Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Mapow le Sam 18 Mar - 18:55:39

Alors c'est vrai, je suis bel et bien un ange. Qu'est ce que c'est que ce monde? Un dragon, des changements de corps, et maintenant je me transforme en ange. Cool. Parfait.
Je vole jusqu'a la plus haute tour où je me pose doucement dessus. Parfait. Peut-être qu'ici je pourrais en apprendre plus sur moi et ce monde. Oui, j'attends en observant.
avatar
Mapow

Messages : 129
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Tip' le Sam 18 Mar - 19:13:27

Tho a écrit:Tip’, alors que tu te prépares à jouer les médiateurs en t’interposant, tu sens un violent coup de pied entre les omoplates qui te propulse au fond de la salle.Une chance, car tu esquives ainsi le coup d’épée de Blueberies. Tu parviens tout de même à attraper la claymore de la scientifique aperçue sur la caméra.

Hey, pourquoi tant de haine ? Je vais pas aller loin avec mes deux mains gauches, j'essaye de soulever la claymore, mais c'est louuuuuurd.

*Clic*

Je sens avoir exercé une petite pression sur l'arme en essayant de la prendre, et tout à coup, elle s'embrase ! Hiiii ! Alors que je vois une troisième personne courir vers moi, je relâche l'arme à côté du corps de la scientifique qui s'enflamme, et cours en hurlant au fond du labo, où je trébuche contre des cages remplies d'énormes rats plus bizarres les uns que les autres. Fuck my life.

C'est le chaos.
avatar
Tip'
Ultime Survivant VIII

Messages : 970
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Gazaret le Sam 18 Mar - 22:11:08

“Depuis quand tu parles à la première personne toi ?”
Hein ? Tu jurerais avoir entendu une voix résonner dans ta tête. Tes petites amies semblent un peu perdu pendant quelques secondes, puis se retournent vers l’agresseur, te laissant maintenant libre de tes mouvements.
Du coup tu es célibataire. Tu imagines qu’on ne peut pas tout avoir non plus.

Gazaret connait la puissance de la première personne : elle permet au lecteur de s'identifier à lui, de compatir avec empathie. Par conséquent, l'utiliser avec parcimonie pour permettre à quelqu'un comme le Grand MJ de mieux comprendre ses problèmes, et lui donner une meilleure situation, est judicieux. Et ça marche.

Et, maintenant que le voleur est mort, une pointe de culpabilité mais surtout une vague d'ennui envahit Gazaret. Il n'avait plus rien à faire. La tartiflette party était annulée, il ne voulait plus rester au travail... Où aller?
Eh bien figurez-vous que Gazaret connait un endroit pour les moments comme ça. Un endroit très particulier, ignoré de tous. Juste à côté du bureau, en plus.
Deux rues plus loin, il y a un parc. Dans ce parc, il y a un arbre un peu particulier, très noueux, à côté d'un banc. A un endroit précis, sous une de ces racines, est caché un couteau emballé dans un mouchoir. Ce couteau, Gazaret l'a découvert plusieurs années auparavant, caché ici, pour une raison inconnue - à chaque fois qu'il l'utilisait, il le remettait là.
Et cet objet a une particularité extraordinaire : il permet de créer une faille à travers un autre monde. Plus précisément, il coupe les dimensions de la réalité, créé une brèche qu'il est possible, avec un peu d'exercice, de refermer derrière soi, et vous emporte vers un autre monde.
En l'occurrence, Gazaret avait expérimenté plusieurs fois, et avait réussi à aller vers des mondes différents selon l'endroit où il utilisait son couteau. Et il testait à chaque fois un nouveau monde vers lequel se diriger.
Gazaret fait donc le trajet jusqu'au parc, va retrouver le couteau, et créé une brèche vers un nouveau monde à découvrir.

(PS : Gazaret donne un cookie à ceux qui ont la référence).
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Tho le Dim 19 Mar - 11:08:59

”Cleobel” a écrit:Elekitu a brisé le 4ème mur, comme il l'a écrit plus haut, mais je suis beaucoup moins douée que lui. C'est pourquoi je suis toujours coincée dans cette prison.
Tentons tout de même autre chose. Le contremaître ayant repris ses activités, j'en profite pour creuser le sol en vue de m'échapper. Cleobel utilise Tunnel et espère que ce sera super efficace.
Résultat : 4

Cleobel creuse dans le sol !

. . .

Après quelques minutes, tu finis par ressortir par une plaque d’égout sur ce qui semble être la place du marché. Enfin, ce qui semblait être : la majorité des étals sont renversés, des oranges et des pastèques jonchent le sol, et un grand dragon mécanique en pièce est écrasé au sol. Que s’est-il passé ici ?

”Sweetcece” a écrit:... Je m'étonne moi-même. Sérieusement, je ne savais pas que je possédais de tels talents. %) Par contre je suis dans un long couloir, deux cadavres à mes côtés, une valise contenant d'intriguants cristaux par terre et je suis seule.... Que devrais-je faire?

J'entends du bruit à ma gauche. Des cris? Un combat? Des pleurs? Je n'en sais rien, mais je veux savoir ce qu'il se passe. Les bruits sont plutôt bizarres (ou inquiétants?), je prends donc les armes des hommes (En gardant mon canif évidemment) par terre. Je suis désormais bien protégée au cas où il m'arriverait un malheur.

Ensuite, je prends la bonne direction (ma gauche) et ainsi trouver la provenance des bruits en allant vers celle-ci!
Résultat : 2

Tu prends à gauche, puis à droite, puis à droite, puis à droite, puis tout droit… Tu es un peu perdue, tu ne traverses que des couloirs blancs sans distinction. Tu finis par revenir à ton point de départ.

”Mapow” a écrit:Alors c'est vrai, je suis bel et bien un ange. Qu'est ce que c'est que ce monde? Un dragon, des changements de corps, et maintenant je me transforme en ange. Cool. Parfait.
Je vole jusqu'a la plus haute tour où je me pose doucement dessus. Parfait. Peut-être qu'ici je pourrais en apprendre plus sur moi et ce monde. Oui, j'attends en observant.
Résultat : 1

C’est quand même haut. Prise de vertige, tu te retournes vers l’intérieur du bâtiment, où tu n’aperçois que des bureaux de comptable.
Un nettoyeur de vitre avec ses lunettes de soleil arrive en jetpack et essaie de te chasser. Avec une faux crépusculaire.

”Gazaret” a écrit:Gazaret connait la puissance de la première personne : elle permet au lecteur de s'identifier à lui, de compatir avec empathie. Par conséquent, l'utiliser avec parcimonie pour permettre à quelqu'un comme le Grand MJ de mieux comprendre ses problèmes, et lui donner une meilleure situation, est judicieux. Et ça marche.

Et, maintenant que le voleur est mort, une pointe de culpabilité mais surtout une vague d'ennui envahit Gazaret. Il n'avait plus rien à faire. La tartiflette party était annulée, il ne voulait plus rester au travail... Où aller?
Eh bien figurez-vous que Gazaret connait un endroit pour les moments comme ça. Un endroit très particulier, ignoré de tous. Juste à côté du bureau, en plus.
Deux rues plus loin, il y a un parc. Dans ce parc, il y a un arbre un peu particulier, très noueux, à côté d'un banc. A un endroit précis, sous une de ces racines, est caché un couteau emballé dans un mouchoir. Ce couteau, Gazaret l'a découvert plusieurs années auparavant, caché ici, pour une raison inconnue - à chaque fois qu'il l'utilisait, il le remettait là.
Et cet objet a une particularité extraordinaire : il permet de créer une faille à travers un autre monde. Plus précisément, il coupe les dimensions de la réalité, créé une brèche qu'il est possible, avec un peu d'exercice, de refermer derrière soi, et vous emporte vers un autre monde.
En l'occurrence, Gazaret avait expérimenté plusieurs fois, et avait réussi à aller vers des mondes différents selon l'endroit où il utilisait son couteau. Et il testait à chaque fois un nouveau monde vers lequel se diriger.
Gazaret fait donc le trajet jusqu'au parc, va retrouver le couteau, et créé une brèche vers un nouveau monde à découvrir.

(PS : Gazaret donne un cookie à ceux qui ont la référence).
Résultat : 4

Gazaret se rendit alors au parc pour déterrer son précieux artefact. Il ouvrit ensuite la réalité et se prépara à plonger. Prendre des portails était toujours une expérience assez désagréable. Surtout cette fois ci. C’était... étrange.



Une fois de l’autre côté, tu n’entends que le vent hurler dans les rues d’une nouvelle ville. Grise. Morne. Morte.

”Leithren” a écrit:Mince. Il semblerait que mes conciliabules et tergiversations intérieures m'aient conduite à une situation des plus délicate. Deux personnes, deux ennemis, je ne sais que faire, je me perds, je sombre dans l'incompréhension la plus totale, tuer ? Ne pas tuer ? Qui tuer ? Qui épargner ? Ces questions étaient presque rhétorique tant elles étaient inutiles et sans réponses, mais il me fallait agir au plus vite. Il me paraît impossible, du moins dans l'immédiat, d'éliminer les deux personnes. La première présente ici, qui se battait tout à l'heure contre feu la scientifique semblait si puissante, il valait mieux se ranger de son côté, non ?

Ainsi donc, je tente immédiatement d'attaquer la troisième personne arrivée, je me jette sur elle et tente de l'immobiliser.
Résultat : 5
”Blueberies” a écrit:Pourquoi l'a t'elle poussé ? Pourquoi essaye t'elle de le tuer alors qu'elle vient de lui sauver la vie ? Est-elle en train de se faire passer pour mon allié
Ce n'est pas le moment de se poser ces questions, je dois les tuer tout les deux, ils sont sur ma route. S'ils renoncent tout les deux, je veux bien les fe pour mieux me tuer ?aire prisonnier, les torturer, soutirer quelques informations et leur laisser la vie sauve mais vu comment l'autre scientifique c'est battue ça m'étonnerait qu'ils abandonnent.
tant qu'ils continueront à combattre, j'essaierai de les tuer, après tout je suis seule mais j'ai été formée pour combattre jusqu'à 50 homme à la fois. S'ils essayent de créer un dialogue, je les enferme dans une pièce et essaye de récolter toutes les informations possibles. Par contre, ils ne pourront pas s'enfuir, car s'ils essayent il me faudra moins de 2 secondes pour matérialiser un arc et les tuer tout les deux d'une flèche dans le crâne.
Je suis prête, c'est désormais à eux de choisir comment ils veulent mourir !
Résultat : 6
”Tip’” a écrit:Hey, pourquoi tant de haine ? Je vais pas aller loin avec mes deux mains gauches, j'essaye de soulever la claymore, mais c'est louuuuuurd.

*Clic*

Je sens avoir exercé une petite pression sur l'arme en essayant de la prendre, et tout à coup, elle s'embrase ! Hiiii ! Alors que je vois une troisième personne courir vers moi, je relâche l'arme à côté du corps de la scientifique qui s'enflamme, et cours en hurlant au fond du labo, où je trébuche contre des cages remplies d'énormes rats plus bizarres les uns que les autres. Fuck my life.

C'est le chaos.
Résultat : 2

Tip’, tu ne parviens pas à soulever la claymore, qui s’embrase au sol. Paniqué, tu cherches à t’enfuir, mais quelque chose te plaque au sol avant même que tu ne passes la porte.
Leïthren, dans un élan formidable et une dévotion sans égal pour ton adversaire, tu te jettes vers le fuyard, le plaque instantanément au sol et enchaîne avec une surprenante clé de bras. Tu regardes la première personne, fière de toi, attendant un ordre.
Blueberies, apercevant les fuyards, tu matérialises ton arc et décoche en un éclair une flèche, puis une autre, encore une autre, une centaine d’autre ! Puisant dans ton entraînement et dans tes ressources vitales, tu te bats comme si tu étais à cent contre un. Les deux gêneurs sont bien morts, mais tu es si fatiguée à présent... Tu tombes au sol, cherchant à reprendre ta respiration.
Une dizaine de scientifiques armés arrivent, et tu es incapable de te relever.

Tip’ est mort !
Leïthren est morte !

”Elekitu” a écrit:AFK
Résultat : 2

Tu continues à errer sans but, cherchant sans succès quelque chose qui n’existe pas. Il y a de quoi devenir fou.

”0mega” a écrit:AFK
Résultat : 4

Au ralenti, le cristal commence à percer la vitre. De l’autre côté, l’homme se tient la tête.




Lone Jackal, tu vendais tranquillement tes parts de Tartiflette™️ sur la place du marché Kay quand un énorme dragon métallique s’est écrasé sur la place, ruinant toutes les marchandises. C’est gênant, d’autant plus qu’il te fallait de l’argent pour ton tournoi de poker illégal de ce soir.

Liste d'attente a écrit:
- ...

Il y avait longtemps qu’on avait pas distribué un trophée ici. Du coup, je vais en donner deux !
Actions attendues pour samedi prochain, 23H59 :v
avatar
Tho

Messages : 594
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Blueberies le Dim 19 Mar - 11:50:12

Mais c'est pas bientôt fini ?
Je comprends que je ne vais jamais y arriver seule. Je tâte mes poches pour trouver un objet qui pourrait m'aider. J'en trouve deux.

Je commence par prendre quelques gouttes d'un élixir bleu brillant. Il a le gout de myrtille, trop bon ! Cet élixir est rare mais il suffit d'en prendre quelques gouttes pour se sentir en pleine forme.

Je me lève et regarde les scientifiques. J'appuie sur un petit bouton rouge dans ma poche. Il est relié à une de mes créations qui doit venir m'aider quand j'appuie dessus. À condition qu'elle se soit réveillée​, car les test n'ont pas été des plus concluant. Elle possède un grand pouvoir. Je l'ai appelé "MAPOW" pour "Moyen avancé de protection original n°w". Oui je numérote mes invention avec des lettres.

Bref, j'appuie sur ce bouton, puis tout de suite après je lance une onde de choc qui plaque tout les scientifiques au sol avant de commencer à courir vers la sortie.
avatar
Blueberies

Messages : 425
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : Derrière toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Ryn le Dim 19 Mar - 21:56:45

Liste d'attente a écrit:
- Leïthren
- ...
avatar
Ryn

Messages : 191
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 23
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Cleobel le Lun 20 Mar - 11:29:54

Génial, je suis enfin sortie de prison !
Mais je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé sur la place du marché. Peut-être qu'une expérience scientifique a mal tourné, ou que la Team Rocket est passée par ici ? En tout cas, je me réjouis que le dragon soit hors d'état de nuire.
Alors que j'aimerais bien me goinfrer d'oranges et de pastèques pour fêter ma sortie de prison, je décide finalement de ne pas le faire : si quelqu'un me surprenait, je risquerais de retourner en prison. Je m'en vais donc observer de plus près ce fameux dragon.
avatar
Cleobel

Messages : 427
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Elekitu le Sam 25 Mar - 15:29:39

J'utilise mon feu rouge interdimensionnel pour invoquer Bill Cipher et lui demander de me faire revenir dans le monde réel.
avatar
Elekitu

Messages : 393
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19
Localisation : A bâbord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Gazaret le Sam 25 Mar - 17:48:43

Gazaret se rendit alors au parc pour déterrer son précieux artefact. Il ouvrit ensuite la réalité et se prépara à plonger. Prendre des portails était toujours une expérience assez désagréable. Surtout cette fois ci. C’était... étrange.



Une fois de l’autre côté, tu n’entends que le vent hurler dans les rues d’une nouvelle ville. Grise. Morne. Morte.
Quand il vit ce qui l'attendait, Gazaret fut pris d'une curieuse sensation dans son ventre. Une boule qui grossissait, de plus en plus importante alors qu'il faisait ses premiers pas dans ce nouveau monde. Qu'était-ce donc? Il ne parvient pas à reconnaitre le sentiment tout d'abord. Etait-ce de la mélancolie, issue de la noirceur et du vide de cette ville? De la peur, de l'angoisse, dûe au sentiment mortifère dégagé par chaque rue, chaque maison en ruine? Eh bien, au risque de vous surprendre, pas du tout : il s'agissait d'une forme d'excitation et de curiosité.

Laissez-moi vous expliquer plus en détail. Gazaret a toujours été fasciné par les fantômes, le surnaturel et tout ce qui en découle. Déjà à 5 ans, il essayait de dénicher un esprit dans le grenier de sa grand-mère (avant de se rendre compte qu'il s'agissait de son grand père). Plus tard, il s'est impliqué dans de nombreuses expériences et de nombreux domaines, y compris le spiritisme. Au bout d'un moment, il s'est rendu compte qu'il n'y avait que des escrocs et des pigeons dans ce domaine, et qu'il faisait partie du second groupe - ce qu'il l'a mené à abandonner l'idée de rechercher des esprits. Paradoxalement, sa passion est peu à peu devenue le fantôme de ce qu'elle était, quand, désenchanté, désillusionné, il comprit que les spectres n'existaient pas. En tout cas pas dans le monde qu'il arpentait à l'époque.

Néanmoins il lui restait quelques éléments de ces années d'errance dans le monde psychique ; en particulier, le sentiment qu'il avait eu la première fois que, petit, on lui avait raconté une histoire de spectre, et qui l'avait poussé à chasser cette chimère. A chaque fois qu'un décor était assez glauque, assez inquiétant, cette boule se formait dans son ventre, cette impression subtile d'être face à l'impossible, d'être enfin sorti du quotidien nonchalant dans lequel il était constamment plongé. Et ce décor d'une ville, symbole de population et de vie, morte, morne, déserte et glaciale, faisait plus que l'affaire.

Au bout de quelques minutes de promenade, Gazaret aperçu un ancien bar. De ce bistrot émanait la seule lueur de toute la ville - c'était un néon cassé qui, de temps en temps, comme un éclair lors d'un orage, s'illuminait pour mourir aussitôt. En s'approchant, le jeune homme entendit par ailleurs un bruit suspect. Poussé par sa curiosité sans borne, il décida au bout de quelques secondes de risquer le coup et d'entrer dans l'édifice, pour voir s'il y avait une quelconque forme de vie. Un esprit devait se cacher ici - Gazaret s'imaginait un esprit seul, dans une ville désertique - il se sentait sans doute isolé, sans personne à hanter. C'est cette réflexion qui l'amena à essayer d'entrer et de contacter le spectre qui habitait ce bistrot - à moins qu'il ne s'agisse d'un humain, ou d'une autre forme de vie...? Dans tous les cas, le jeune homme décida de rester sur ses gardes, au cas où quelque chose lui voudrait du mal.
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Zer0mega le Sam 25 Mar - 19:31:34

Tho a écrit:
Résultat : 4

Au ralenti, le cristal commence à percer la vitre. De l’autre côté, l’homme se tient la tête.

Ahhhahah, parfait, mon nouveau sort de Time Control fonctionne à la perfection! ~
Bon, par contre, il est un peu malade ce type ... j'esquive le cristal avant de le traiter de %%&*@ de §§¬#* et de m'enfuir... j'en ai rien à foutre de ses histoires moi, je suis juste venu faire du tourisme! Q_Q
avatar
Zer0mega

Messages : 538
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Bloem le Sam 25 Mar - 23:00:01

Tho a écrit:Résultat : 2

Tu prends à gauche, puis à droite, puis à droite, puis à droite, puis tout droit… Tu es un peu perdue, tu ne traverses que des couloirs blancs sans distinction. Tu finis par revenir à ton point de départ.
Mince, j'ai dû prendre le mauvais chemin. Peut-être ne devrais-je pas toujours prendre la droite?
Je décide donc de prendre la gauche, puis la droite, puis à gauche, puis tout droit.
avatar
Bloem

Messages : 81
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 14
Localisation : Derrière toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Mapow le Dim 26 Mar - 13:41:03

Oh mon dieu. Je ne comprends plus rien, je me retrouve dans une salle avec une jeune fille bizarre qui me fixe avec de beaux yeux bleus. Elle a l'air soulagé de me voir, mais etonnée également. j'essaye de reprendre mes esprits puis vais la voir et j'ai l'impression que son visage m'est familié. "que se passe-t-il?". Lorsque je lui pose cette question elle se met a partir en vrille en expliquant un bordel a une vitesse folle. "tu m'aides?" Finissa-t-elle en me regardant droit dans les yeux. J'aquiesca bien qu'ayant peu compris la situation et nous nous enfuyons loin de cet chose, un laboratoire j'ai cru comprendre.
Qui sait, peut-être pourra-t-elle m'en apprendre un peu plus sur moi?
avatar
Mapow

Messages : 129
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Tho le Dim 26 Mar - 16:14:43

”Cleobel” a écrit:Génial, je suis enfin sortie de prison !
Mais je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé sur la place du marché. Peut-être qu'une expérience scientifique a mal tourné, ou que la Team Rocket est passée par ici ? En tout cas, je me réjouis que le dragon soit hors d'état de nuire.
Alors que j'aimerais bien me goinfrer d'oranges et de pastèques pour fêter ma sortie de prison, je décide finalement de ne pas le faire : si quelqu'un me surprenait, je risquerais de retourner en prison. Je m'en vais donc observer de plus près ce fameux dragon.
Résultat : 3

Tu t’approches du dragon pour l’observer. Il est brisé en mille morceaux, et les derniers circuits électriques crépitent un peu partout, t’emêchant d’approcher plus pour saisir ce qui semblait être une Pierre Sèche.
Dépitée, tu attrapes une part de Tartiflette™️ pour la manger plus tard. La police arrive sur les lieu et s’apprête à sécuriser le périmètre.

”Sweetcece” a écrit:Mince, j'ai dû prendre le mauvais chemin. Peut-être ne devrais-je pas toujours prendre la droite?
Je décide donc de prendre la gauche, puis la droite, puis à gauche, puis tout droit.
Résultat : 3

Tu cherches ton chemin pendant une bonne dizaine de minutes. Fatiguée, tu finis pas trouver un ascenseur que tu appelles.
A l’intérieur, une jeune femme s’y trouve. Tu entres sans dire un mot, appuie sur un étage au pif, et attend.

”Blueberies” a écrit:Mais c'est pas bientôt fini ?
Je comprends que je ne vais jamais y arriver seule. Je tâte mes poches pour trouver un objet qui pourrait m'aider. J'en trouve deux.

Je commence par prendre quelques gouttes d'un élixir bleu brillant. Il a le gout de myrtille, trop bon ! Cet élixir est rare mais il suffit d'en prendre quelques gouttes pour se sentir en pleine forme.

Je me lève et regarde les scientifiques. J'appuie sur un petit bouton rouge dans ma poche. Il est relié à une de mes créations qui doit venir m'aider quand j'appuie dessus. À condition qu'elle se soit réveillée​, car les test n'ont pas été des plus concluant. Elle possède un grand pouvoir. Je l'ai appelé "MAPOW" pour "Moyen avancé de protection original n°w". Oui je numérote mes invention avec des lettres.

Bref, j'appuie sur ce bouton, puis tout de suite après je lance une onde de choc qui plaque tout les scientifiques au sol avant de commencer à courir vers la sortie.
Résultat : 6
”Mapow” a écrit:Oh mon dieu. Je ne comprends plus rien, je me retrouve dans une salle avec une jeune fille bizarre qui me fixe avec de beaux yeux bleus. Elle a l'air soulagé de me voir, mais etonnée également. j'essaye de reprendre mes esprits puis vais la voir et j'ai l'impression que son visage m'est familié. "que se passe-t-il?". Lorsque je lui pose cette question elle se met a partir en vrille en expliquant un bordel a une vitesse folle. "tu m'aides?" Finissa-t-elle en me regardant droit dans les yeux. J'aquiesca bien qu'ayant peu compris la situation et nous nous enfuyons loin de cet chose, un laboratoire j'ai cru comprendre.
Qui sait, peut-être pourra-t-elle m'en apprendre un peu plus sur moi?
Résultat : 3

Mapow, tu sens ton corps se dématérialiser à l’instant où tu allais te faire faucher par le laveur de vitres. Tu apparais sans trop comprendre en face de Blueberies !
Cependant, une autre forme se matérialise, et le laveur de vitres apparaît soudainement ! Il n’a pas l’air ravi.
Blueberies, tu balances ton onde de choc sans prendre attention à ton MAPOW, et quitte la salle, galvanisé par l’elixir. Tout le monde est déstabilisé par le choc. L’onde fiche les scientifiques à terre et fait éclater les vitres du labo. Le bâtiment se met à trembler. Il est sur le point de s’effondrer !
Mapow, Blueberies se barre sans toi, et le laveur de vitres à la faux crépusculaire se relève, pas content du tout.

”Gazaret” a écrit:Quand il vit ce qui l'attendait, Gazaret fut pris d'une curieuse sensation dans son ventre. Une boule qui grossissait, de plus en plus importante alors qu'il faisait ses premiers pas dans ce nouveau monde. Qu'était-ce donc? Il ne parvient pas à reconnaitre le sentiment tout d'abord. Etait-ce de la mélancolie, issue de la noirceur et du vide de cette ville? De la peur, de l'angoisse, dûe au sentiment mortifère dégagé par chaque rue, chaque maison en ruine? Eh bien, au risque de vous surprendre, pas du tout : il s'agissait d'une forme d'excitation et de curiosité.

Laissez-moi vous expliquer plus en détail. Gazaret a toujours été fasciné par les fantômes, le surnaturel et tout ce qui en découle. Déjà à 5 ans, il essayait de dénicher un esprit dans le grenier de sa grand-mère (avant de se rendre compte qu'il s'agissait de son grand père). Plus tard, il s'est impliqué dans de nombreuses expériences et de nombreux domaines, y compris le spiritisme. Au bout d'un moment, il s'est rendu compte qu'il n'y avait que des escrocs et des pigeons dans ce domaine, et qu'il faisait partie du second groupe - ce qu'il l'a mené à abandonner l'idée de rechercher des esprits. Paradoxalement, sa passion est peu à peu devenue le fantôme de ce qu'elle était, quand, désenchanté, désillusionné, il comprit que les spectres n'existaient pas. En tout cas pas dans le monde qu'il arpentait à l'époque.

Néanmoins il lui restait quelques éléments de ces années d'errance dans le monde psychique ; en particulier, le sentiment qu'il avait eu la première fois que, petit, on lui avait raconté une histoire de spectre, et qui l'avait poussé à chasser cette chimère. A chaque fois qu'un décor était assez glauque, assez inquiétant, cette boule se formait dans son ventre, cette impression subtile d'être face à l'impossible, d'être enfin sorti du quotidien nonchalant dans lequel il était constamment plongé. Et ce décor d'une ville, symbole de population et de vie, morte, morne, déserte et glaciale, faisait plus que l'affaire.

Au bout de quelques minutes de promenade, Gazaret aperçu un ancien bar. De ce bistrot émanait la seule lueur de toute la ville - c'était un néon cassé qui, de temps en temps, comme un éclair lors d'un orage, s'illuminait pour mourir aussitôt. En s'approchant, le jeune homme entendit par ailleurs un bruit suspect. Poussé par sa curiosité sans borne, il décida au bout de quelques secondes de risquer le coup et d'entrer dans l'édifice, pour voir s'il y avait une quelconque forme de vie. Un esprit devait se cacher ici - Gazaret s'imaginait un esprit seul, dans une ville désertique - il se sentait sans doute isolé, sans personne à hanter. C'est cette réflexion qui l'amena à essayer d'entrer et de contacter le spectre qui habitait ce bistrot - à moins qu'il ne s'agisse d'un humain, ou d'une autre forme de vie...? Dans tous les cas, le jeune homme décida de rester sur ses gardes, au cas où quelque chose lui voudrait du mal.
Résultat : 3

Le néon explose définitivement et plongea Gazaret dans le noir. Ou plutôt le gris foncé.
Gazaret ouvrit davantage les yeux et distingua une brume étrange inconsistante. Pas de corps, ni de visage, seulement une voix. “Aiiide mo… Demi-... TUE LEEEE NA...”
Gazaret pivota sur lui même, mais rien ne vint. Pas de menace. La communication semblait difficile, et d’autres voix résonnaient dans la tête de Gazaret. Provenaient-t-elles de l’esprit ou de l’extérieur ?

”Lone Jackal’” a écrit:AFK

Un piano à queue te tombe dessus. DZOOOOOONG !!
Lone Jackal est mort !

”Elekitu” a écrit:J'utilise mon feu rouge interdimensionnel pour invoquer Bill Cipher et lui demander de me faire revenir dans le monde réel.
Résultat : 4

Un biscuit apéritif triangulaire sur pattes se matérialise devant tes yeux. Il fronce les sourcils qu’il n’a pas avant de te tourner le dos. Il finit par bâtir un grand portail, qu’il t’invite à passer en premier. Tu hésites un peu, tu sais que ça peut assez mal se finir.

”0mega” a écrit:Ahhhahah, parfait, mon nouveau sort de Time Control fonctionne à la perfection! ~
Bon, par contre, il est un peu malade ce type ... j'esquive le cristal avant de le traiter de %%&*@ de §§¬#* et de m'enfuir... j'en ai rien à foutre de ses histoires moi, je suis juste venu faire du tourisme! Q_Q
Résultat : 1

Tu réactives le Time Control pour t’enfuir. Le temps accélère brutalement pour revenir au présent. Le cristal t’explose en accéléré avant même que tu ne puisses prendre ton envol. Tu disparaît instantanément, absorbé par le cristal noir qui revient dans les mains de son propriétaire.

0mega est mort !

Leïthren, tu te rendais à tes bureaux en utilisant l’Ascenseur. Il s’arrête plus tôt que prévu, laissant entrer une jeune fille.
L’Ascenseur redémarre. C’est un très long Ascenseur.

Liste d'attente a écrit:-
- ...

La première génération de joueurs vient de prendre fin à ce tour !
Un trophée et des applaudissements pour 0mega, qui a tenu 13 TOURS DE JEU vivants :v Ca mérite un trophée. Ou pas. Mais je le donne quand même :v
Actions attendues pour samedi prochain, 23H59 :v
avatar
Tho

Messages : 594
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par KefkaDC le Dim 26 Mar - 16:20:09

Liste d'attente a écrit:- KefkaDC
- ...
avatar
KefkaDC

Messages : 184
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Cleobel le Dim 26 Mar - 16:24:41

Cleobel salue les policiers, leur explique qu'elle a vu un objet semblable à une Pierre Sèche au milieu des morceaux du dragon, leur souhaite bonne chance et s'en va manger sa part de Tartiflette™ un peu plus loin.
avatar
Cleobel

Messages : 427
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Blueberies le Dim 26 Mar - 19:00:58

Je pense que je n'ai plus rien à craindre. Je veux dire qu'il faut simplement que je sorte de ce bâtiment à temps.

Ma mission était simplement de ramener des preuves pour montrer au monde entier ce qui se trame dans cette ville. Mais j'ai fait mieux ! J'ai tout détruit ! Enfin pour ce qui est du laboratoire clandestin ... Je pense que cette ville me réserve encore plein de mystère, du style le problème qu'a eu Mapow. Elle devait encore dormir, dommage. Je finirai par la retrouver.

Pendant que je pense à la suite des événements, je cours vers la sortie. Y'a des panneaux sortie de secours, comment ai-je fais pour ne pas les voir ? En tout cas ils​ me permettent de sortir du bâtiment rapidement et quelques minutes avant qu'ils ne s'écroule.
avatar
Blueberies

Messages : 425
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : Derrière toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Ryn le Mer 29 Mar - 21:17:27

Je n'avais pas franchement envie de me rendre dans mes bureaux. J'avais beau être une personne connaissant bien les valeurs du travail et du labeur, j'avais beau être une personne stricte et travailleuse, non, aujourd'hui, je sentais une insondable lassitude dans tous mes membres, me donnant plus envie de m'allonger et de sombrer dans un sommeil réparateur pour me requinquer que de me rendre aux bureaux pour lutter contre le sommeil incessamment tandis que je m'occuperais de papiers inintéressants. Mais la vie est la vie, n'est-ce pas ? Je n'avais pas vraiment, voire pas du tout, le choix et je devais m'y rendre en dépit de ma propre volonté. Tant pis, je survivrai bien.

J'entrai dans l'ascenseur qui me semblait un trou noir destiné à m'absorber pour me pourrir ma journée. La métaphore me fit sourire, et je songeais que si quelqu'un me voyait, il me prendrait sans doute pour une personne louche riant toute seule... Mais peu importe.
Soudainement, l'ascenseur se stoppa plus tôt que prévu pour laisser rentrer une jeune fille. Je la fixais un instant puis tentais d'entamer une conversation avec elle...
"Bonjour." Dis-je d'un ton froid qui m'allait à merveille.
avatar
Ryn

Messages : 191
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 23
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Bloem le Sam 1 Avr - 6:15:01

Tiens, quelqu'un d'autre est dans l'ascenseur. Devrais-je lui dire quelque chose? Oui, je devrais lui adresser la parole.
"Bonjour! Vous allez bien?"
Non, ce n'est pas le meilleur moyen d'engager la conversation. Peut-être que la jeune femme à côté de moi ne voudra pas me parler de son humeur.
Un simple "Bonjour!"? Hum, non plus, je ne saurai plus vraiment quoi après.
...
Et si je parlais de la météo? C'est une bonne idée, elle est même très bonne. Je ne sais pas s'il pleut ou non dehors, mais je m'en fiche %)
Je dis alors à la personne qui se trouve à côté de moi: "Bonjour! Le temps est gris dehors, n'est-ce pas?" tout en affichant un sourire un peu forcé.
avatar
Bloem

Messages : 81
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 14
Localisation : Derrière toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Gazaret le Sam 1 Avr - 21:41:04

Le néon explose définitivement et plongea Gazaret dans le noir. Ou plutôt le gris foncé.
Gazaret ouvrit davantage les yeux et distingua une brume étrange inconsistante. Pas de corps, ni de visage, seulement une voix. “Aiiide mo… Demi-... TUE LEEEE NA...”
Gazaret pivota sur lui même, mais rien ne vint. Pas de menace. La communication semblait difficile, et d’autres voix résonnaient dans la tête de Gazaret. Provenaient-t-elles de l’esprit ou de l’extérieur ?
Gazaret fit le vide dans sa tête. Il était plus qu'excité par tout ce qui lui arrivait mais il savait désormais que cette excitation, plus qu'un moteur, pourrait devenir un danger. Il devait se concentrer sur les voix qui se mettaient à résonner dans sa tête - car ces voix, Gazaret en était sur, ne provenait pas de son cerveau, il s'agissait bel et bien du fantôme du néon qui lui parlait.
Au bout de quelques instants, les yeux fermés, coupés du monde, Gazaret entendit la même voix que précédemment, en un peu plus fort et en un peu plus clair.
"Aide-moi! Aide-moi, je t'en supplie..."
Avec surprise, Gazaret reconnut la voix dans sa tête. Il l'avait déjà entendu sur de nombreux enregistrements, puisqu'il avait fait des études d'histoire (avant de se rendre compte que cette discipline n'avait pas de débouchés). Appelez-ça farfelu, car ça l'est, mais il s'agissait de la voix du Général de Gaulle.
Et c'est ainsi que l'appel du Général de Gaulle résonna à nouveau dans sa tête.
"Tourne-toi... Il faut le tuer... Il faut tuer le nabot..."
Le nabot? Quel nabot?
"Le nabot... Laisse-moi pénétrer tes yeux, tu pourras voir son fantôme et je pourrai utiliser ton corps pour le transpercer..."
Je le laissai prendre possession de moi, visiblement il n'avait pas de mauvaises intentions. C'est un sentiment bizarre, celui de se faire posséder par un fantôme. Tout à coup, vous sentez une présence étrange se pelotonner contre votre âme, vous diriger ; vous entendez ses pensées, comprenez ses désirs et ses volontés...
Et toutes vos perceptions étaient changés : vous voyiez les choses de l'au-delà. Et c'est ainsi que Gazaret vit face à lui, tout d'un con, une silhouette fantômatique : celle de Nicolas Sarkozy (HS : nous sommes au XXIIème siècle, Sarkozy est mort il y a environ 200 ans, d'une crise cardiaque, quand Mélenchon a été nommé président de la République). Elle semblait tangible, bien que translucide, et les poings de Gazaret devenaient eux aussi peu à peu translucides, capables sans doute de frapper le fantôme.
"VAS-Y!!! TUE-LE!!!" cria De Gaulle dans son esprit.
Gazaret se rua sur Sarkozy, espérant avoir l'avantage sur le fantôme à talonnettes lors d'un combat en 1v1.

(PS : je sais pas ce que j'ai fumé %D)
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 578
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Elekitu le Sam 1 Avr - 22:57:51

Toute personne ayant regardé entièrement Gravity Falls sait qu'il ne faut jamais faire confiance en Bill Cipher
Ça tombe bien, j'ai pas encore fini Gravity Falls

Je fonce dans le portail en poussant un cri de guerre lambda, tout en tenant fermemant mon feu rouge dans les mains au cas où un élément imprévisible venait à arriver...
Une minute

Juste avant d'atteindre le portail, un éclair (métaphorique) me frappe : A chaque action que j'effectue, un événement imprévisible arrive, comme si le résultat de chacun de mes choix était aléatoire... C'est pour ça que je me plante en effectuant des actions triviales, ou que je suis mort d'une manière totalement ridicule.
Du coup, cela signifie que peu importe ce que je fais, j'aurais toujours autant de chance de me rater que de réussir...

Very well then,
J'utilise mon feu rouge magique pour invoquer Leithren et la pousse à l'intérieur du portail
avatar
Elekitu

Messages : 393
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19
Localisation : A bâbord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Tho le Dim 2 Avr - 11:33:38

”Cleobel” a écrit:Cleobel salue les policiers, leur explique qu'elle a vu un objet semblable à une Pierre Sèche au milieu des morceaux du dragon, leur souhaite bonne chance et s'en va manger sa part de Tartiflette™️ un peu plus loin.
Résultat : 3

Au moment où tu commences à partir et à manger ta part de Tartiflette™️, tu entends les policiers marmonner entre eux. Ils semblent t’avoir reconnue comme la fugitive qu’ils recherchaient !
“FREEZE” ! Tu n’as probablement que quelques secondes pour réagir.

”Sweetcece” a écrit:Tiens, quelqu'un d'autre est dans l'ascenseur. Devrais-je lui dire quelque chose? Oui, je devrais lui adresser la parole.
"Bonjour! Vous allez bien?"
Non, ce n'est pas le meilleur moyen d'engager la conversation. Peut-être que la jeune femme à côté de moi ne voudra pas me parler de son humeur.
Un simple "Bonjour!"? Hum, non plus, je ne saurai plus vraiment quoi après.
...
Et si je parlais de la météo? C'est une bonne idée, elle est même très bonne. Je ne sais pas s'il pleut ou non dehors, mais je m'en fiche %)
Je dis alors à la personne qui se trouve à côté de moi: "Bonjour! Le temps est gris dehors, n'est-ce pas?" tout en affichant un sourire un peu forcé.
Résultat : 2

“Bonjour !”
Mais il n’y a plus personne autour de toi. Tu es à nouveau seule.
L’ascenseur traverse une partie complètement vitrée. Tu peux y avoir la ville entière. Tu montes dans un gratte ciel, l’un des plus haut de la ville.

”Blueberies” a écrit:Je pense que je n'ai plus rien à craindre. Je veux dire qu'il faut simplement que je sorte de ce bâtiment à temps.

Ma mission était simplement de ramener des preuves pour montrer au monde entier ce qui se trame dans cette ville. Mais j'ai fait mieux ! J'ai tout détruit ! Enfin pour ce qui est du laboratoire clandestin ... Je pense que cette ville me réserve encore plein de mystère, du style le problème qu'a eu Mapow. Elle devait encore dormir, dommage. Je finirai par la retrouver.

Pendant que je pense à la suite des événements, je cours vers la sortie. Y'a des panneaux sortie de secours, comment ai-je fais pour ne pas les voir ? En tout cas ils​ me permettent de sortir du bâtiment rapidement et quelques minutes avant qu'ils ne s'écroule.
Résultat : 5

Alors que le complexe s’effondre, tu ne croises personne sur ta route pour venir t’arrêter. Tu finis par embarquer dans un module d’évacuation monorail, qui te propulse hors du bâtiment, qui s’écroule et explose juste dans ton sillage. La classe !
Alors que tu t’installes dans le module, satisfaite, tu reçois un appel de ta supérieure.
“Agent 65 ? Je n’y crois pas, vous avez réussi ! Vous avez les plans ! Nous allons pouvoir porter un grand coup au pouvoir en place à présent ! Asyn et moi-même préparons l’attaque. On se retrouve à quelques mètres du réacteur Ruhmkorff”.
Tu peux à présent contrôle le module d’évacuation.

”Mapow” a écrit:AFK
Résultat : 3

Le bâtiment commence à s’écrouler. Avec toi dedans.

”Gazaret” a écrit:Gazaret fit le vide dans sa tête. Il était plus qu'excité par tout ce qui lui arrivait mais il savait désormais que cette excitation, plus qu'un moteur, pourrait devenir un danger. Il devait se concentrer sur les voix qui se mettaient à résonner dans sa tête - car ces voix, Gazaret en était sur, ne provenait pas de son cerveau, il s'agissait bel et bien du fantôme du néon qui lui parlait.
Au bout de quelques instants, les yeux fermés, coupés du monde, Gazaret entendit la même voix que précédemment, en un peu plus fort et en un peu plus clair.
"Aide-moi! Aide-moi, je t'en supplie..."
Avec surprise, Gazaret reconnut la voix dans sa tête. Il l'avait déjà entendu sur de nombreux enregistrements, puisqu'il avait fait des études d'histoire (avant de se rendre compte que cette discipline n'avait pas de débouchés). Appelez-ça farfelu, car ça l'est, mais il s'agissait de la voix du Général de Gaulle.
Et c'est ainsi que l'appel du Général de Gaulle résonna à nouveau dans sa tête.
"Tourne-toi... Il faut le tuer... Il faut tuer le nabot..."
Le nabot? Quel nabot?
"Le nabot... Laisse-moi pénétrer tes yeux, tu pourras voir son fantôme et je pourrai utiliser ton corps pour le transpercer..."
Je le laissai prendre possession de moi, visiblement il n'avait pas de mauvaises intentions. C'est un sentiment bizarre, celui de se faire posséder par un fantôme. Tout à coup, vous sentez une présence étrange se pelotonner contre votre âme, vous diriger ; vous entendez ses pensées, comprenez ses désirs et ses volontés...
Et toutes vos perceptions étaient changés : vous voyiez les choses de l'au-delà. Et c'est ainsi que Gazaret vit face à lui, tout d'un con, une silhouette fantômatique : celle de Nicolas Sarkozy (HS : nous sommes au XXIIème siècle, Sarkozy est mort il y a environ 200 ans, d'une crise cardiaque, quand Mélenchon a été nommé président de la République). Elle semblait tangible, bien que translucide, et les poings de Gazaret devenaient eux aussi peu à peu translucides, capables sans doute de frapper le fantôme.
"VAS-Y!!! TUE-LE!!!" cria De Gaulle dans son esprit.
Gazaret se rua sur Sarkozy, espérant avoir l'avantage sur le fantôme à talonnettes lors d'un combat en 1v1.

(PS : je sais pas ce que j'ai fumé %D)
Résultat : 3

Lors de la transformation, tu te sens mourir petit à petit. Mais tu parviens à rester dans le monde des vivants pour finalement te battre. Mais le fantôme ennemi est plus à l’aise que toi dans ce corps éthéré. Tu perds rapidement l’avantage, et bat en retraite derrière le comptoir.
Des bières, des décapsuleurs, et des parts de Tartiflette™️ périmées… Tout cela ne va pas t’aider. Une lumière bleutée commence à emplir le bar, alors que le nabot se rapproche de toi avec un pied de table.

”Elekitu” a écrit:Toute personne ayant regardé entièrement Gravity Falls sait qu'il ne faut jamais faire confiance en Bill Cipher
Ça tombe bien, j'ai pas encore fini Gravity Falls

Je fonce dans le portail en poussant un cri de guerre lambda, tout en tenant fermemant mon feu rouge dans les mains au cas où un élément imprévisible venait à arriver...
Une minute

Juste avant d'atteindre le portail, un éclair (métaphorique) me frappe : A chaque action que j'effectue, un événement imprévisible arrive, comme si le résultat de chacun de mes choix était aléatoire... C'est pour ça que je me plante en effectuant des actions triviales, ou que je suis mort d'une manière totalement ridicule.
Du coup, cela signifie que peu importe ce que je fais, j'aurais toujours autant de chance de me rater que de réussir...

Very well then,
J'utilise mon feu rouge magique pour invoquer Leithren et la pousse à l'intérieur du portail.
Résultat : 3
”Leïthren’” a écrit:Je n'avais pas franchement envie de me rendre dans mes bureaux. J'avais beau être une personne connaissant bien les valeurs du travail et du labeur, j'avais beau être une personne stricte et travailleuse, non, aujourd'hui, je sentais une insondable lassitude dans tous mes membres, me donnant plus envie de m'allonger et de sombrer dans un sommeil réparateur pour me requinquer que de me rendre aux bureaux pour lutter contre le sommeil incessamment tandis que je m'occuperais de papiers inintéressants. Mais la vie est la vie, n'est-ce pas ? Je n'avais pas vraiment, voire pas du tout, le choix et je devais m'y rendre en dépit de ma propre volonté. Tant pis, je survivrai bien.

J'entrai dans l'ascenseur qui me semblait un trou noir destiné à m'absorber pour me pourrir ma journée. La métaphore me fit sourire, et je songeais que si quelqu'un me voyait, il me prendrait sans doute pour une personne louche riant toute seule... Mais peu importe.
Soudainement, l'ascenseur se stoppa plus tôt que prévu pour laisser rentrer une jeune fille. Je la fixais un instant puis tentais d'entamer une conversation avec elle...
"Bonjour." Dis-je d'un ton froid qui m'allait à merveille.
Résultat : 5

Elekitu, tu parviens à téléporter Leïthren, mais elle reste parfaitement immobile.
“Bonjour”, fit-t-elle avec un sourire à te glacer les sangs.
Leïthren, ton “Bonjour” refroidit la nouvelle assistance; Bill Cipher commence à perdre son calme. Il lévite au dessus du sol, lève les bras, et deux cercles concentriques bleutés apparaissent autour de lui.




DC, tu te trouves à quelques mètres du réacteur Ruhmkorff pour préparer un énorme coup d’état. Avec toi, deux leader de la résistance discutent des plans.
L’agent 65 devrait arriver avec les plans dans quelques minutes… Mais j’ai peur que nous ne soyons repérés d’ici là… Sasti, qu’en pensez vous ?
Nous sommes déjà repérés...
Derrière vous surgit une machine assez étrange, faite d’antimatière et de cristaux d’énergie. Sasti te propose de la retenir le temps qu’ils exécutent le plan principal. Tu te retournes, hochant la tête,et fait face au monstre d’acier, qui fait au moins deux fois ta taille.

Liste d'attente a écrit:-
- ...

Vous savez quoi ? C’est bien la première fois que quelqu’un accomplit une quête.
Actions attendues pour samedi prochain, 23H59 :v
avatar
Tho

Messages : 594
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Cleobel le Dim 2 Avr - 11:39:23

Qu'est-ce que les policiers ont donc contre moi ? J'essaie de les aider, et c'est comme ça qu'ils me remercient ?
Laissons ces questions de côté pour l'instant. Je me mets à courir comme si ma vie en dépendait !
avatar
Cleobel

Messages : 427
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Blueberies le Dim 2 Avr - 11:53:57

Je m'installe dans mon véhicule, je vérifie que j'ai tout les plans et je pars pour le lieu de rendez-vous. Cette machine ne m'est pas inconnue, je sais comment la contrôler.
Quand j'arrive à 200 mètres de la centrale, je sors, prens les plans et je vais au lieu donné sans me faire repérer.
avatar
Blueberies

Messages : 425
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : Derrière toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Elekitu le Dim 2 Avr - 12:54:30

Je maintiens la touche B enfoncée pour charger un coup avec mon feu rouge, et je fais un home-run en propulsant Leithren dans le portail.
avatar
Elekitu

Messages : 393
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19
Localisation : A bâbord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Ryn le Dim 2 Avr - 13:00:33

Je ne comprends absolument rien à ce qu'il vient de m'arriver. Je commence à perdre patience moi aussi, on ne joue pas à me téléporter bon sang !!! Je vois cette personne étrange qui semble m'avoir amenée ici tenter de me propulser à nouveau dans le portail. D'un côté je n'ai pas envie de rester ici, d'un autre côté je n'ai pas envie d'aller au travail non plus...
Non. Je ne veux pas y retourner, je préfère régler son compte à ce rigolo.
Je me jette sur Elekitu en priant pour que son "home-run" ne marche pas, je perdrai un peu de temps au moins.
avatar
Ryn

Messages : 191
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 23
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roll To Dodge - 17ème tour - And then will there be none ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum