’approcha dangereusement de lui, mais alors qu’il commençait à bouger son bras, il s’immobilisa brusquement. Puis, au bout de quelques secondes, il devint tout vert, puis tout jaune. L’immense créature commença alors à gonfler, gonfler… puis implosa. Une fois la fumée dissipée, Di’mort et Cumulo’ pouvaient observer, à la place du tatou… Une immense patate !
- … On passe à table nous aussi ?
- Non, pas le temps, enfuyons nous de là, vite !

Les deux adolescents se précipitèrent vers… la porte de l’antre du tatou, tout simplement. Ils sortirent de cet affreux manoir, enfin libres, et définitivement sains et saufs.

Objets:
Un ballon de plage
Une boule de bowling
Une bouteille d'eau
Des chaussures de sport
Une étrange potion
Une flûte
Des lunettes de soleil
Un paquet de bonbons
Une poêle
Un ticket de réduction pour le planétarium
Un bout de cristal merveilleux qui brille dans le noir

Objets:
Une boite d'allumettes
Une canette de coca
Un chewing-gum
Un couteau suisse
Un gigot
Une lampe torche
Un masque et un Tuba
Une pièce de 10c
Une pomme de terre
De la poudre de perlimpinpin



Torti « Fajitas, attaque Combo-Griffe ! »:
Je continuai à avancer, un peu groggy à cause des effluves de shit qui commençaient à me monter à la tête … J'approchai de la grande bâtisse. Elle ressemblait en tout points à une immense ferme. Il va falloir être discret si je veux m'éviter d'avoir d'autres ennuis … À cet instant précis, je ressenti une lourde douleur au niveau de la nuque. Je m'écroulai, complètement KO …


À mon réveil, je vis que j'étais assis à même le sol à l'intérieur du bâtiment, saucissonné de tel sorte que je ne pouvais guère bouger autre chose que mes mains. Je vis avec stupeur que cet endroit était une véritable industrie où l'on manufacturait du cannabis ! ET quand je dis ''on'', devinez de qui je parle ! Des zombies bien sûr ! Mais pourquoi font ils tout ça ?!
Une de ces effroyables bêtes s'approcha justement de moi.
« Intrus !
- Ah … Je ne m'attendais pas à un vocabulaire riche mais je crois qu'on a touché le fond …
- Non mais dites-donc, de quel droit vous permettez vous, mécréant !
- QUOIII ??!
- Je me présente, je suis Louis-Phillippe du Cervelet. Et vous vous êtes au premières loges pour assister à un nouvel air ! Bientôt nous régnerons su le monde ! Mouhahaha !
C'était la première fois que j'entendais un rire bourgeoiso-diabolique venant d'un cadavre en décomposition …
- Euu …
- Ah, mes excuses, vous semblez un peu égaré. Laissez moi vous expliquer. Nous travaillons pour le compte du seigneur Ninja Mew depuis des années. À l'époque, il nous a proposé un marché : si l'on perdait contre lui aux échecs, nous deviendrions ses esclaves. Le souci est que nous autres zombies sommes particulièrement stupides, contrairement, par exemple aux pianos, dotés d'une intelligence rare.
- Euu … mais si vous êtes si stupides, pourquoi avoir accepté ? …
- La réponse est dans la question.
- Ah ouais, pas con …
- Si, précisément. Mais cet époque est bientôt révolue ! Trois de mes camarades ont placé une bombe dans le grand manoir ! Dans trente minutes très exactement, boum ! Notre maître décédera. Je deviendrai le nouveau roi des zombies et je pourrai me lancer à la conquiète du monde ! Mouhahahaha ! »
OK … complètement chtarbé … Il va falloir que je sorte vite d'ici moi …


Ligoté, je ne pouvais rien faire. Il fallait absolument que je puisse me défaire de ces foutus liens... Mais sans mes mains libres je ne pouvais rien attraper pour tenter de me libérer... Argh c'est un cercle vicieux !
« -Dites donc, combien de temps avant l'explosion déjà ?
-29 minutes »
Ok, le temps filait assez vite. Mon sac se trouvait là juste devant moi mais aucun moyen d'y accéder. Ah mais peut être que... ?
« -J'ai dans mon sac un objet que vous n'avez jamais vu, c'est tout nouveau, vous voulez voir ? »
Serait-il assez stupide pour aller fouiller dans mon sac où reposait la bête ? Apparemment oui : il se rendit immédiatement près de mon paquet tel un attar-d mental pour en voir le contenu. Alors qu'il l'ouvrit, mon petit Fajitas, un chaton, bondit sur son visage le défigurant et l’assommant. Pas très intelligentes ces bêtes là...
Mon fidèle compagnon (qui par ailleurs m'a laissé de nombreuses cicatrices lors de ce voyage) sauta sur moi. Attristé face à ce spectacle impuissant, il tenta tant bien que mal de me libérer, en vain.
Quelques instants plus tard un autre Zombie entra dans la pièce :
« -Il est bientôt l'heure Msieuu..... HEEEIIIN ?! Qu'avez vous fait ! »
Sur ces bonnes paroles il vit Fajitas agglutiné contre moi. Il couru férocement en ma direction, une fourchette à la main. Son but était vraisemblablement de tuer mon petit chat... Malin, il le fit courir un peu partout dans la salle. Alors que le Zombie s'épuisait, j'essayais de gagner du temps et tentant encore et toujours de me sortir de ce pétrin. Alors que j'essayais de rapprocher ma mâchoire des cordes, j'entendis un ''Boom !''. En levant les yeux, je constatait qu'il avait lui aussi été victime de mon partenaire qui lui avait sauté au visage. La fourchette qu'il tenait dans la main avait alors glissé et s'était retrouvée près de moi. Ni une ni deux je l'attrapai fermement et essayai de tirer sur le cordage. Je sentais que ça glissait et... Bingo, j'étais libéré !
Bon, j'aggripai mon sac en le mettant sur mon dos, puis observait autours de moi, Fajitas sur l'épaule droite. A terre il y avait deux Zombies bien amochés, et un seul accès vers l’extérieur se trouvait devant moi. C'était la porte avec laquelle le second est arrivé, mais était-ce vraiment prudent de la franchir ? Je n'avait pas vraiment d'autre solution, si je ne tentais rien j'allais exploser. Je pris un bon souffle et ouvrit la porte en courant le plus rapidement possible. J'allais de couloirs en couloirs, la battisse me semblait être un vrai labyrinthe. J'ouvrais des portes par-ci, par-là mais je ne voyais rien d'autre que du Cannabis. Au fond d'un couloir assez proche j’aperçus une porte dorée, avec un cadenas. Rofl, on est pas dans Zelda plz.... Je compris assez vite qu'il fallait que je passe par là, et rebroussai chemin pour trouver une clé.
Je savais qu'il ne me restait plus beaucoup de temps, mais je faisais ce que je pouvais. C'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin...
Où aurais-je caché une clé que je ne voudrais que personne ne trouve... ? Mais c'est bien sûr !
Je me précipitais pour retourner là où j'étais ligoté. Les deux zombies étaient toujours là avec leur air de niais heureux. Je fouillais dans les poches de l'un deux et sentis un objet dur. C'était bien la clé ! Je pris mes jambes à mon cou et revint près de la porte dorée. J'entrai la clé dans la serrure du cadenas. A cet instant précis, je cru que mon cœur allait lâcher. Une main se posa sur mon épaule, celle où il n'y avait pas Fajitas. Je tournais la tête et vis la tête d'un Zombie ! Je le repoussai alors immédiatement et franchis la porte tout en veillant à la refermer. Une chaise se trouvait juste là, je la pris et bloquais la porte avec.
J'étais maintenant dans une grand salle avec une cheminée et plusieurs tableaux accrochés aux murs. Je n'y prêtai pas attention, je continuais ma course vers la sortie.
Je voyais la porte qui menait au monde extérieur, mais elle était gardée par le dernier Zombie... Il fallait que je trouve un moyen de l'occuper tandis que je sortirais... Envoyer Fajitas faire l'appât serait une mauvaise idée, je veux le garder vivant...
J'ouvris mon sac dans l'espoir qu'il me restait un objet, et il restait bien une ventouse. Je la saisi et l'envoyai dans la direction opposée à la mienne. L'idiot de gardien courut pour aller voir ce qu'il se passait, ayant entendu un bruit. J'en profitai pour fuir.
« -Enfin libres Fajitas ! Dans mes bras ! »
BOOM ! Je me jetais au sol.

Objets:
Une chaise
Un chat
Un Colt
Une écharpe
Une hache
Le livret des règles du Texas Zombies
Un ordinateur Portable
Une plante en pot
Un rétroviseur
Une ventouse pour toilettes


KingB « Bruta, Brutalibré ! »:

Uuu … uuurf … si … soif … Il fallait que je boive … Je repris le route, traînant du pas, tirant la langue. Au bout de cinq petite minutes, je crus halluciner. Devant moi, ruisselait une petite rivière ! Sauvé ! Je me rua dedans ! Elle n'était pas très profonde mais qu'est ce que ça faisait du bien ! (je parle de la rivière BIEN ÉVIDEMMENT) En plus,je n'ai qu'à suivre le cours de l'eau et je finirai bien par retrouver la civilisation ! Oh oui ! De l'eau fraîche ! Très fraîche … un peu trop fraîche d'ailleurs … c'est vrai qu'il doit faire cinq degré dehors et je me suis jeté tout habillé à la flotte … J'ai pas trop réfléchit sur ce coup là … Brrrr … C'est alors que j'entendis grogner derrière moi. Qu'est ce que … Un grand chacal me faisait face, montrant les crocs. J'entrepris de reculer prudemment. Un autre grognement, je me retournai, derrière moi, un autre chacal. C'est alors que je vis toute la meute. La dizaine de canidés m'encerclait … Et mince … je ne vais quand même pas mourir si près du but ?!

"10 chacals. 10. Chacals. Mais merde, il pouvait pas être en grève aujourd'hui ? Et chasser du nounours ? Et en plus, mon moi maléfique a utilisé le katana plus tôt !
Bon. Il me reste un plateau d'échecs, un collier de perles et du shampoing.
Ah ben vu qu'on est pas loin d'une rivière, autant les faire nager un peu une fois qu'il seront moins nombreux. Je vais voir pour leur faire gober du shampoing tiens. ça va mousser !
Allez, let's go !

~Sifflement~

"Hey, bande de nazes, je parie que je peux vous prendre dans tout les sens à n'importe quel moment, n'importe quel heure. Et je vous prendrai en selfie après pour montrer votre con-pétance. C'est pas vos mâchoires de 3 tonnes qui vont bouffer mes noix et dévorer ma saucisse. COME ON NOW !"

Bon, j'en ai 3 qui arrivent. Allez, fais péter le collier et fait leur bouffer des perles. Surtout à celui qui arrive en face de toi la gueule béante en sautant. "Allez toi, va jouer à la baballe !"

Bon, 2 perles du collier ont atterri dans sa gueule. Il étouffe. Bon signe ça. Ah ben, kaput.

Ah mais merde, maintenant les 7 autres arrivent. Et un autre est en train de sauter à son tour. Ah mais il va atterir trop court.
~KingB utilise Flying Press avec le plateau d'échec. C'est super efficace. Grahyèna est KO~

Maintenant que je suis par terre, va falloir que je me laisse glisser. Plutôt solide ce plateau au fait, j'ai pas senti de cassures.
Bon, en fait, relève-toi, le 3ème arrive. à pas de loup. Je vais pas pouvoir le laisser attaquer vu que les 7 autres arrivent. Que faire...
SHAMPOING PAR TERRE ! EXECUTION !

Bon, il s'est cassé la gueule. FLYING PREEEEEEESS LUCHA LIBRE STYYYYYYYYYYYYYYYLE !

...J’ai mal au bide maintenant ):
Cela dit, au moins, le 3ème est mort. Et le plateau s'est brisé en 2. Putain, ils arrivent à 3 sur moi ! Allez, réfléchis, bordel ! Ayé, saisis le chacal mort et balance-le sur eux ! Ah ben ils le bouffent... "...Ah ben sympa les mecs, vous bouffez votre pote. "
L'un d'eux me répond : "Tais-toi petit, nous étions affamé. Et puis ce chacal était le bouc émissaire du groupe, en plus d'être un peu rebelle et d'avoir violé le code du chacal à plusieurs reprises. Il était légitime de prononcer la peine capitale contre ce camarade."
- "...Gné ? Un chacal, ça parle maintenant ?"
- "Ou...AAAAAAAAAAAIE !"
Putain, faut pas déconner, un chacal qui parle est d'une connerie ! Tu vas tâter de mes 2 bouts de plateau. Gauche, droite, gauche, droite et un coup sur le crâne !
Et toi aussi ! T'avais qu'à pas être glouton sur la bouffe !
Et toi, là, qui saute ! Va bouffer une perle !

...Ok, plus que 4, mais ils m'encerclent et se rapprochent.Et mon plateau est HS désormais.
Attends, la rivière est derrière moi. Allez, on nage !

Ah ben ils plongent. Balance le shampoing dans les yeux tel un sniper des bacs à sables, tu vas les aveugler comme ça. Quoique, c'est pas précis en fait. Traverse la rivière et attends qu'ils arrivent à 2 mètres. Tu leur balanceras le shampoing dans la tronche.
En voilà un premier. à la une. à la d...
Bon ben ça sert d'être précoce en fait, il chiale :v
Et j'ai le temps pour le 2ème qui arrive ! Very Happy

Bon, et les deux derniers...Comment je fais ? Bon ben nage dans l'eau à toute vitesse.
Merde, les 2 derniers me rattrapent....Non...Non...PUTAIN, UN ROCHER ! MONTE DESSUS !
...Aïe, je glisse…Pfff...Pfff...YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES, J'AI REUSSI A MONTER ET LES 2 CHACALS SONT EMPORTES PAR LE COURANT ! ALLELUIA ! Bon, plus qu'à retraverser la rivière en sautant et ça devrait le faire.
~Saute~
Bon ben voilà, plus de chacals. Vais enfin pouvoir dormir.

Objets:
500g de farine
Un boomerang
Un collier de perles
Une encyclopédie
Un katana
Un plateau d'échec
Un sandwich
Du shampoing
Un tournevis
Une trousse de soins

Et parce qu'on ne change pas un bulletin qui gagne, voici de quoi voter:
Vote de XXX, signe de son sang et jure sur l'honneur de son impartialité a écrit:Crobe: Pour / Contre
Zellan: Pour / Contre
Di'mulo: Pour / Contre
Torti: Pour / Contre
KingB: Pour / Contre

et voici rien que pour Il' comme ca il pourra mettre son contre à Cumu' :v
Vote de Il', qui a signé de son sang et juré sur l'honneur qu'il viendra voter a écrit:Crobe: Pour / Contre
Zellan: Pour / Contre
Cumulo: Pour / Contre
Di'Mort: Pour / Contre
Torti: Pour / Contre
KingB: Pour / Contre


Dernière édition par Zer0mega le Mar 15 Déc 2015 - 17:54, édité 2 fois (Raison : ya pas besoin de raison, chuis le MJ et c'est tout)
avatar
Zer0mega

Messages : 489
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Di'mort le Mar 15 Déc 2015 - 13:29

Alors alors...

Crobe : Désolé pour ça mais pour moi c'est contre. Disons que je n'ai pas trop aimé la solution, je la trouve assez peu logique en fait. Dans le sens où je trouve que la vieille dame c'était WTF et drôlemais si il y a deux autres humains, c'est tout de suite moins fun. Tu pouvais leur demander tout simplement où trouver le formulaire dans ce cas. Voilà pourquoi je trouve que tout ça ne tient pas la route; tout comme le chient qui se jette suer le poisson; un chien obéit toujours à son maître. Mais bon, après c'est pas mal raconté.. Juste le contenu ne m'a pas séduit.

Zellan : J'avoue qu'au début j'étais un peu perplexe.. Une partie d'échec, dur d'utiliser plein d'objets. Au final je trouve ça original d'avoir joué la partie d'échecs vu que, avec ce qu'il te restait dans ton inventaire, tu pouvais tout simplement frapper NinjaMew direct . Tu passes pour le héros de l'histoireet.. la fin était so unexpected donc GG ! C'est un pour.

Torti : j'ai beaucoup aimé; certainement mon récit préféré des quatre. Après on va que tu n'as pas tout suivi hein; le bombe a été désamorcée par Cumulo' !:v
Ou alors le BOUM est lié à autre chose ? Mais la solution reste crédible et plutôt bonne donc c'est un pour en tout cas !

Jintei : Bah je suis un peu perdu géographiquement comme dans la plupart de tes récits. J'aime bien la façon d'écrire donc j'ai envie de dire Pour. Mais là je suis vraiment perdu par rapport à là où tu te trouves etc. Je sais que t'as envie d'écrire comme ça mais ça gène vraiment parfois vis-à-vis du récit.Je vote quand mêeme pour parce qu'il y a beaucoup de bons points par rapport aux mauvais points.

Cumulo : C'est génial !! Le meilleur ! Bravo :v

Vote de Di'mort, saigne de son cygne et honore sur l'impartialité de son juron a écrit:Crobe: Contre
Zellan: Pour
Cumulo: POUR C'EST LE BEST
Di'Mort: X
Torti: Pour
KingB: Pour
avatar
Di'mort
Ultime Survivant VII

Messages : 442
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Cumulo' le Mar 15 Déc 2015 - 16:09

Crobe : J'aime beaucoup la façon dont tu as amené le changement de cadre dans ton récit pour que ça concorde avec tes idées d'utilisation d'objets. Et rien à dire sur le reste, POUR.

Zellan : Mon préféré des 4 je pense. Je l'ai déjà dit mais j'adore vraiment le style d'écriture que tu adoptes qui colle parfaitement au Zellan du récit. Les idées que tu as trouvées étaient très bonnes je trouve. Juste dommage que tu meures à la fin, c'est tout triste snif snif Sad Mais POUR quand même.

Di'mort : Le best, POUR.

Torti : Beaucoup aimé ton récit cette fois ci. J'aurais pu voter contre en voyant le "attar-d", mais je ne le ferai pas :v POUR bien mérité.

KingB : Peut être celui que j'aime le moins des 4, sûrement à cause du style d'écriture et du récit un peu fouillis j'ai trouvé. Mais bon, ça reste vraiment bien, ça fait très McGyver / James Bond comme façon de combattre les chacals, on sentait bien que c'était toi qui avait écrit ça quoi :v POUR.

Vote de Cumulo', signe de son sang et jure sur l'honneur de son impartialité a écrit:Crobe: Pour
Zellan: Pour
Cumulo: X
Di'Mort: Pour
Torti: Pour
KingB: Pour
avatar
Cumulo'
Modérateur

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Crobe le Mar 15 Déc 2015 - 17:25

Déjà je dois dire que j'ai aimé tous les récits, la preuve est que je mets pour à tout le monde :v

Zellan, j'ai beaucoup aimé la partie d'échec et je trouve la fin vraiment bien, on voit que ya une réelle fin avec les sentiments etc, donc pour moi ce sera évidemment un pour !

Cumulo et Di'mort, le récit à deux était vraiment amusant et donc par la même occasion très agréable à lire, donc c'est un pour logique.

Torti, pas grand chose à dire, c'était bien, c'est à dire que je ne peux mettre que pour, même si c'est pas mon préféré parmi tous les récits.

KingB pour finir, on retrouve ton style particulier, mais cette fois j'ai bien aimé et pour ma part j'ai bien visualiser la scène donc je mets pour.

Vote de Crobe, signe de son sang et jure sur l'honneur de son impartialité a écrit:Crobe: ~
Zellan: Pour
Cumulo: Pour
Di'Mort: Pour
Torti: Pour
KingB: Pour
avatar
Crobe

Messages : 759
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 18
Localisation : New L.A.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Il' le Mar 15 Déc 2015 - 18:12

J'ai voté pour le meilleurs récit et contre tout les autres :v

Crobe: Contre
Zellan: Pour
Cumulo: Contre
Di'Mort: Contre
Torti: Contre
KingB: Contre
avatar
Il'
Ultime Survivant I

Messages : 808
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Gazaret le Mar 15 Déc 2015 - 20:40

Bon voilà vous avez tous produit de très bons textes, mais je vais seulement voter pour ceux que je préfère, de manière assez élitiste car c'est le dernier round et mon seul vote.
Crobe: Contre
Zellan: Pour
Cumulo: Contre
Di'Mort: Contre
Torti: Pour
KingB: Contre
Alors :
KingB : J'ai pas trop aimé ta solution car je trouve qu'elle est pas super réaliste... Je veux dire le flying press alors que tu es dans une rivières (même si pas super profonde) est moyen je trouve, que ce soit en terme de réalisme et d'originalité. Après le style est pas super en soit (j'aime pas trop les phrases rédigées à l'impératif sans vraiment de raison perso %) )
Cumulo et Di'mort : Je conçois que vous étiez pas dans une solution facile, et même si la décomposition du masque et du tuba était bien trouvée et sympa, j'ai pas aimé que la résolution consiste juste à faire boire la potion au tatou. En fait j'ai l'impression que la plupart du texte ne servait à rien et qu'il aurait suffit d'écrire "pendant que le tatou parlait, Cumulo' a jeté de sa potion dans sa gueule", et que l'usage des autres objets, même si drôle et pas si mal pensé, est plus du remplissage qu'autre chose.
Crobe : j'ai à peu près les mêmes raisons que Di'mort en fait pour ce refus %)

Torti : ton récit est pas original en soit, mais en fait j'ai beaucoup aimé la grande quantité de détails que tu as donné. Par exemple que tu te retrouves face à une porte blindée, et que tu sois obligé de retourner en arrière pour aller chercher une clé : ça arrive jamais dans un récit de héros classique, car ça pourrait casser parfois le côté incroyable, mais c'est très réaliste, et ça renforce le sentiment d'empressement.
Zellan : La façon de se sortir de la partie est pas spectaculaire, mais t'as quand même réussi à garder la partie d'échec et pas l'interrompre comme Di'Mort le disait, et j'aime le cheminement et le twist final selon lequel tu finis par mourir.
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 512
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Lone Jackal le Sam 19 Déc 2015 - 19:33

Gazaret a écrit:KingB : J'ai pas trop aimé ta solution car je trouve qu'elle est pas super réaliste... Je veux dire le flying press alors que tu es dans une rivières (même si pas super profonde) est moyen je trouve, que ce soit en terme de réalisme et d'originalité. Après le style est pas super en soit (j'aime pas trop les phrases rédigées à l'impératif sans vraiment de raison perso %) )

Je ne suis pas dans une rivière dans le récit, mais à coté d'une rivière. Nuance.

(j'éditerai plus tard mon post, mon vote arrive sous peu)
avatar
Lone Jackal

Messages : 749
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 24
Localisation : Dreamin' everywhere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Gazaret le Sam 19 Déc 2015 - 20:27

Zeromega a écrit:je me suis jeté tout habillé à la flotte
Dans le récit de base. Donc de ce que j'ai compris tu étais dans la rivière %)
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 512
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Ghost' le Lun 21 Déc 2015 - 15:50

Vote de Ghost', signe de son sang et jure sur l'honneur de son impartialité a écrit:Crobe: /
Zellan: Pour
Cumulo: Pour
Di'Mort: Pour
Torti: Contre
Vifargent: Pour

Crobe: Alors, dans ta solution quelques petites choses m'ont déplu: tu contournes le problème qui t'es de base imposé, et l'utilisation des objets laisse un peu à désirer. Cependant! J'avoue que la situation initiale, et les objets qu'il te restait, ne permettaient pas forcément de faire quelque chose de fou, enfin c'était bien compliqué à mon sens. Je ne vais donc pas choisir entre Pour et Contre.


Zellan
: LA FIN C TRO TRIST JE RT
Non, plus sérieusement, j'adore le style de tes récits. Concrètement, la solution est totalement irrationnelle, mais c'est pas mon critère principal: je la trouve cool et ça m'a fait marré, notamment l'utilisation du bonzai que tu as réussi à caser avec brio. J'avoue être moins convaincu par le rôle du cookie, parce que bon la gourmandise étant un péché, c'est bizarre que ça améliore le karma :v Ca n'empêche pas de recevoir un POUR.

Cumulo & Di'mort:[/u] Premier point positif, vous avez bien géré la tâche compliqué du duo et la narration n'en a pas souffert (j'aime le début :v). L'idée du masque et du tuba est bien trouvée. En revanche, la solution finale est un peu facile: c'est la potion étrange passe-partout, en sorte. Mais il me semble que c'est le premier objet "joker" utilisé par vous deux, et ça me semble acceptable. Puis il y a quand même de l'idée dans tout ça, donc POUR.

Torti:
Déjà, c'est assez long. On voit que tu as dû développer pour pouvoir caser tous tes objets (la ventouse dont tu te débarrasses à la fin :v), tout en en "rajoutant" (la fourchette), ce qui n'est pas si grave mais je pense que tu aurais pu t'arranger autrement. J'ai trouvé assez intelligent l'utilisation du chat en revanche, du moins la première. Le problème est que ça s'est un peu essoufflé... Dommage en somme, c'était pas mal mais je suis sûr que t'aurais pu faire plus concis. Donc CONTRE, désolé :/


KingB ou Vifargent je sais plus:
J'avoue que ton style m'emballe pas mais en même temps qu'il colle totalement au personnage que tu crées donc ça va Wink La solution est facile à visualiser si on fait un peu attention en lisant, et les objets sont bien utilisés, tout comme la situation géographique. Du coup j'ai pas de raison de voter contre, alors POUR.
avatar
Ghost'

Messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Vifargent le Mar 22 Déc 2015 - 15:16

Alors, hum, voici mon dernier vote pour cette première partie. Tin tin tin tin ! (Vous étiez censé imaginer une musique de suspense).
Concernant l'appréciation globale, vous avez tous très bien bossé et spécialement sur cette dernière manche je trouve qui était bien fun à lire.
Donc bravo à tous !
Si ça ne tenait qu'à moi, je vous aurais tous mis Pour, mais dans ce cas mon vote serait inutile, alors pas le choix, j'espère que vous me comprenez. :v
C'est parti.

Crobe : Autant cette dérivation du problème ne me dérange absolument pas, au contraire, on voit que tu place bien tes lieux et tes éléments et tu te sors d'une situation difficile à ta manière. Autant je n'ai été étonné nulle part, malheureusement, un peu trop de logique je devrais dire. Donc je suis vraiment profondément désolé, en plus le récit est sympa à lire et tout, mais je dois dire contre. Plus quelques toute petites fautes de conjugaison.

Zellan : Récit hyper agréable, vraiment. Tout est nickel, tu vois, j'avais envie de souligner des points négatifs, bah là pas d'idées. Fun, marrant, prenant, parfait. La fin en plus est géniale je trouve. Non, vraiment, félicitations.

Di'mulo : J'ai énormément aimé ! Excellent, juste excellent ! Probablement mon préféré. Le duo a bien fonctionné, ça se voit et c'est productif. Les idées sont vraiment bonnes, un peu wtf pour le masque et tuba, mais j'aime, c'est intelligent et c'est mine de rien ce que j'attends ! Donc absolument aucune raison de vous mettre contre.

Torti : Bon, et bien bon travail ! Et pourtant, je te mets contre. Le récit s'étends peut-être un peu trop en longueur, après il y a un bon sentiment empressement, on sent que tu es stressé, tu as très très bien su gérer ça. Malheureusement, il me manque peut-être autre chose qui me ferait dire "Wow, excellent !". J'espère que tu me comprends, désolé.

KingB : Et on termine avec mon moi bienveillant. :v
Oui, le katana aurait franchement été utile ! Mais aurait coupé peut-être un peu d'originalité. J'aime ton style, ta manière d'écrire, contrairement à d'autres, ça te ressemble, ça fait original. Utilisations excellentes des objets, bonnes répliques. Bref, bravo !

Ce qui donne :
Vote d'un épi de blé, qui signe de son sang et jure sur l'honneur son impartialité a écrit:Crobe: Contre
Zellan: Pour
Di'mulo: Pour
Torti: Contre
KingB: Pour

De manière générale, félicitations à tous pour cette partie !
Vivement le dénouement, et vivement la prochaine !
avatar
Vifargent

Messages : 549
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Ci et là

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Tip' le Dim 27 Déc 2015 - 15:26

Vote rapide suite à une lecture attentive :b

Je fais un vote aussi assez sévère pour la fin : si dans l'ensemble j'ai aimé lire vos 5 récits, un sort vraiment du lot et trois autres ont des faiblesses qui me font voter contre

Vote d'un copieur, qui signe de son sang et jure sur l'honneur son impartialité a écrit:Crobe: Contre
Zellan: Pour
Di'mulo: Pour
Torti: Contre
KingB: Contre

Zellan : BEST !
Di'mulo : Récit dynamique, j'ai bien aimé, le duo fonctionne bien alors que ce n'était pas évident.

Crobe : Je trouve toujours que tu as un style agréable, mais j'ai pas été séduit par la solution trop alambiquée. Certes j'avoue que t'as pas été aidé par le MJ en ayant sûrement la situation la moins palpitante, mais pas convaincu par le virage à 180°.
Torti : Au contraire de Crobe mon problème ne concerne pas tant la solution, mais le récit. J'ai eu du mal à rentrer dedans, et pour les objets comme ça a été dit la ventouse tu t'en débarrasses carrément à la fin. Et je mets aussi un bémol parce que tu n'étais pas raccord avec les autres récits, la bombe a été désamorcée donc pas boum.
KingB : Un peu abusé huhu, mais c'est pas un problème en soi quand c'est bien fait, c'est surtout que j'ai pas trop aimé l'abus du "style Jiji" pour le coup, c'était too much à mon goût et un peu fouillis. Y a eu de l'hésitation mais c'est pas au niveau de Zellan imo ce tour.


Dernière édition par Tip' le Dim 27 Déc 2015 - 16:04, édité 1 fois
avatar
Tip'
Ultime Survivant VIII

Messages : 845
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Zangoose le Dim 27 Déc 2015 - 15:57

Vote de Zangoose, signe de son sang et jure sur l'honneur de son impartialité a écrit:Crobe: Contre
Zellan: Pour
Cumulo: Pour
Di'Mort: Pour
Torti : Contre
KingB: Contre

Crobe: J'ai trouvé ça dommage que tu inventes trop de choses par rapport à ta situation de base. Tu as esquivé un peu le "sujet" et part dans des délires un peu trop détourné de ce qu'0mega a écrit, vraiment dommage tu as habitué à mieux !

Zellan: J'adore vraiment ton humour (pas la première fois que je le souligne je crois). Les références aux membres, à DBZ, etc. sont très rigolotes et bien utilisées et on a une fin qui est sûrement la plus épique. Tu écris vraiment bien ! J'adhère totalement !

Cumulo & Di'mort: Excellent récit, duo qui fonctionne bien ! Bonne utilisation des objets, dialogues très très bons, rien à redire, GG les gars !

Torti: Mouiiii. Autant le début je me suis dis pourquoi pas mais après ça tire sur la longueur. Dommage, potentiel, mais je pense que l'écriture manque d'aération et de dialogues peut-être, ce qui le rend moins vivant.

KingB : Là où le récit de Zellan et Di'mulo' était décalé dans le bon sens du terme, le tien est un peu trop over the top, j'ai eu du mal à vraiment apprécier. Pourtant certaines idées sont sympas mais amenées de manières un peu maladroites. Dommage tout ça !
avatar
Zangoose
Administrateur

Messages : 2040
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://braingamezone.france-forum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Zer0mega le Dim 27 Déc 2015 - 19:21

Salut les gamers !!
Et voici la fin de la dernière manche ! Quelle équipe sera la toute première à entrer dans le panthéon de Texas Zombie ? Nous allons le découvrir, mais tout d'abord, place aux résultats de la manche !

MANCHE 5, RÉSULTATS :

Crobe :
Le récit est toujours bien structuré et agréable à lire. Il est aussi un peu moins bordélique que le précédent. D'ailleurs, toutes mes félicitations pour avoir réussi à utiliser les objets dans l'ordre alphabétique ! :v
On en viens aux points négatifs : une fois encore je trouve que tu détourne le problème. Et nhuuu, pauvre petit poisson ! Bon, ça limite osef (bien parce que c'est pas un Gobou :v). Par contre, le scénario encore trop décousu et ne colle vraiment pas assez à la situation …  
CONTRE du MJ !
Le jury est également de cet avis : sur les 7 votants, 6 t'attribuent un CONTRE.
Zellan :
Euu … wow, que dire de plus ? %)
C'est juste génial. Le super cookie sayen, c'est du grand n'importe quoi … et c'est ça qui est génial, j'ai totalement adhéré ! Tu ne te dérobes pas et finis ta partie, gros plus ! Et GJ pour le twist quasi-final :v
Juste un tout petit bémol : Zani était sensé être inconscient ! :v
Tu as bien évidemment mon POUR !
Et c'est également un POUR à l'unanimité de la part du jury !
Di'Mulo (ou Cumort, as you want) :
Bon, je vous en ai déjà touché deux mots, on va donc faire vite : 4em mur down + masque et tuba + humour + combo d'objets réussi = gros POUR de ma part. ~
Et ça passe pour le jury : POUR !
Torti :
Attention à ne pas ajouter des objets ! La clé, passe encore mais la fourchette, c'est un peu limite … Bon après, le récit est structuré, bien marrant et agréable à lire. La solution en soit est bien pensée et un chat qui s'appelle Fajitas, je ne peux qu'approuver ! ~
Le MJ te décerne un POUR !
Hélas, ce n'est pas l'avis des juges qui t'attribuent sur le finish un CONTRE !
KingB :
Mais quel bordel ! %)
En même temps, tu sais très bien t'y prendre ! On te reproche beaucoup ton style et en général je vais dans ce sens … seulement là c'est différent, je trouve que pour raconter une scène de baston, bah ça colle plutôt bien ! On est à fond dans le truc !
Cependant (ya pas de mais mais un cependant), la baston à proprement parler, c'est un peu wtf, l’enchaînement des combos, OK … le FlyingPress, c'est rigolo … mais l'ensemble te met un peu en ''GodMod'', un peu trop …
CONTRE de ma part.
Pour les juges, en revanche, ça passe de justesse : POUR !

Crobe « Amphinobi, reviens ! »:
La porte se referma derrière moi. D'étranges lumières se mettent à s'allumer et à tourner autour de moi. Je ressens comme un courant d'air en provenance du sol … Je me sens … léger … léger … comme si chaque particule de mon corps commençait à disparaître une à une. Et puis, soudain …
**ting**
Hum … déjà ? … Les portes s'ouvrirent.
« Merci d'avoir essayé la version démo du téléporteur 3.0, la version standard sera disponible au courant de l'année prochaine. »

OK … Bon … J'errai un peu dans la pièce sans trop savoir où aller ni que faire. C'est alors que je m’aperçus que dans ma lutte avec le colosse, nous avions démoli tout un pan de mur. Je pris la décision de traverser cette fissure. La nouvelle pièce n'avait rien à voir avec celle que je venait de quitter … il s'agissait d'une gigantesque … une gigantesque et très vieille … beurk … bibliothèque … J'allais pousser un cris d'effroi lorsqu'une voix derrière moi me retint.
« Shhhhh …
- Zut, un autre zombie !
- Non mais dit-donc, jeune homme, restez poli ! »

Ah, mince, c'était juste une grand-mère qu gardait la bibliothèque …
« Euu … excusez moi …
- Shhhhh, moins fort, vous êtes dans un lieux public !
- Ah, pardon … Je repris à voix basse, excusez moi mais je me demandais si vous n'aviez pas trouvé quelque chose qui m'appartient …
- Plait-il ? Excusez moi, je ne vous entends pas, je suis un peu dur d'oreille …
Je refrénai une violente envie de l'étrangler (mon frère disait toujours qu'étrangler les gens c'était pas bien) et retenta calmement
- Auriez vous vu une grenouille ninja qui a confondu sa langue avec une écharpe ?
- …
- …
- …
- …
- Oui.
- Oui ?
- C'est dans les objets trouvés, un résident l'a oublié là après avoir emprunté un guide sur les échecs.
- Super ! Je peux la récupérer ?!
- Oui !
- HOURRA !
- Il vous suffit de remplir le formulaire B-37 des objets trouvés.
- Qu … quoi ??!
- Vous le trouverez dans cette bibliothèque, mais je ne sais plus trop à quel rayon … c'est très mal rangé et ma mémoire me joue souvent des tours, huhuhu ! »
Sur ces mots, elle s'éclipsa, me laissant seul à mon désarrois …


Je me retrouvais donc dans cette pièce à ne pas savoir quoi faire, ni comment retrouver ce fichu formulaire ! Autour de moi il n'y avait pas grand chose, seulement un bocal avec un poisson rouge dedans, et il ne me restait plus sur moi que mon parapluie, rien de bien utile. Je commençai donc à chercher le formulaire parmi tous les livres et la paperasse présente dans cette bibliothèque, mais au bout d'une demi, puis d'une heure je ne trouvais toujours rien. Je commençais donc à douter de l'existence d'un tel formulaire, d'autant plus que la vieille dame n'avait pas l'air d'avoir toute sa tête.

J'eus alors l'idée de récupérer la figurine dans les objets trouvés sans remplir ce formulaire, cela ne devait pas être très bien gardé. La bibliothèque donnait sur un jardin, et il fallait passer par ce jardin pour arriver dans une pièce garder malheureusement par un vigile et son chien. Il fallait donc arriver à cette pièce et ne pas me faire repérer par le garde, mais il fallait d'abord traverser le jardin qui était lui aussi gardé par un homme pas bien accueillant on dirait.

Je range donc le poisson rouge avec mon parapluie au cas où, et je décide de me faire passer pour le jardinier en utilisant la tondeuse à gazon posée juste à la sortie de la bibliothèque. Ainsi, je mis une heure à tondre le jardin sous la surveillance du premier garde, je fis mine d'avoir fini et je posai alors la tondeuse avant de rentrer dans la pièce contenant les objets trouvés.

Je voyais au loin le garde et son chien, mais comment allai-je les contourner ? Je n'eus pas le temps de réfléchir que le chien m'aperçu (ou me senti, après avoir traîné dans les jambons), l'heure n'étais plus à la cachette ! Le chien puis le garde s'approchaient donc de moi : "que faites vous ici, personne n'est autorisé à rentrer !", et moi : "je viens chercher une figurine dans les objets trouvés", puis le garde de nouveau : "pour récupérer des objets, vous devez me fournir le formulaire rempli, auquel cas je devrai vous expulser". Je compris donc qu'il y aurait un problème, le garde aussi. Le chien se préparait à se jeter sur moi, et à ce moment je sorti le poisson de tout à l'heure et le jetai très loin dans le jardin pour que le chien aille le chercher plutôt que moi. Ce qu'il fit. Je devais me dépêcher de récupérer Amphinobi avant qu'il revienne, je ne réfléchis donc pas éternellement : j'utilisai mon parapluie comme bouclier avant de foncer sur le garde et de le renverser par terre, sonné. Puis je couru vite récupérer la figurine dans les objets trouvés avant que le garde ne revienne à lui. Je fuis à travers plusieurs pièces avant de me retrouver dehors, hors d'atteinte. J'avais enfin retrouver Amphinobi et tout s'est bien fini !



Zellan « C'est Super Efficace ! »:
Je m'approchai de la grande porte de métal au fond de la pièce. À peine eus-je posé ma main sur la poignée que mon senseiomètre se mit en alerte. Ca-y-est ! Je touche au but ! Je le sais, je le sens ! Mon aventure va enfin arriver à son terme ! Sans doute sous l'effet de l'excitation (comprenez, j'allais bientôt devenir le héro de M. Zani-sensei!) il me vint une envie folle de faire une entrée en panache comme dans ces fameuses séries américaines. Crobe avais tenté maintes fois de m'intéresser à ce genre de divertissements mais je n'avais pas été très réceptif, il faut l'avouer … J'espère que je vais y arriver … Aller, c'est parti ! Instinctivement, je poussai un étrange et rustique cri se rapprochant du « HAYOUHHHAH! » avant d'asséner un volent coup de pied qui envoya valdinguer la porte au loin. Wah, encore un domaine où j'excelle on dirait ! Je bondit dans la pièce. Il était là ! M. Zani-sensei était juste devant moi, ligoté et inconscient (zut alors, il avait manqué mon entrée). La pièce était richement décorée avec un bon goût certain : la tapisserie aux murs, la moquette et la grande cheminée en bois étaient très chics. Assis, dos à moi, sur le grand fauteuil au milieu de la salle, un homme se trouvait là, seul.
« Entrez donc Monsieur Zellan. Je vous attendais.
- On se connaît ?
- Moi je vous connais. On raconte que vous êtes très intelligent.
- Bien que ce soit parfaitement vrai, n'espérez pas m'avoir avec vos flatteries ! Relâchez M.Zani-sensei espèce de … de monsieur dont je ne vois pas le visage !
(bon, OK c'était pas terrible la répartie là … )
- Certainement. Mais à une seule condition : battons nous en duel ! »
Là je devais reconnaître que je ne m'attendais pas à cette réplique … Ainsi, je restai un peu béa-ba …
« Euu … On va jouer aux cartes ? …
- Au cartes ?
- Non ?
- Non.
- Ah.
- Approchez, installez vous ! »
J'obéis. Devant moi se trouvais une large table en verre recouverte d'une grande couverture. Je pris place sur le fauteuil en face de l'étrange homme. D'un geste vif, il ôta le bout de tissu pour révéler un magnifique échiquier en ivoire et ébène.
« Battez moi et vous êtes tous les deux libres. Perdez et vous travaillerez pour moi … pour l'éternité ! »
Comme l'a un jour dit un vieux sage, l'éternité c'est long, surtout vers la fin … Bon, pas de souci c'est pas ce rigolo qui pourra me battre !
« Puis-je au moins connaître le nom de celui qui va se prendre une raclée ?
- Zellan.
- … »
Zut, encore plus fort que ce foutu piano …
« Euu … c'est quoi votre nom ?
- Oh, vous n'avez qu'à m'appeler … Ninja Mew ! »
… Là j'ai un mauvais pressentiment …


J'ai toujours été très bons aux dames. Depuis ma tendre enfance, où mon vaillant père m'eut appris cet art ancestral qu'est l'affrontement de deux factions de pions sur un plateau ; ayant pour but d'éradiquer tous les pions adverses. Son enseignement allait désormais payer, toutes ces heures de souffrances passées à m'entraîner, dans ma quête fastidieuse de la gloire n'auront pas été vaines. Mon niveau n'avait jamais été aussi élevé, et j'avais enfin l'occasion de prouver au monde entier le talent caché de Zellan pour le jeu des dames.

- Que cette magnifique partie d'échecs commeeeence ! clama le dénommé Ninja Mew.

... Et merde. C'est quoi ce bordel ?! Un plateau avec des cases noires et blanches, ce ne pouvait être qu'un jeu de dames ! Mon adversaire arborait un large sourire ; il devait se douter de ce qui arrivait. J'étais perdu. Depuis ma tendre enfance, j'eus accumulé énormément de savoir divers et multiples mais, hélas, je n'eus jamais la chance de disputer une partie d'échecs. Ainsi, toute ma quête était vaine. Je ne sauverai jamais Mr.Zani-sensei ! En relevant la tête, mon regard croisa celui de mon professeur préféré. Il me regardait d'un oeil confiant... il croyait en moi ! Allez, ressaisis-toi Zellan ! Tu ne dois pas le décevoir ! Pour tous tes amis imaginaires, et ceux qui ont cru en toi jusqu'ici !

Je commençai alors à jouer, déplaçant mes pions tout en réfléchissant ardemment pour tenter de prévoir ce que ferait mon adversaire. Celui-ci, toujours un sourire au coin des lèvres, déplaçait ses pions un à un, et commençait dangereusement à prendre le dessus. C'est alors que j'eus un petit creux. Je sortais mon précieux cookie et, en jetant un coup d’œil en direction de mon sensei, croquait une bouchée. C'est alors qu'une choe incroyable se déroula. J'avais atteint un niveau de karma incroyablement élevé, si puissant que je pus accéder à un état supérieur de ma personnalité, qui n'attendait que d'être libéré grâce au cookie légendaire. Enfin, pas exactement. Il semblerait qu'un lien s'était créé et que mon esprit avait fusionné avec Mr.Zani-sensei pour en faire une sorte de Super-sayen de nos esprits !

J'arrachai des feuilles de mon bonzai et les accrochai telle une couronne autour de mon front pour me donner un style digne de la transformation spirituelle qui s'était opérée. Ninja Mew releva un sourcil, visiblement intrigué par la situation imprévue qui s'opérait. Alors qu'il semblait tout contrôler, nos esprits combinés purent prévoir tous ses coups et agir en conséquence. Mon crâne commençait à bouillonner, sous l'effet des réflexions combinées de mon esprit et celui de Zani-sensei ; la situation se retournait petit à petit et Ninja Mew commençait à perdre l'avantage de la situation tandis que la panique s'empara de lui.

- Non ! NOOON ! C'est impossible ! J'avais pourtant choisi le pire noob pour m'affronter ! Cela ne devait pas se passer ainsi !
- Échec et mat ! hurla alors Super-Zanillan
- Vous ne m'aurez pas ainsi ! cria Ninja Mew, en sortant un pistolet et le pointant sur moi, brisant ainsi les règles du jeu.

Pris d'un élan de courage, je sortis en un geste éclair la raquette de tennis de mon sac et, au moment où Ninja Mew appuya sur la détente, infligea un magnifique smash sur le terrible ennemi. Cependant, la balle eut le temps de partir et me toucha en pleine poitrine. Dans un dernier sursaut, je forçais l'esprit de M.Zani-sensei à quitter mon corps, et redevins un simple Zellan. Tout se passa au ralenti, et un bruit sourd retentit lorsque mon corps et celui du grand méchant tombèrent simultanément au sol.

Une lumière blanche commença à apparaître et devenir de plus en plus intense, et une sensation douce et agréable s'empara de tout mon corps. C'était donc ça, la mort ? Ce n'était pas aussi douloureux que je l'imaginais... Je n'avais pas survécu au duel final, mais j'avais au moins permis à mon sensei d'être libéré du joug de ce terrible ennemi. Ainsi, il pourrait continuer à enseigner son savoir à des nombreux autres étudiants, et peut-être qu'un jour, un élève aussi doué que Zellan croisera sa route... Ce fut dans un premier et dernier sourire que je m'éteins à tout jamais.


Cumulo le cuisto:
Pfffffiou, c'était moins une ! Mais pourquoi ces zombies avait-il posé une bombe dans leur propre repère ?! Ça n'a aucun sens ! Remarque … la simple existence d'un manoir zombie n'a aucun sens donc bon … Devant moi se dressaient un énorme escalier. Bon … c'est parti pour une petite grimpette. À peine eus-je le temps de penser à cela que j'entendis un son fracassant. Je vis Di'Mort  se jeter sur moi en pleurant et criant :
« WHAAAAA ! CUMU ENFIN T'ES LÀÀÀÀÀ ! »
Ahhhlàlà quel gros bébé … J'ouvris les bras pour l’accueillir. Il me heurta si violemment que nous fûmes projetés sur plusieurs bons mètres … Il devais vraiment être content de me revoir …
« Uhrg … S … salut Di'Mort … »
Il marmonna quelque chose d’inaudible.
C'est alors qu'arriva en roulant une espèce de grosse pierre ronde.
« JE NE SUIS PAS UNE PIERRE, JE SUIS UN TATOU !
- Eh, mais t'es un peu con toi où quoi ? Je l'ai pas dit à voix haute ça, fait un peu plus gaffe, tu va briser le 4em mur !


Wait … tu parles ?
- AHH, ENCORE TOI ? MAIS C'EST PAS VRAI !
- Euu... tu le connais Di'Mort ?
- C'est … une longue histoire … Eh, le tatou, retour à la normale comme tu peux le voir, cherche pas plus moyen que tu m'écrase !
- Ah ouais ? »
C'est alors que la bestiole sorti de sa carapace un petit flacon rempli d'une poudre blanche.
« M... MERDE ! De la poudre de Perlimpinpin ! »
Perlimpinpin … c'était pas son lapin ça ? Le lapin que sa grand mère avait brûlé pour faire des expériences où je sais plus trop quoi ? Prfff … Ah oui c'est vrai, elle lui avait même sorti une histoire comme quoi il avait avalé une télécommande ! »
Toujours est-il que le hérisson
« JE SUIS UN TATOU, UN TA-TOU C'EST QUAND MÊME PAS COMPLIQUÉ ! »
Euu … toujours est-il que le tatou avala cul sec le contenu de la petite fiole. Et là il se passa quelque chose de … surprenant … La bête se mis à grandir, grandir … jusqu'à mesurer trois où quatre mètres de haut !
« OK ! À NOUS TROIS MAINTENANT ! »
oups …  

Di'Mort fait la fête:
Je ne sais pas ce qui m'attendais au bout de ces escaliers mais il n'y avais qu'un moyen de le savoir : c'est parti ! Oups … Vous-ai-je déjà parlé de ma fâcheuse habitude à ne pas attacher mes lacets ? Bah oui, ça n'a pas manqué … Je dévalais les escaliers à toute vitesse. Soudain j’aperçus une lueur, enfin ! Eh … Mais … mais qu'est ce que Cumu fout planté là ? Si il ne se pousse pas …
« WHAAAAA ! CUMU DÉGAGE DE LÀÀÀÀÀ ! »
Mais non, cet imbécile resta droit comme un piquet et ouvrit même les bras. Inutile de préciser que le choc fut un peu violent … Après quoi Cumu me murmura un « Salut » bien benêt …
« Urg … gros con … »
Complètement sonné, je reprenais doucement mes esprits lorsque j'entendis une voie que je ne connaissais que trop bien derrière moi
« JE SUIS UN TATOU !
- Eh, mais t'es un peu con toi où quoi ? Je l'ai pas dit à voix haute ça, fait un peu plus gaffe, tu va briser le 4em mur ! »
Euu, Cumu … … Bref, c'est seulement à cet instant que je réalisais enfin qui on avait en face de nous.
« AHH, ENCORE TOI ? MAIS C'EST PAS VRAI ! »
Évidemment, Cumu était un peu paumé. Je lui fis un rapide topo de la situation avant de lancer une private joke à la bestiole. Il répliqua en sortant un petit flacon plein de …
« M... MERDE ! De la poudre de Perlimpinpin ! »
Sur le coup Cumu paru pensif avant de refréner un fou rire …
« JE SUIS UN TATOU, UN TA-TOU C'EST QUAND MÊME PAS COMPLIQUÉ ! »
Euu … j'ai rien dit là …
Furieux, le tatou avala le contenu de la fiole. Il se mit à grossir, grossir … jusqu'à mesurer trois où quatre mètres de large !
« OK ! À NOUS TROIS MAINTENANT ! »
zut …

Duo « Patate, GO ! »:
Nous nous trouvions donc tous les deux, Di'mort et moi..
- Hého pourquoi t'aurais la narration ?
Donc, Cumulo et moi...
- Bon je pense qu'on peut faire autrement..
Cumulo et Di'mort se trouvaient donc tous deux face à l'énorme bête haute de plusieurs mètres.
- Bon. T'as quoi dans ton sac Cumu ?
- Heu pas grand-chose d'intéressant. Une poêle et une étrange potion.
- Perso j'ai un masque et un tuba. Et une pomme de terre aussi.
- Vous savez, je comprends ce que vous dîtes hein, interrompit le tatou.
- Heuuu... Oui. Alors justement. Je te propose de ne pas nous tuer, qu'en dis-tu ?
Le tatou regardait les deux adolescents avec un air pensif.
- Ton ami, Cumulo', je veux bien l'épargner, d'accord. Mais toi, pas question. J'espère que tu peux comprendre que d'un point de vue narratif, c'est impossible pour moi. Je t'ai suivi partout pour me venger. J'ai dû me battre contre un chat-zombie. Et en plus je t'aime pas, et t'es moche.
Di'mort resta dubitatif pendant un moment.
- Bon dans mon sac j'ai un masque et un tuba.
- Tu crois que je vais te laisser partir pour que tu me laisses faire de la plongée ?
- Un masque de carnaval et un tuba, l'instrument à vent. Ouais je sais c'est vrai que quand on dit un masque et un tuba, on ne pense pas forcément à ça mais bon après…
- Ok. Mets le masque et joue-moi un morceau. Je vais filmer ça, je veux que tu sois ridicule avant de mourir.
- Heu si ça vous dit je peux faire à manger en attendant, reprit Cumulo'. Tu me passes ta pomme de terre Di'mort ?
- ... Voilà, merci. Si c'est mon dernier repas j'espère que ça sera bon.
- Di'mort.. Je pense que tu pourrais bien accompagner la pomme de terre à mon goût, glissa le tatou avec un grand sourire.
- Désolé, répondit Cumulo’, mais malgré mes hautes compétences en cuisine, je ne sais absolument pas comment cuisiner l’humain. Je pense plutôt qu’un délicieux repas accompagné d’une animation de qualité sera bien plus appréciable, je me trompe ?
- … Mouais pourquoi pas. Je le garde pour le dessert alors.
Cumulo’ ne répondit rien, et partit en cuisine, laissant Di’mort avec l’immense tatou. Il enfila son masque et prit son tuba.
- Un morceau préféré ?
- La cuisse.
Di'mort déglutit. Il commença alors à jouer des notes d'une manière assez aléatoire.

Pendant ce temps, en cuisine…

- Bon, je n’ai aucune foutre idée de comment on fait une purée, surtout avec une seule patate. Je sais à peine faire des pâtes, donc bon. On va éplucher la patate puis on va la faire cuire sur la poêle, et euh voilà. Et on n’oubliera bien sûr pas la petite touche finale…
Cumulo’ s’attela donc à sa périlleuse mission. Quelques minutes plus tard, la patate était en train de cuire. Cumulo’ sortit alors de son sac sa carte maîtresse, dont il ignorait toutefois totalement les effets. Il s’agissait bien sûr de son étrange potion. Il en versa tout le contenu sur la patate, puis acheva sa préparation. Après avoir servi le tout dans une assiette, il rejoignit le monstre et le musicien, ce dernier commençant à perdre son souffle et à rougir un peu.

- Et voilà c’est prêt ! Vous passez à table cher maître tatou ?
Le tatou n’en avait que faire de ces commodités. Il s’empara directement de la patate avec sa dégoûtante patte, puis l’avala sans même mâcher.
- Et voilà ! Maintenant, passons au dessert ! dit-il en regardant d’un œil sournois le petit Di’mort tout rouge.
Le tatou s’approcha dangereusement de lui, mais alors qu’il commençait à bouger son bras, il s’immobilisa brusquement. Puis, au bout de quelques secondes, il devint tout vert, puis tout jaune. L’immense créature commença alors à gonfler, gonfler… puis implosa. Une fois la fumée dissipée, Di’mort et Cumulo’ pouvaient observer, à la place du tatou… Une immense patate !
- … On passe à table nous aussi ?
- Non, pas le temps, enfuyons nous de là, vite !

Les deux adolescents se précipitèrent vers… la porte de l’antre du tatou, tout simplement. Ils sortirent de cet affreux manoir, enfin libres, et définitivement sains et saufs.


Torti « Fajitas, attaque Combo-Griffe ! »:
Je continuai à avancer, un peu groggy à cause des effluves de shit qui commençaient à me monter à la tête … J'approchai de la grande bâtisse. Elle ressemblait en tout points à une immense ferme. Il va falloir être discret si je veux m'éviter d'avoir d'autres ennuis … À cet instant précis, je ressenti une lourde douleur au niveau de la nuque. Je m'écroulai, complètement KO …


À mon réveil, je vis que j'étais assis à même le sol à l'intérieur du bâtiment, saucissonné de tel sorte que je ne pouvais guère bouger autre chose que mes mains. Je vis avec stupeur que cet endroit était une véritable industrie où l'on manufacturait du cannabis ! ET quand je dis ''on'', devinez de qui je parle ! Des zombies bien sûr ! Mais pourquoi font ils tout ça ?!
Une de ces effroyables bêtes s'approcha justement de moi.
« Intrus !
- Ah … Je ne m'attendais pas à un vocabulaire riche mais je crois qu'on a touché le fond …
- Non mais dites-donc, de quel droit vous permettez vous, mécréant !
- QUOIII ??!
- Je me présente, je suis Louis-Phillippe du Cervelet. Et vous vous êtes au premières loges pour assister à un nouvel air ! Bientôt nous régnerons su le monde ! Mouhahaha !
C'était la première fois que j'entendais un rire bourgeoiso-diabolique venant d'un cadavre en décomposition …
- Euu …
- Ah, mes excuses, vous semblez un peu égaré. Laissez moi vous expliquer. Nous travaillons pour le compte du seigneur Ninja Mew depuis des années. À l'époque, il nous a proposé un marché : si l'on perdait contre lui aux échecs, nous deviendrions ses esclaves. Le souci est que nous autres zombies sommes particulièrement stupides, contrairement, par exemple aux pianos, dotés d'une intelligence rare.
- Euu … mais si vous êtes si stupides, pourquoi avoir accepté ? …
- La réponse est dans la question.
- Ah ouais, pas con …
- Si, précisément. Mais cet époque est bientôt révolue ! Trois de mes camarades ont placé une bombe dans le grand manoir ! Dans trente minutes très exactement, boum ! Notre maître décédera. Je deviendrai le nouveau roi des zombies et je pourrai me lancer à la conquiète du monde ! Mouhahahaha ! »
OK … complètement chtarbé … Il va falloir que je sorte vite d'ici moi …


Ligoté, je ne pouvais rien faire. Il fallait absolument que je puisse me défaire de ces foutus liens... Mais sans mes mains libres je ne pouvais rien attraper pour tenter de me libérer... Argh c'est un cercle vicieux !
« -Dites donc, combien de temps avant l'explosion déjà ?
-29 minutes »
Ok, le temps filait assez vite. Mon sac se trouvait là juste devant moi mais aucun moyen d'y accéder. Ah mais peut être que... ?
« -J'ai dans mon sac un objet que vous n'avez jamais vu, c'est tout nouveau, vous voulez voir ? »
Serait-il assez stupide pour aller fouiller dans mon sac où reposait la bête ? Apparemment oui : il se rendit immédiatement près de mon paquet tel un attar-d mental pour en voir le contenu. Alors qu'il l'ouvrit, mon petit Fajitas, un chaton, bondit sur son visage le défigurant et l’assommant. Pas très intelligentes ces bêtes là...
Mon fidèle compagnon (qui par ailleurs m'a laissé de nombreuses cicatrices lors de ce voyage) sauta sur moi. Attristé face à ce spectacle impuissant, il tenta tant bien que mal de me libérer, en vain.
Quelques instants plus tard un autre Zombie entra dans la pièce :
« -Il est bientôt l'heure Msieuu..... HEEEIIIN ?! Qu'avez vous fait ! »
Sur ces bonnes paroles il vit Fajitas agglutiné contre moi. Il couru férocement en ma direction, une fourchette à la main. Son but était vraisemblablement de tuer mon petit chat... Malin, il le fit courir un peu partout dans la salle. Alors que le Zombie s'épuisait, j'essayais de gagner du temps et tentant encore et toujours de me sortir de ce pétrin. Alors que j'essayais de rapprocher ma mâchoire des cordes, j'entendis un ''Boom !''. En levant les yeux, je constatait qu'il avait lui aussi été victime de mon partenaire qui lui avait sauté au visage. La fourchette qu'il tenait dans la main avait alors glissé et s'était retrouvée près de moi. Ni une ni deux je l'attrapai fermement et essayai de tirer sur le cordage. Je sentais que ça glissait et... Bingo, j'étais libéré !
Bon, j'aggripai mon sac en le mettant sur mon dos, puis observait autours de moi, Fajitas sur l'épaule droite. A terre il y avait deux Zombies bien amochés, et un seul accès vers l’extérieur se trouvait devant moi. C'était la porte avec laquelle le second est arrivé, mais était-ce vraiment prudent de la franchir ? Je n'avait pas vraiment d'autre solution, si je ne tentais rien j'allais exploser. Je pris un bon souffle et ouvrit la porte en courant le plus rapidement possible. J'allais de couloirs en couloirs, la battisse me semblait être un vrai labyrinthe. J'ouvrais des portes par-ci, par-là mais je ne voyais rien d'autre que du Cannabis. Au fond d'un couloir assez proche j’aperçus une porte dorée, avec un cadenas. Rofl, on est pas dans Zelda plz.... Je compris assez vite qu'il fallait que je passe par là, et rebroussai chemin pour trouver une clé.
Je savais qu'il ne me restait plus beaucoup de temps, mais je faisais ce que je pouvais. C'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin...
Où aurais-je caché une clé que je ne voudrais que personne ne trouve... ? Mais c'est bien sûr !
Je me précipitais pour retourner là où j'étais ligoté. Les deux zombies étaient toujours là avec leur air de niais heureux. Je fouillais dans les poches de l'un deux et sentis un objet dur. C'était bien la clé ! Je pris mes jambes à mon cou et revint près de la porte dorée. J'entrai la clé dans la serrure du cadenas. A cet instant précis, je cru que mon cœur allait lâcher. Une main se posa sur mon épaule, celle où il n'y avait pas Fajitas. Je tournais la tête et vis la tête d'un Zombie ! Je le repoussai alors immédiatement et franchis la porte tout en veillant à la refermer. Une chaise se trouvait juste là, je la pris et bloquais la porte avec.
J'étais maintenant dans une grand salle avec une cheminée et plusieurs tableaux accrochés aux murs. Je n'y prêtai pas attention, je continuais ma course vers la sortie.
Je voyais la porte qui menait au monde extérieur, mais elle était gardée par le dernier Zombie... Il fallait que je trouve un moyen de l'occuper tandis que je sortirais... Envoyer Fajitas faire l'appât serait une mauvaise idée, je veux le garder vivant...
J'ouvris mon sac dans l'espoir qu'il me restait un objet, et il restait bien une ventouse. Je la saisi et l'envoyai dans la direction opposée à la mienne. L'idiot de gardien courut pour aller voir ce qu'il se passait, ayant entendu un bruit. J'en profitai pour fuir.
« -Enfin libres Fajitas ! Dans mes bras ! »
BOOM ! Je me jetais au sol.

KingB « Bruta, Brutalibré ! »:

Uuu … uuurf … si … soif … Il fallait que je boive … Je repris le route, traînant du pas, tirant la langue. Au bout de cinq petite minutes, je crus halluciner. Devant moi, ruisselait une petite rivière ! Sauvé ! Je me rua dedans ! Elle n'était pas très profonde mais qu'est ce que ça faisait du bien ! (je parle de la rivière BIEN ÉVIDEMMENT) En plus,je n'ai qu'à suivre le cours de l'eau et je finirai bien par retrouver la civilisation ! Oh oui ! De l'eau fraîche ! Très fraîche … un peu trop fraîche d'ailleurs … c'est vrai qu'il doit faire cinq degré dehors et je me suis jeté tout habillé à la flotte … J'ai pas trop réfléchit sur ce coup là … Brrrr … C'est alors que j'entendis grogner derrière moi. Qu'est ce que … Un grand chacal me faisait face, montrant les crocs. J'entrepris de reculer prudemment. Un autre grognement, je me retournai, derrière moi, un autre chacal. C'est alors que je vis toute la meute. La dizaine de canidés m'encerclait … Et mince … je ne vais quand même pas mourir si près du but ?!

"10 chacals. 10. Chacals. Mais merde, il pouvait pas être en grève aujourd'hui ? Et chasser du nounours ? Et en plus, mon moi maléfique a utilisé le katana plus tôt !
Bon. Il me reste un plateau d'échecs, un collier de perles et du shampoing.
Ah ben vu qu'on est pas loin d'une rivière, autant les faire nager un peu une fois qu'il seront moins nombreux. Je vais voir pour leur faire gober du shampoing tiens. ça va mousser !
Allez, let's go !

~Sifflement~

"Hey, bande de nazes, je parie que je peux vous prendre dans tout les sens à n'importe quel moment, n'importe quel heure. Et je vous prendrai en selfie après pour montrer votre con-pétance. C'est pas vos mâchoires de 3 tonnes qui vont bouffer mes noix et dévorer ma saucisse. COME ON NOW !"

Bon, j'en ai 3 qui arrivent. Allez, fais péter le collier et fait leur bouffer des perles. Surtout à celui qui arrive en face de toi la gueule béante en sautant. "Allez toi, va jouer à la baballe !"

Bon, 2 perles du collier ont atterri dans sa gueule. Il étouffe. Bon signe ça. Ah ben, kaput.

Ah mais merde, maintenant les 7 autres arrivent. Et un autre est en train de sauter à son tour. Ah mais il va atterir trop court.
~KingB utilise Flying Press avec le plateau d'échec. C'est super efficace. Grahyèna est KO~

Maintenant que je suis par terre, va falloir que je me laisse glisser. Plutôt solide ce plateau au fait, j'ai pas senti de cassures.
Bon, en fait, relève-toi, le 3ème arrive. à pas de loup. Je vais pas pouvoir le laisser attaquer vu que les 7 autres arrivent. Que faire...
SHAMPOING PAR TERRE ! EXECUTION !

Bon, il s'est cassé la gueule. FLYING PREEEEEEESS LUCHA LIBRE STYYYYYYYYYYYYYYYLE !

...J’ai mal au bide maintenant ):
Cela dit, au moins, le 3ème est mort. Et le plateau s'est brisé en 2. Putain, ils arrivent à 3 sur moi ! Allez, réfléchis, bordel ! Ayé, saisis le chacal mort et balance-le sur eux ! Ah ben ils le bouffent... "...Ah ben sympa les mecs, vous bouffez votre pote. "
L'un d'eux me répond : "Tais-toi petit, nous étions affamé. Et puis ce chacal était le bouc émissaire du groupe, en plus d'être un peu rebelle et d'avoir violé le code du chacal à plusieurs reprises. Il était légitime de prononcer la peine capitale contre ce camarade."
- "...Gné ? Un chacal, ça parle maintenant ?"
- "Ou...AAAAAAAAAAAIE !"
Putain, faut pas déconner, un chacal qui parle est d'une connerie ! Tu vas tâter de mes 2 bouts de plateau. Gauche, droite, gauche, droite et un coup sur le crâne !
Et toi aussi ! T'avais qu'à pas être glouton sur la bouffe !
Et toi, là, qui saute ! Va bouffer une perle !

...Ok, plus que 4, mais ils m'encerclent et se rapprochent.Et mon plateau est HS désormais.
Attends, la rivière est derrière moi. Allez, on nage !

Ah ben ils plongent. Balance le shampoing dans les yeux tel un sniper des bacs à sables, tu vas les aveugler comme ça. Quoique, c'est pas précis en fait. Traverse la rivière et attends qu'ils arrivent à 2 mètres. Tu leur balanceras le shampoing dans la tronche.
En voilà un premier. à la une. à la d...
Bon ben ça sert d'être précoce en fait, il chiale :v
Et j'ai le temps pour le 2ème qui arrive ! Very Happy

Bon, et les deux derniers...Comment je fais ? Bon ben nage dans l'eau à toute vitesse.
Merde, les 2 derniers me rattrapent....Non...Non...PUTAIN, UN ROCHER ! MONTE DESSUS !
...Aïe, je glisse…Pfff...Pfff...YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES, J'AI REUSSI A MONTER ET LES 2 CHACALS SONT EMPORTES PAR LE COURANT ! ALLELUIA ! Bon, plus qu'à retraverser la rivière en sautant et ça devrait le faire.
~Saute~
Bon ben voilà, plus de chacals. Vais enfin pouvoir dormir.

Et à présent, les résultats par équipe individuels !

Résultats finaux a écrit:
Crobe : (5(+1)/0(+1)) (6(+1)/0) (1/3(+1)) (3/0(+1)) (1/6(+1)) → 3 pts, 60 % de POUR
Zellan : (2(+2)/3) (2/4(+1)) (4/0(+1)) (3(+1)/1) (9(+1)/0) → 3 pts, 70 % de POUR
Cumulo : (3(+2)/2) (6(+1)/0) (4(+1)/0) (3(+1)/1) (5(+1)/2) → 5 pts, 85 % de POUR
Di'Mort : (4(+1)/1) (6(+1)/0) (4(+1)/0) (3(+1)/1) (5(+1)/2) → 5 pts, 85 % de POUR
Torti : (0/5(+2)) (2/5(+1)) (5(+1)/0) (1(+1)/3) (4(+1)/5) → 1 pt, 40 % de POUR
KingB : (5(+1)/1) (4(+1)/2) (0/5(+1)) (0/5(+1)) (5/4(+1)) → 3 pts, 45 % de POUR

Toutes mes félicitations à Cumulo et Di'Mort pour ce sans faute !


Dernière édition par Zer0mega le Dim 27 Déc 2015 - 19:39, édité 1 fois (Raison : chut)
avatar
Zer0mega

Messages : 489
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Zer0mega le Dim 27 Déc 2015 - 19:30

Et ouais, double post, chuis comme ça moi ! Un peu de hype avant d'annoncer la composition des équipes ! :v

Épilogue a écrit:Noir. Tout est noir. Où … où suis-je ? … que s'est-t-il passé ? Il y a eu … un flash … puis noir. Mais qu'est ce qui se passe bordel ? … Alors c'est tout ? C'est comme ça que ça fini ? On n'a même pas le doit à une explication ? Rien ? MJ de merde ! Tant de questions restaient encore sans réponse ! Qui était ce mystérieux Ninja Mew ? Était-ce réellement le grand manitou ? Ou bien finirait-il encore une fois au DM ? Avait-il en sa possession le fameux formulaire B-37 ? Comment faisait-il pousser du cannabis en plein désert ? Quel était le secret du baron Du Cervelet ? Comment des chaussures pouvaient respawn pour faire trébucher leur propriétaire ? Pourquoi 30 secondes s'étaient changées en 30 minutes ? Qu'était-il advenu de la patate géante ? Où pouvait bien se cacher ce nounours ? …


«  … et c'est donc ainsi qu'il fut prouvé que les cactus ne présentaient pas de psyché. »
Pfff … quand on oublie sa console, ces voyages en bus c'est d'un ennui … Ah, enfin un peu d'animation ! Et attention, Msieu'Zani sera deg' dans trois, deux, un …
« Ah, bah, euu … ils se sont tous endormis ? »
Bingo ~
Effectivement, Corbe avait sa tête collée contre la vitre et tenait fermement entre ses mains un symbole de la nouvelle politique commerciale de Nintendo, Torti s'était assoupi avec son adorable Fajitas sur les genous, Di'Mort et Cumulo se serraient l'un contre l'autre (ah, Cumulo souriait …), Jiji, après s'être vivement agité un instant, était redevenu immobile. Eh, pas même cet horrible Kawassassin n'avait résisté à cette assommante leçon.
« Et ouais, msieu', même votre cher Zellachou ! ~
- Très spirituel. Et toi, qu'est-ce que tu es en train de lire ? »
Ahh, merde, boulette ! En un éclair, je planque le gros bouquin de 600 pages derrière mon dos et fis mine de réajuster mon foulard.
« Le guide du prochain PMD ! ~
- Le guide est sorti avant le jeu ? »

… …
« Montre moi ça ! »
Je lui tendis le bouquin en rougissant ardemment.
« Eh … mais c'est ma thèse ça !
- Ouais, ouais … c'est votre thèse … C'est pas pour jouer au fayot *regard insistant en direction de l'autre tête à claque* mais c'est assez intéressant votre étude sur les rêves … en particulier le passage sur les rêves lucides.
- Ah ? Vraiment ?
- Mais vous auriez pu aller plus loin je trouve, si l'on peut contrôler ses propres rêves, pourquoi pas ceux des autres ?
- Comment ça ? Tu parles d'une espèce … de film ?
- Plutôt un jeu, une sorte de rp grandeur nature où tout serait possible, où le réel et l'imaginaire, le concret et l'absurde ne feraient qu'un !
- Ce serait une grande découverte … mais comment comptes-tu t'y prendre ?
- Ah, ça, aucune idée Msieu'Zani, aucune idée ! ~ » lui rétorquai-je avec un large sourire tout en caressant mon Gobou en peluche troptrop kawaii. ~


Et maintenant le moment que vous attendez tous !:

Je parle de la cérémonie du 0megaward ofc !
OK, OK c'est pas cool le troll :v
L'0megaward, qu'est ce que c'est ? Et bien c'est un trophée décerné par moi même de façon individuelle, arbitraire et totalement injuste au joueur qui se sera, selon moi, distingué par sa motivation, aura toujours tout rendu à l'heure, m'aura offert une boite de chocolats et aura suffisamment chanté les louanges de Gobou. Le joueur rêvé de tout MJ quoi ! ~

Et pour cette première partie, bien que ce fut très difficile de choisir (vous avez tous été superbe!), l'0megaward est décerné à
spoilerception !:

Crobe dont la volonté de se la jouer en mode Nuz' aura finalement fait la différence ! ~

Bon, mettons enfin un terme à tout ce suspense ! ~

Mais avant tout j'aimerais déjà remercier tous ceux grâce à qui cette première partie fut un succès. Je voulais dire un grand merci à tous les joueurs, Cumulo, Zellan, KingB, Crobe, Di'Mort, Torti … Merci à Vif' pour avoir dépanné quand jiji avais ses problèmes. Merci aussi aux votants, réguliers ou non. Et enfin un petit coucou à Zani, Machu et Mew qui auront participé à leur insu au RP de cette partie.
VOUS ÊTES TOUS SUPER ! ~

Aller, fin du troll, promi a écrit:
Équipe Zomboni:

Crobe → 3 pts
Cumulo → 5 pts
Torti → 1 pts

TOTAL → 9 points

Équipe Pisto Pois:

Zellan → 3 pts
Di'Mort → 5 pts
KingB → 3 pts

TOTAL → 11 points

Et l'équipe gagnante est …:

L'équipe composée de Zellan, Di'Mort et KingB, Les Pisto Pois !
Félicitations!

NAN ATTENDEZ ! … partez pas ! …
Comme vous le savez (peut être pas) TZ sur fofo est une grande première de BGZ ! o/
Aussi j'aimerai avoir votre avis concernant l'organisation de la partie afin de pouvoir modifier les règles et les adapter à ce format si particulier.
→ La durée de la partie : 5 rounds, 2 semaines par round (1 pour rendre le texte, 1 pour voter). Personnellement je trouve que c'est long, peut être trop. Après il me semble difficile de réduire le délais entre deux valid … tant pour vous que pour moi %)
Peut-être passer à trois rounds, mais dans ce cas, le RP sera forcément plus limité, et on risque d'avoir plus de mal à départager les joueurs (on a déjà deux sans-faute ici) …
→ Les votes : faut-il préserver le POUR/CONTRE comme dans les règles originales ? C'est un mode de vote relativement simple mais peut-être plus adapté au jeu IRL plus spontané … Des propositions ?
→ Le RP, les objets, les situations … remarques, critiques, commentaires, ovations, je prends tout :v
avatar
Zer0mega

Messages : 489
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Gazaret le Dim 27 Déc 2015 - 19:46

Très sympa comme concept de jeu, je m'inscrirais bien à la prochaine (même si j'ai pas beaucoup voté %) )
Alors vite fait pour les remarques:
-Le RP est sans réelle cohérence, et pour le coup je l'ai trouvé bon et bien foutu en général, mais j'espère juste que le contexte et les antagonistes pourront changer au fil des parties. Je veux dire, les zombies c'est pas forcément super intéressant, et y'aurait moyen de faire des RPs à thèmes pour ce type de jeu, ça pourrait être cool.
-Au niveau des objets, j'aime pas trop les objets "joker" comme la potion utilisée à la fin. Ca se place vraiment dans tout type de situation, mais c'est dur à placer dans le sens où souvent les placer revient à rendre inutile les autres objets et donc brider la créativité (à moins d'en faire quelque chose carrément inutile).
-Pour les votes, Pour/Contre est pas forcément super car ça permet pas de classer les récits. Par exemple, imaginons quelqu'un qui fasse un coup un récit super, un autre un récit moyen, il aurait donc une majo de pour pour le premier et de contre pour le second. Au contraire une personne qui fait 2 récits passables aurait 2 pour. Pourtant si on porte ça sur des notes sur 10 par exemple, On peut imaginer que le premier aurait 9/10 puis 4/10 (moyenne, 6,5/10) alors que le second aurait deux 6/10 (moyenne 6/10) et donc le premier serait devant le second aux notes et pas au pour/contre.

Edit: puis bien sur GG au MJ et aux participants, j'ai failli oublier :v .


Dernière édition par Gazaret le Dim 27 Déc 2015 - 20:01, édité 1 fois
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 512
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Vifargent le Dim 27 Déc 2015 - 19:53

J'approuve le système de note, finalement assez naturel et bien plus flexible comme je disais.
Sinon, encore GG aux joueurs, mais surtout, GG à Zéro pour avoir MJté cette super première partie ! o/
avatar
Vifargent

Messages : 549
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Ci et là

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Di'mort le Lun 28 Déc 2015 - 7:01

Bon bah GG à nous :v

Et G à tout le monde évidemment !

Cette partie était très sympa ; il y avait des écrits de qualité, sympa à lire et personnellement je me suis bien amusé à essayer de me sortir des situations dans lesquelles Oméga me mettait Donc voilà.

Bravo à Oméga pour cette organisation qui était très réglo et surtout.. qui nous pondait des intros de qualité ! Toujours plein d'originalité j'aimais beaucoup les textes en général %) !

Donc voilà on s'est bien amusé et je félicite tout le monde ! Concernant le système j'avoue ne pas trop savoir quoi dire.. Je pense qu'un système de note serait étrange mais bon, chacun sa vision des choses !
avatar
Di'mort
Ultime Survivant VII

Messages : 442
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Zangoose le Lun 28 Déc 2015 - 12:13

Gros gros GG à 0mega qui a vraiment tenu son jeu de bout en bout avec une réelle passion ! Vraiment !

GG aux Pisto-Pois ! L'autre équipe n'a pas démérité.

Pour ce qui est de mon avis, je pense que 5 rounds c'est bien mais peut-être réduire un peu les valids (5 jours pour envoyer, 5 jours pour voter, ça ferait déjà moins long nan ?)

J'aime bien les petits twists aussi qu'il y a eu sur la fin, il y a sûrement moyen d'en donner plus pour rendre la partie encore plus fun. Pourquoi pas impliquer davantage les votants/spectateurs ? Par exemple un twist "inversion d'objet" à un round ? Ou encore "objet du public" où les votants pourraient soumettre un objet contrainte à utiliser pour le prochain round ? Le twist en binôme était cool aussi on a eu un super résultat !

Pour les votes, un système de notes serait sympa ouais ! (pourquoi pas A, B, C, D, E, F ?)
avatar
Zangoose
Administrateur

Messages : 2040
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://braingamezone.france-forum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Crobe le Lun 28 Déc 2015 - 13:25

M'en fout j'ai l'0megaward :v

Sinon gros GG à tous aussi, je suis content d'avoir participé à ce jeu, et pour le système de note je trouve que c'est une bonne idée, ça permet de hiérarchiser les rp.
avatar
Crobe

Messages : 759
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 18
Localisation : New L.A.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 1] Texas Zombie : Bienvenue dans le monde merveilleux des... ZOMBIESSSS!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum