[Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Dim 4 Sep 2016 - 21:41

VALID !!!

Malgré les petits retards, la cavalerie finit toujours par arriver !

Et c'est avec un plaisir décuplé par l'attente que vous allez découvrir les solutions absurdes proposées par nos valeureux écrivains !

Kefka a écrit:
Tu la voulais, ta bossfight, tu l'as !:

Encore un peu surpris par la tournure des événements, je repris ma route vers le Nord au milieu des collines. Alors que j’en gravissais une plus grande que les autres, l’air se chargea soudainement d’une odeur nauséabonde, et des effluves maléfiques commencèrent à sortir des entrailles de la terre. Hum… allez savoir pourquoi, j’avais la nette impression de ne plus être loin de la fameuse Colline des trépassés. Au sommet de la butte, le hurlement du vent retentissait de plus en plus fort. Désormais certain d’être arrivé à destination, j’étais sur le point d’entamer mes recherches lorsqu’un bruit de grattement m’arrêta. Cherchant à déterminer sa provenance, c’est lorsque je me rendis compte qu’il venait de sous mes pieds que la terre s’ébranla et que des mottes de terre volèrent dans un fracas assourdissant.

Devant moi, une main squelettique (au sens propre du terme) venait de surgir du sol et d’agripper la terre ferme. Je vis les os remuer comme si des muscles invisibles se contractaient, et après quelques secondes, une tête, puis un torse, et pour finir le corps entier d’un squelette surgi devant moi. D’une taille d’environ deux mètres, il portait pour seul accoutrement une ceinture à laquelle pendait le fourreau d’une épée gigantesque, qu’il dégaina en s’approchant de moi.

Forcément. Il fallait bien que le trépassé apparaisse quelque part. Et vu le sadisme du MJ, je pouvais m’estimer heureux qu’il n’ait pas insisté sur le caractère pluriel présent dans le nom du lieu. Quoi qu’il en soit, ce squelette restait un obstacle entre moi et le pilier sacré dont je devais me débarasser.

3 objets
On ne fait pas d'omelette sans casser des os...:

"Un squelette, sérieusement? Pff, si j'avais su que mon vrai bossfight serait aussi nul, j'aurais sorti le tractopelle contre le géant. Bah, au moins y a aucun risque, hein Skelettor?
-KRIKLIKTIK, répondit la chose, ou tout du moins, ses os s'entrechoquèrent pour me répondre.
Ah la la, peu importe, j'ai pas vraiment envie de t'humilier, le squelette, je vais passer mon chemin, pensais-je en sortant de mon sac un radio-réveil, que je programmait pour la prochaine minute.
-Tu n'as ni yeux ni oreilles, ni cordes vocales, pas même un nez. Pourtant tu semble me localiser. Je ne sais quel organe manquant tu comble, comme par magie, mais je ne peux que parier sur les oreilles, avec tout les objets en ma possession. Maintenant, HORS DE MA VUE!
Et je lançais le radio réveil, un peu plus loin, tel un frisbee, et celui ci sonna, laissant échapper des mots japonais qui semblaient crier "SAUNAU TSHI NAU SADDAMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE".
Mais je n'ai pas le temps de m'attarder sur le sens de ces jurons, car le squelette s'éloigne de moi, préférant poser devant le réveil, c'est ma chance!
Et alors que je m'apprêtais à quitter les lieux, le sol trembla sous mes pieds.
-KLITIKLITKLIKLIK, ais-je entendu, en voyant quatre ou cinq autres squelettes sortir du sol, attiré par la musique, qui venait de s'arrêter.
Et devant moi se dressaient désormais six squelettes, et le premier, que j'avais distrait, semblait minuscule face à eux.
-Non... Comment.. Quelle idée stupide, j'aurais du y penser plus tôt!; ais-je crié, n'en ayant plus rien à faire des squelettes qui me localisaient grâce à mes cris.
Je n'aurais eu aucun problème à le vaincre, j'ai été trop stupide, et maintenant je ne plus rien faire. Un des squelettes s'approche de moi, et lève son bras. C'est fini, je ne plus qu'accepter la mort.

Et pourtant. Il restait une mince étincelle d'espoir en moi. Une mince étincelle qui saisit dans mon sac un tableau, auquel je m'étais attaché, que je ne pensais jamais devoir utiliser, mon seul ami dans ce monde hostile, je m'en fichais du pillier, je ne voulais que mon tableau, l'accrocher dans la maison que j'aurais eu grâce à ma gloire si je choppais le pillier, mais pourtant.
C'est instinctivement lui que j'ai sacrifié, levant ce portrait de Mona Lisa devant le bras du squelette, qui se coinça dedans, ruinant le tableau.
-Mona... Mo..na.. LIIIIIIIIIIIISAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!
Mes hurlements de rage et de tristesse déchirèrent le ciel, allant jusqu'à faire reculer les squelettes, dont celui qui tenta de me tuer, qui s'éloigna de moi, le tableau encore accroché à son bras.
Je vous ferais payer. Je vous ferais payer TRES CHER pour m'avoir forcé à sacrifier ce tableau. Oui, aucun d'entre vous ne survivra. J'ai essayé d'être sympa, j'ai gardé cet objet au fond de mon sac, espérant ne pas devoir m'en servir, mais désormais, c'en est fini de ma gentillesse, le glas du désespoir sonne pour vous, squelettes!

Et sur ces pensées souillées par une haine sans fin, je saisis l'arme ultime, cachée dans mon sac, tenant dedans par miracle.
-RODO ROLLA DAAAAAAAAAAA!
Et alors que l'immense véhicule sortait d'un seul coup de mon sac, dans un bruit immense qui fit d'autant plus reculer les squelettes, ma folie atteint alors son paroxysme, et je me sentis alors comme un chien, attiré par la masse d'os qui se dressait devant moi, montant dans l'engin, et démarrant le moteur.

S'en suivit alors un combat sans merci, car les squelettes se battaient sans relâche, ayant surmontés leur peur du tractopelle, allant jusqu'à parvenir à briser le moteur, mais j'en ai fini avec eux, vengeant Mona Lisa, et ne sachant plus quoi faire, je m'asseyait, sans trop savoir ce que j'espérait. à simplement attendre de savoir quoi faire."
Objets de Kefka:
- Un radio-réveil
- Un tricycle
- Un pack de cinq galettes de riz
- Un tractopelle
- Un crâne de vache
- Une reproduction de la Joconde
- Un jeu de tarot
- Une ombrelle
- Un coupe-ongles
- Un coffre-fort portatif

Ghost' a écrit:
Une nuit à l'auberge:

Une fois passées les portes, je découvris une ville en pleine effervescence. Cependant, loin de partager l'euphorie générale, je commençai à tomber de sommeil (n'oublions pas que j'avais passé ma nuit à fuir un orc adorateur d'ours en peluche). Aussi je me rendis dans une auberge, histoire de me reposer et de me trouver full hp pour le potentiel boss qui m'attendrait avec le pilier.

N'ayant toujours pas de monnaie sur moi grâce au sadisme du MJ, je me vis forcé d'attendre que tout le monde dorme et que l'aubergiste ait le dos tourné pour monter les escaliers en catimini, et me faufiler dans la première chambre qui s'offrit à ma vue.

- Dis Ghost', retentit alors une voix que je ne voulais pas entendre.
- Raaah, qu'est-ce que tu vas encore me faire comme bricoles, sale MJ ??
- Bah, puisque apparemment, tu as l'impression qu'on "se moque un peu de toi"....
- Oooooh pitié, tu vas pas me faire chier pour ça, c'est mesquin..
- Faux, me rétorqua le MJ avec un grand sourire. C'est mesquin ET cruel. Donc maintenant, si tu veux pas finir brûlé vif dans l'incendie qui embrase l'auberge et qui a gagné en vigueur pendant qu'on parlait, je te suggère de ne pas perdre de temps à protester et de te dépêcher d'écrire parce que les flammes vont envahir le couloir sous peu.
- Pardon ???
- Oh et inutile de sortir par la fenêtre, du moins pas sans artifice : tu es au troisième étage.

... Je HAIS les MJs.

2 objets
Tout feu tout flamme:

Heureusement, mon MJ adoré venait de m'indiquer la voie. Je me précipitai donc à la fenêtre. Je possédais une ficelle hyper-résistante de peut-être dix mètres de long, alors ça n'était pas trois pauvres étages qui allaient m'empêcher de rejoindre la rue sans encombre. Sifflotant gaiement, j'accrochai la ficelle à un bout de métal et entrepris la désescalade. Je posai légèrement mes pieds sur le pavé… Non, en réalité, le feu avait rongé l'extrémité de ma ficelle et j'avais dégringolé le dernier mètre pour rejoindre la rue étonnamment pentue. Après m'être remis de mes émotions, j'entrepris de remonter la rue lorsque je vis une vague de feu déferler face à moi.

- Non mais le feu ça marche pas comme ça là ! D'où ça forme une vague comme de l'eau ? Tout ça parce que tu veux me cramer les fesses ? M'écriai-je faussement.
- … Mais enfin c'est toi qui a choisi ça, comme la rue en pente, j'ai rien dit moi… Tu fais juste ça pour te débarrasser d'un autre ob…
- Chut ! C'est même pas vraiment toi qui parle en plus…

Je dégainai alors une magnifique planche de surf. Enfin, un écran plasma next gen ultra-fin concave. Mais ça fera l'affaire, hein ? Je sautai dessus en prenant une pose adapté à la situation, et descendis la rue en surfant sur le pavé. Je larguai bientôt la vague de feu, lassée et découragée par ma classe. Je finis ma course sur un replat, prêt à repartir malgré le manque de sommeil...
Objets de Ghost':
- Un yoyo
- Un tube de dentifrice
- Un carton d'invitation au Liar Game
- Un Rubik's Cube
- Un écran plasma
- Un minuteur
- 10m de ficelle
- Un buste de Napoléon
- Des poupées russes
- Une tablette de chocolat noir (220g, teneur en cacao 78% minimum, certifiée Commerce Équitable)

Zer0 a écrit:
Zigzags dans le manoir:

Enjambant sans remords les débris de l'armure tueuse, moi et moi poursuivîmes notre route dans le manoir dont le seigneur m'était encore inconnu. Ne sachant toujours pas si je devais chercher le pilier ici même ou au contraire trouver la sortie, j'errai un peu au hasard quand soudain, la porte que j'allais franchir se referma devant moi comme par magie, et se verrouilla à double tour.

Pour dire les choses plus précisément, toutes les portes du couloir sauf une agirent de la même manière. Ce qui ne me laissa guère de choix sur la suite de ma route. Dans la nouvelle salle, rebelote. Et dans la suivant, encore la même chose.

Après m'être laissé guider quelques minutes, je compris que ces portes traîtres étaient simplement en train de me perdre et de m'éloigner de ma destination, quelle qu'elle soit. Si je ne voulais pas finir mes jours ici après une agonie lente par grève de la faim contrainte, il fallait d'urgence que je trouve un moyen de me diriger moi même et de retrouver mon chemin...

2 objets
Rituel:

« Eu-euu … m-m-moi ?
- Pfiou …, oui, quoi moi ? Tu ne vois pas que j'essaye de nous sortir du pétrin là ? …
- I-il fait faim … le MJ a dit … et il faut avouer que je …
- Et bah bouffe ! … On a un bagage plein d'objets totalement inutiles, un de plus ou de moins, les jurés vont quand même pas râler juste pour …
- Oh ! Un œuf ! ~
- … Et bah voilà ! … »

B-bon, froid je doute que le goût soit très agréable mais on n'a rien d'autre alors … Je m’apprêtais à déguster le met pour le moins inédit lorsque …

« AH ATTENDS ! BOUFFE LE PAS !
- P-pourquoi ? …
- On va s'en servir pour faire de la magie noire ! Je pratiquais un peu dans ma vie antérieure ! ~ »

J'arrivais pas trop à me regarder bizarrement vu que je n'avais pas de miroir mais l'idée me paraissais tout de même … saugrenue …

« M-ma-mais … T-tout le monde sait que p-pour faire de la magie noire, il faut insérer les formules dans un rond dont la forme sert de puits d'énergie ! …
- Justement ! On a aussi … un badge ! » Dis-je satisfait en le dépinglant de notre veste. À la vue de l'aiguille, mon autre moi semblait s'agiter.
« Q-Q-QUOI, ATTENDS !!! T-TU-TU NE VAS QUAND MÊME PAS …
- Quoi ? » Trop tard, j'avais piqué mon doigt et notre liquide vital s'épandait déjà autour de l’œuf.

« Le sang représente les données de nos esprits, parfait pour … eh, oh ?! Tu m'entends ? … »

Mais non, il était tombé dans les vapes … tu parles d'une loque …
Je tirai l'ellipse, tranquillement, avec attention et méthode tout autour de l’œuf. Puis, j'y dessinai les symboles, la plupart Zarbis, il fallait bien l'avouer … avant de finir par les formules. J'apposai alors mes mains. Soudainement, une lueur jaillit du sol. Quelques sons sourds et brefs retentirent. Le tonnerre grondais, le vent soufflait, la foudre s’abattit sur mon œuvre (enfin presque) ! J'avais réussi ! Mon bébé était vivant, VIVANT !!

Je fis un pas vers la bête … Splendide ! Un volatile saurien de près de deux mètres de haut équipé de griffes, de mandibules et d'une longue queue reptilienne.
« Je suis ton maître ! Dans mes bras !
- POTPOOOOT ! »

Elle bondit droit sur moi ! … Mais son but n'était malheureusement pas le free hug … Profitant de mon +15 en esquive obtenu en levelupant après l'épisode de l'armure, je fis un saut sur la droite ! Mon bébé heurta la tête la première l'épaisse paroi de pierre derrière moi, la démolissant et s’assommant par la même o…pportunité laissant apparaître une nouvelle grande salle toujours inexplorée … je … l'avais prévu bien sûr ! …  
Objets de Zer0:
- Un puzzle millénaire
- Une ancre
- Un badge BGZ
- Une paire de mocassins
- Un exemplaire du livre de Trierweiler dédicacé à Naco
- Un oeuf d'autruche
- Une boîte de LEGO
- Un sèche-cheveux
- Une grenouille dans un bocal
- Une maquette de l'Arcadia

Blue a écrit:
Chauds, les marrons !:
M'extirpant hors du nid qui était tout de même de belle taille, je me retrouvai sur un terrain rocailleux. Idéal pour faire souffrir ma jambe blessée. Enfin, de la part d'un MJ pareil, ça ne m'étonne plus. Entamant ma marche, je suivis la légère pente dans le sens de la descente (qui a sérieusement cru que j'allais me farcir la montée sans savoir ce que je trouverais là haut ?), quand je sentis soudain une odeur désagréable : des relents de soufre. Accompagnés d'un tremblement du sol.

Pitié. Le sadisme a ses limites. Pas ça. Il doit bien y avoir une loi contre ce genre de pratiques. Je suis certaine que la convention de Genève interdit les MJtages abusifs, non ?

N'écoutant guère mes protestations, le volcan sur lequel cet imbécile d'emplumé avait fait son nid entra en éruption : des geysers de lave surgirent du sol de tous côtés, un nuage de poussière décolla du cratère pendant que de la lave et des gravats commençaient à dévaler la pente de ce volcan dont le caractère mi-effusif mi-explosif ferait pleurer un prof de SVT.

Il fallait donc que je me tire de là. Ne serait-ce que pour ma propre santé.

2 objets
Envole-mooooooi !:
Malgrè cette jambe qui me fait souffrir,
je décide de courir.
Je n'ai pas le temps de réfléchir,
je ne veux pas mourir.

Je prends au hasard dans mon sac
deux objets parmi tout le bric-à-brac.
J'en sors des ballons de baudruche et un escabeau.
Des trucs vraiment utiles ça aurait été trop beau !

Après tout ce n'est pas la première fois,
les malheurs tombent tous sur moi !
Ne comptez plus sur moi pour sauver un autre monde,
je dirai non en une seconde !

Je vais quand même essayer de m'en sortir,
après tout je suis trop jeune pour mourir.
Qu'est-ce que je peux faire avec ces objets ?
J'ai peut-être une idée.

Gonfler des ballons en courant ce n'est pas pratique,
surtout quand on est asthmatique.
Mais après il ne reste qu'à les accrocher,
et espérer que l'escabeau va s'envoler.

J'espère que ce n'était pas une idée débile,
que ça va m'être utile.
En volant je vais plus vite pour m'enfuir.
Il était temps je comment ça à cuir.
Objets de Blue:
- Un saucisson
- Une paire de lunettes
- Un escabeau
- Un bidon d’huile de moteur
- Une médaille d’or
- Une boîte de croquettes pour chiens
- Une cartouche de jeu Professeur Layton
- Un sachet de 10 ballons de baudruche
- Une boîte d’allumettes
- Un réfrigérateur

Miya a écrit:
Remonter la pente:
- Bon, Miya, me dit alors le MJ. Comme ce serait bien trop facile de faire genre tu t'es trompée de destination, j'ai décidé par esprit de contradiction que tu trouvais direct le pilier sacré, et une fois rentré au palais, le prince Zani succombe à ta beauté et t'épouse comme tu le désirais. Fin de l'histoire. Soyez heureux.
- Oh ! C'est vrai ? demandai-je avec une lueur d'espoir dans le regard.
- Non. J'aime juste faire souffrir mes joueurs psychologiquement en leur faisant miroiter une victoire proche avant de les précipiter dans une situation de merde. Sans rancune.

Le MJ disparut alors, tandis que le décor se modifiait autour de moi. Mon sourire s'effaça. La lueur d'espoir dans mes yeux s'éteignit. Je me sentis soudainement très blasée. Je ne savais pas si j'étais proche ou pas du pilier. Je ne savais pas si j'étais sorti de ce monde onirique. Je ne savais pas où j'étais.

Enfin, si. Je savais que je me trouvais au fond d'une crevasse à la pente la plus verticale que j'ai jamais vue. Et pas d'autre sortie en vue.

2 objets
Per-sé-vé-rer:
Et personne en vue, je suppose que cela ne servira à rien de crier à l'aide. Bon, il n'y a pas 36 solutions, je dois faire de l'escalade. L'activité qui me fait le plus horreur juste après piscine. Mais comment ? Si dans mes objets j'avais eu du matériel d'escalade il m'aurait bien servi à cet instant. Cependant, j'ai une tente à la place, elle servira de substitut. En espérant trouver dans ses composantes, de quoi faire de l'escalade en toute sécurité. Parce que je le rappelle, ma rencontre avec le prince Zani est proche, il va donc falloir faire bonne figure.
Tout d'abord, je dois faire le tri entre ce qui va me servir ou pas. Je vais garder la corde, les piquets, puis je vais aussi me servir de la poêle à frire. Maintenant il faut bricoler le système. J'attache la corde autours de ma taille puis au bout de celle-ci j'attache la poêle qui va jouer le rôle de grappin, en espérant qu'elle s'accroche à quelque chose de solide. Les piquets quant à eux vont m'aider à monter.
Je vérifie encore une fois que mon nœud est bien fait. Tout est bon ! Je lance la poêle à frire de toutes mes forces.. oups celle-ci n'arrive même pas au bout de la crevasse. C'est mal parti. Allez une seconde tentative,.. loupé encore une fois mais cette fois-ci elle est allé jusqu'au bout mais en tirant dessus elle m'a tout simplement suivi. Aller ne désespérons pas la troisième sera la bonne. Je lance et c'est un succès j'ignore à quoi la poêle s'est accrochée mais ça tient bien. Je peux commencer à escalader cette pente, ce n'est pas chose facile. Après ce qui m'a semblé être des heures, je suis venue à bout de cette crevasse. Je suis exténuée, je ne sens plus ni mes bras ni mes jambes. Puis je reste là à contempler le fond de la crevasse et dire qu'il y a de ça quelques heures je me trouvais au fond .
Objets de Miya:
- Une poêle à frire
- Un pistolet à bouchon
- Un appareil photo
- Un chargeur 3DS
- Une règle de 30cm
- Un steak haché congelé
- Une paire de chaussures à la mode
- Une montre à gousset
- Une tente
- Une tablette tactile

Gazastix a écrit:
Comme des quilles dans un jeu de bowling:
Profitant de cette chaleur épouvantable, Gaza et Neow reprirent leur route dans la montagne. Après tout, quoi de mieux pour remplacer le blizzard déchaîné qu'un soleil de plomb vous faisant regretter de ne pas vivre au pôle Sud ? Après un rapide conseil de guerre qui leur avait permis d'établir que non, ils n'avaient toujours pas la moindre foutue idée de l'endroit où aller pour accomplir leur quête, ils décidèrent de gravir le sommet le plus proche, espérant qu'une vue en hauteur leur permettrait d'apercevoir un quelconque lieu particulier dans le lointain.

Après deux heures de randonnée dans une forêt de conifères, la montée devint de plus en plus difficile, à mesure que la terre était remplacée par de la rocaille à peine praticable. Soudain, un grondement fit sursauter nos deux aventuriers. Le bruit s'amplifia ; il semblait venir du sommet de la montagne. Tentant sans succès d'apercevoir quelque chose à travers les arbres, Neow et Gaza eurent cependant l'impression que quelque chose, là haut, était en mouvement.

Alors que le fracas devenait tout bonnement assourdissant, les deux compères identifièrent finalement l'origine du vacarme : une dizaine de gros rochers, qui dans un éboulis assourdissant, broyait tout sur son passage, sans se soucier de la présence d'éventuels obstacles, qu'il s'agisse d'arbres ou de voyageurs...

2 objets
Chacun ses méthodes:
"On va mourir !" Hurle Gaza.
"Jamais ! Les keufs ne m'ont pas eu vivant à Hawaï, alors ils ne me font pas peur !"
Neow se saisit de billes qui trainent dans sa banane. Il les positionna entre le sol et ses semelles, avant de se laisser glisser sur la pente naturelle de la montagne.
"Fais de même si tu veux vivre !"
Gaza, maladroit, renversa la quasi-totalité des billes qu'il restait sur le sol - et en profita pour tomber, sur le ventre, en même temps. Il avait des billes sous une bonne partie de la poitrine et des jambes, qui en roulant, l'entrainaient derrière Neow.
"Regarde, Neow! Je suis le premier skateboard vivant!"
A l'aide des billes, les deux roulèrent et dévalèrent la pente, toujours suivis de près par les gravats.
"Par là !" Hurla Neow en voyant une grotte. "On va attendre que tout passe !"
La grotte était l'entrée d'une sorte de forme étrange en granit qui, vue des nuages, devait ressembler à une bouteille allongée sur le sol.
Il s'agit en réalité d'une formation fameuse de la montagne, qui aurait le nom indigène de "Iruk Dalar" - littéralement "Ton index, enfoiré" , les habitants ayant mal interprété la question de l'explorateur qui pointait la bouteille du doigt.
Pas le temps de penser ! Neow et Gaza se jetèrent tous deux tête la première dans le trou en espérant que l'éboulement ne pourrait pas passer.
Et en effet, dès qu'ils furent à l'intérieur, plusieurs gravats se bloquèrent les uns les autres à l'entrée de la bouteille, isolant Neow et Gaza du reste du monde. Seul un léger rayon de lumière illuminait les deux aventuriers.
"Ah ! Tout est fini ! Nous allons mourir là tel de sombres merdes ! Adieux, mes parents !
-Mais t'es orphelin Gaza.
-Ta gueule. Brise pas mon histoire."
Gaza tenta d'abord de déblayer l'entrée. Peine perdue, le gravas était trop gros. Les bras du jeune homme seuls ne suffiraient pas. En bon matheux qu'il était, Gaza se retira pour résoudre une équation qui, par x et y, permettrait de sortir de là.
"Gaza sinon je peux...
-Pas maintenant, Neow.
-Je vais nous sortir de là.
-Hahaha ! Tu trouverais à peine un slip dans ton linge. Laisse ma matière grise travailler."
Gaza médita alors sa sainte matière des maths. Le temps lui semblait figer. Il ne pensait plus qu'à résoudre le problème. Après une période qui lui sembla des heures, il se retourna enfin.
"Neow, j'ai trouvé ! ... What..."
En se retournant il pu voir que l'entrée était parfaitement dégagée. Le gravas était plus loin que l'entrée de la grotte. Au seuil se tenait Neow, brandissant fièrement un ouvre - bouteille plus grand que les ustensiles vendus en magasin.
"Tu l'as enlevé ?!
-A l'aide de mon super outil ! Il retire toutes les fermetures des bouteilles !
-Mais il est trop lourd... Trop grand... et tu as du soulever de la pierre... Impossible...
-Mon système nerveux est trop attardé pour enregistrer tous les paramètres."
"Il ne savait pas qu'un événement pareil était impossible. Alors il l'a fait." Murmura Gaza effaré.
Gazaret essaya de se frapper. Il ressentait la douleur. Il n'était pas en train de rêver...
Neow, lui, jubilait. Il l'avait fait: il avait impressionné Gazaret! Il ne lui manquait qu'un appareil photo pour immortaliser l'expression de surprise sur le visage de l'autre idiot.
Finies, les remarques désobligeantes pour le rabaisser. Fini, le poids sur son dos à longueur de journée alors que Gazaret, lui, ne portait "que sa matière grise". Fini, le Neow qui prenait son tour de garde pendant la nuit entière sans dormir tandis que son ami devait reposer sa tête!
Sur de telles pensées, Neow se remit en route, suivi par un Gazaret qui faisait bien attention - on ne sait jamais, des fois que Neow sortirait un ouvre-bouteille géant pour l'égorger...
Objets de Gazastix:
- Un sac de billes
- Une douzaine de revues mathématiques
- Un tire-bouchon
- Une canne à pommeau
- Un réchaud à gaz
- Une bouteille d’encre de Chine
- Une guitare
- Un pot de miel
- Une balle rebondissante
- Un grille-pain

Et voilà !

Faisons un point sur les défis relevés.

Blue nous a écrit son texte en vers : elle remporte 8 points !
Gazastix et Zer0 écrivent sans la lettre du round, gagnant chacun 6 points !
Gazastix glisse également une citation célèbre, pour un point bonus.
Enfin, Kefka et Zer0 font tous deux référence à une oeuvre connue, s'octroyant ainsi un point supplémentaire.

Voilà. Pour le reste, vous connaissez la chanson : vote entre A et F.

LE VOTE DES JOUEURS EST OBLIGATOIRE !


Comme c'est la rentrée et que vous êtes peut être occupés, je vous laisse un peu plus de temps que d'habitude, disons jusqu'à dimanche 18 septembre, 22h !

Voici la quote :

Je jure de troller les joueurs, de croire en la clause 24, et de voter de manière mesquine a écrit:
KefkaDC :
Ghost' :
Zer0mega :
Blueberies :
Miya :
Gazastix :
avatar
Kurotsuki

Messages : 543
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Tho le Mer 7 Sep 2016 - 22:37

Kefka : Je suis pas super emballé, l'utilisation du réveil et du tableau me semble un peu inutile, pourquoi ne pas avoir commencé le combat avec le tractopelle (qui, pour le coup est violent et épique). Tu mises sur le côté émotionnel du tableau pour t'enrager, alors qu'au fond, ce n'est qu'une reproduction. Il fallait peut être plus à mon sens l'utiliser comme un shuriken, un bouclier, quelque chose de plus épique, qui reste dans le thème du boss fight. Pareil pour le réveil, même si c'est plus compliqué : plus que l'attirer, le réveil aurait pu faire l'effet d'une grenade, d'un fumigène, tuant ou désorientant l'ennemi pour mieux le tabasser à coup de pelle hydraulique. Mais faut dire que les squelettes, c'est so 2012.... En résumé, c'est un peu maladroit, mais ça a le mérite d'essayer des trucs, et c'est quand même assez cool à lire =)

Ghost' : Ma foi, c'est bref et très propre, j'ai pas grand chose à dire. Le texte ne m'attire pas plus que ça, mais tu t'en est sorti, c'est suffisant =P

Zer0 : C'est bien d'avoir accélérer le processur d'éclosion de la bestion, la manière de s'en débarasser, un peu moins, le fait qu'elle explose le mur, je vois pas trop avec quelle inertie elle peut faire ça, mais pourquoi pas... Par contre... Heu, t'es toujours perdu '-'

Blue : Avec tes textes que j'avais corrigé par le passé, je ne m'attendais pas à ça, clairement, c'est du super bon boulot ! L'idée est très bonne en plus de ça. Je sais pas si c'est volontaire, mais j'ai vraiment l'impression de ressentir un rythme en lisant les vers, et ça c'est super cool. Pour le reste, tu aurais pu diversifier un peu plus le vocabulaire (par exemple, il y a deux fois 'mourir', c'est bof), faire ressortir un champ lexical particulier, mais globalement, je suis fier de toi ^^ Ah oui, c'est quand même dommage que tu aies écrit n'imp' sur les derniers mots :3

Miya : Come Ghost, c'est propre, tu t'en es bien sorti, c'est peut être même un peu mieux écrit je trouve ! Tu aurais pu peut être détailler un poil plus la montée (en plantant les sardines de la tente les unes après les autres pour progresser...) mais c'est pas mal du tout =)

Gazastix : C'était amusant à lire, bien écrit, la façon de s'en tirer était cool (même si les billes sur le sol f*ckent clairement la physique, mais ça fait cartoon), c'est propre ! =)

Heureusement que je viens à bout de cette analyse, vous remarquez, plus on avance, plus mes critiques sont courtes :3

Bref :

Je jure de troller les joueurs, de croire en la clause 24, et de voter de manière mesquine a écrit:
KefkaDC : C
Ghost' : C
Zer0mega : D
Blueberies : B
Miya :B
Gazastix : A
avatar
Tho

Messages : 537
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Whaiky le Ven 9 Sep 2016 - 23:27

Kefka : J'aime bien le fait d'utiliser le réveil comme appât ,ton texte est bien écrit, seul ique que j'ai trouvé, c'est la fin qui nous laisse en appétit . Ah oui y'a aussi autre chose qui me dérange, c'est le sacrifice de Mona Lisa Sad  

Zer0 : Le texte qui m'a surement fait le plus rire (vous êtes combien dans ta tête ??) L'idée de la magie noire pour l'oeuf est bien trouvée, hâte d'avoir la suite ^^ 

Blue : Tout d'abord bravo pour l'avoir écrit en vers, ça doit pas être facile vu le sadisme du MJ  . Le texte reprends bien les caractéristiques de la poésie 

Miya et Ghost : Je vous cite tout les deux car j'ai trouvé une certaines complémentarité dans vos textes . Pour Miya, je trouve que c'est pas assez détaillé, et pour Ghost, je trouve que ca l'ait un peu trop . Pareil niveau Fantasy, le texte de Ghost en a beaucoup et celui de Miya fait un peu trop sérieux je trouve 

Gazastix : Le registre épique est bien présent (avec un peu d'humour qui plus est) avec un petite touche sentimentale pour l'histoire de Gaza 

Alors oui mes analyses sont pas digne d'un prof de littérature gréco-chinoise mais bon 

PS: J'ai pas mis en dessous de B car je trouve TOUT vos textes géniaux ^^ 

Je jure de troller les joueurs, de croire en la clause 24, et de voter de manière mesquine a écrit:
KefkaDC : B
Ghost' : B
Zer0mega : A
Blueberies : B
Miya :B
Gazastix : A
avatar
Whaiky

Messages : 546
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 17
Localisation : Aquarium Park

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Sam 10 Sep 2016 - 23:18

Kefka : Je me demandais si tu allais utiliser ton tractopelle. Parce que comme c'est un objet bien bourrin, c'est forcément le premier truc qui vient à l'esprit pour une bossfight, mais d'un autre côte c'est prendre le risque d'une solution de facilité. Tu l'as pris, finalement. Et même si l'utilisation de l'objet n'a strictement rien d'original (moi taper toi comme gros bourrin), tu as réussi à bien amener ça, et ça passe bien parce que l'idée de démesure et de destruction massive est bien lancée par ton utilisation de tes deux autres objets : le réveil pour ramener plus d'ennemis, et Mona Lisa pour raviver ta flamme guerrière (d'ailleurs GG pour l'idée, j'aurais jamais pensé à ça). Bref, je ne sais pas lequel je préfère entre ce texte et l'épisode du barman qui t'avait filé un jus d'orange, mais j'adhère.

Ghost' : Comme d'habitude, c'est plutôt court sans pour autant perdre en qualité, tu ne t'embarrasses pas de fioritures, les objets font le taf, et certaines utilisations bizarres suffisent à remplir les quotas de folie (un écran plasma qui fait planche de surf ? %)). Après, je dois dire que ce n'est pas non plus le texte que j'ai préféré parmi les tiens, mais ça reste bien.

Zer0 : Comment dire... on pourrait reconnaître un de tes textes parmi un millier d'autres je crois :v C'est totalement absurde, un peu comme Gaza/Neow, sauf que tu as le côté structuré en moins, donc ça part un peu dans tous les sens %) Mais cette fois, ça m'a bien plus. Alors que ça pouvait gêner un peu avant, comme à ton premier texte où on ne savait plus trop qui parlait, là le procédé lui même est déjà totalement dingue, ce qui fait que le fait que ça parte dans tous les sens renforce la démesure des actions...  Ok, je suis vraiment pas clair, mais bref, ton caractère un peu fouillis qui d'habitude te dessert allait très bien avec ta solution cette fois ci, et j'ai bien ri. Au passage, bien joué de nous faire croire à l'affreuse solution de facilité (manger l'oeuf) avant de partir sur un truc bien plus déjanté Wink

Blue : C'est net, c'est propre, on sent que le rythme que tu as commencé à trouver à la dernière manche s'est bien installé. On s'en rend d'autant plus compte que la contrainte de l'écriture en vers ne brise absolument le rythme de ton texte, ça se lit de manière beaucoup plus fluide qu'avant, et la solution... bon c'est physiquement difficilement réalisable, mais on s'en fout c'est drôle et c'est ce qui compte %)

Miya : Je trouve que tu as retrouvé le style de ton premier texte, et ça me plaît. Des solutions simples, mais efficaces, un texte concis mais qui fait sourire grâce au caractère de plus en plus blasé du personnage, bref c'est encore perfectible, mais c'est bien !

Gazastix : Bon, je sais pas trop quoi dire de neuf... :v Les solutions totalement débiles (dévaler la pente sur de billes xD) mais énoncées de manière incroyablement sérieuses avec ce style qui vous caractérise, et encore une fois vous arrivez à transformer la difficulté de devoir travailler à deux en force (voir vos dialogues), et je dis une fois de plus chapeau bas pour ça.

Je vote comme je veux, le MJ a tous les droits d'abord a écrit:KefkaDC : A
Ghost' : B
Zer0mega : A
Blueberies : A
Miya : B
Gazastix : A

Je sais que ça vient aussi du fait que j'ai tendance à noter gentiment, mais n'empêche que c'est une très bonne fournée, et que donner des bonnes notes à tous ne me dérange pas du tout personnellement, donc continuez comme ça pour la manche finale o/
avatar
Kurotsuki

Messages : 543
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cleobel le Dim 11 Sep 2016 - 10:39

Les votes de Cleobel a écrit:
KefkaDC : B
Ghost' : A
Zer0mega : A
Blueberies : A
Miya : A
Gazastix : A

De très bons textes ce tour-ci, continuez comme ça pour la dernière manche ! Smile
avatar
Cleobel

Messages : 411
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Blueberies le Dim 11 Sep 2016 - 11:38

Les votes d'une myrtille ça compte ? a écrit:
KefkaDC : A
Ghost' : B
Zer0mega : B
Blueberies : /
Miya : B
Gazastix : A
avatar
Blueberies

Messages : 355
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : Sur un myrtillier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Miya le Mer 14 Sep 2016 - 20:21

Je jure de troller les joueurs, de croire en la clause 24, et de voter de manière mesquine a écrit:

KefkaDC : A
Ghost' : B
Zer0mega : B
Blueberies : B
Miya : /
Gazastix : A
avatar
Miya

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 18
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Zer0mega le Sam 17 Sep 2016 - 9:10

Vos textes sont géniaux! <3
Je voulais juste démarquer Ghost qui sait me prendre par les sentiments avec le 4èm mur :v

Je jure fidélité auprès des Gobous et des Mustélidés:

KefkaDC : B
Ghost' : A
Zer0mega : Cookie
Blueberies : B
Miya : B
Gazastix : B
avatar
Zer0mega

Messages : 506
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Zangoose le Sam 17 Sep 2016 - 10:38

Vote de Zangoose a écrit:
KefkaDC : C
Ghost' : B
Zer0mega : B
Blueberies : C
Miya : B
Gazastix : B
avatar
Zangoose
Administrateur

Messages : 2160
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://braingamezone.france-forum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cumulo' le Sam 17 Sep 2016 - 21:25

Je jure de troller les joueurs, de croire en la clause 24, et de voter de manière mesquine a écrit:
KefkaDC : A - Ton meilleur récit à l'heure actuelle selon moi. La résolution en elle-même (le tractopelle) n'est pas forcément originale, mais tout ce qui a autour l'est. Et c'est très bien écrit et très plaisant à lire, donc gg.
Ghost' : A - Le brisage du 4ème mur est quelque chose que je surkiffe, et tu l'as très bien employé dans ton récit. Tu as le talent pour faire des récits courts mais diablement efficaces, clairs et agréables à lire, bravo à toi.
Zer0mega : A - Comme pour Kefka, c'est le récit de ta part que j'ai préféré par rapport aux autres. J'ai beaucoup aimé ton idée, très bien amenée, et là où les dialogues internes peuvent vite perturber le récit et le rendre beaucoup moins clair, ils sont assez plaisants à lire quand tu - enfin, vous... - êtes seuls. Continue comme ça !
Blueberies : B - Faire un poème comme récit de résolution est quelque chose de vraiment compliqué. Mais il est plutôt bien fait, très agréable à lire et j'ai absolument rien à dire sur le style d'écriture. Le seul petit bémol qui fait que je ne te donne pas un A est la résolution en elle même qui est bah impossible :v Mais c'était quand même très bien.
Miya : B - Ton style s'améliore, ton récit est classique tout en restant agréable à lire. La solution est sympathique, bien que classique, et assez bien emmenée. La seule chose qui m'a perturbé c'est que tu mets "des heures" à remonter une crevasse, crevasse dont ta poêle a pu atteindre le haut rien qu'en la lançant. Donc soit t'es vraiment très très nulle en escalade, soit t'es vraiment très très forte en lancers :v
Gazastix : B - EH OUAIS, PAS DE A CETTE FOIS :v Comme vous êtes toujours parfaits, je veux juste faire mon connard en vous sanctionnant un peu pour ce récit que j'ai un peu moins apprécié que les autres, pour l'utilisation des billes un peu bizarre, et la résolution du problème final qui est pas vraiment vraiment expliquée : la grotte est bouchée, Gaza réfléchit, Neow fait quelque chose d'impossible et Gaza se rend compte que c'est bon. Ok c'est un tire-bouchon qui a ouvert une "bouteille", mais voilà quoi :v Sinon rien à dire d'autre, tout le reste est parfait.
avatar
Cumulo'
Modérateur

Messages : 1498
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Gazaret le Sam 17 Sep 2016 - 22:15

KefkaDC : A
Ghost' : B
Zer0mega : A
Blueberies : B
Miya : B
Gazastix : Ahahah un éboulement ahaha comment on s'en est sorti déjà?
Tous les textes de cette fournée étaient réellement bons, à part quelques fautes j'ai pas grand chose à dire sur Blue et Miya, ni sur Ghost, mais j'ai beaucoup aimé les efforts que DC et Zer0 ont fait ressentir à travers leur texte. Du coup je vais plutôt parler de ce qui m'a beaucoup plus dans leur texte.

Zer0: Pour une fois je trouve que tu as bien exploité tes dialogues, vraiment. Avec la différence prononcée de caractère entre le pleurnichard trouillard qui se plaint, tellement affecté qu'il se trompe et dit "il fait faim" au lieu de "j'ai faim" (ça m'a fait rire), et le mage noir déterminé qui réussit à créer un dragon avec un oeuf. Oui la solution en elle même est stupide mais c'est normal, on est en fin de jeu, on a rien d'autre à faire que d'utiliser nos derniers objets de manière un peu stupide - et pour toi, je trouve que c'est très bien passé, plus que certains (et probablement plus que nous). PS : j'ai bien aimé le "par la même o…pportunité", que c'est dur d'écrire sans c :v

DC : De la même manière que Zer0, tu réussis bien à nous immerger dans ton univers de telle sorte à ce que l'utilisation absurde du tractopelle et de la Mona Lisa passe très bien et sans souci. Le combat est à la fois un peu épique et héroicomique (le coup du tableau qui représente ton seul ami qui tombe sous les coups de l'ennemi et que tu venges sans pitié, cliché repris et détourné).
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 545
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par KefkaDC le Sam 17 Sep 2016 - 22:49

Je jure de blabla clause 24 blabla troller mes camarades a écrit:
KefkaDC : #Jaiplusdepunrtsictrist
Ghost' : A - Court, mais fun, bonne utilisation du 4ème mur, clair, très bon récit en somme.
Zer0mega : B - Le récit était très plaisant et la solution bien trouvée, mais je trouve qu'on a un peu de mal à se repérer entre les deux itérations de ta personne par moments, ce qui est un peu dommage.
Blueberies : A - Tu t'es réellement bien débrouillée avec tes vers, la solution est assez bien amenée et overall le texte est sympathique.
Miya : B - La solution est à la fois simple et très bonne, tu recycle des objets autrement inutiles pour en faire un matériel d'escalade absolument plausible. Après c'est peut-être moi, mais j'ai un peu de mal avec la forme du texte, et aussi, prendre des heures à remonter alors que la partie lancer de poêle laisse penser que c'est pas si haut, tu décris ton personnage nul en escalade mais quand même :V
Gazastix : A Encore une fois du très bon travail, solution géniale, votre style est toujours aussi plaisant et les petits dialogues stupides mais géniaux font leur effet. Enfin je tiens quand même à souligner une phrase qui vaudrait presque à elle seule la note: "Il ne savait pas qu'un événement pareil était impossible. Alors il l'a fait."

Bref, cette fournée était vraiment très bonne, congrats camarades!
avatar
KefkaDC

Messages : 181
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Neowstix le Dim 18 Sep 2016 - 21:28

KefkaDC : A
Ghost' : A
Zer0mega : A
Blueberies : B
Miya : B
Gazastix : Prout
avatar
Neowstix

Messages : 237
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Lun 19 Sep 2016 - 21:25

VALID !

Nous y sommes, les derniers textes sont rendus, c'est une fabuleuse partie qui s'achève... ou pas :v
Nos concurrents ne sont pas tout à fait au bout de leurs peines, puisqu'il doivent encore survivre à une dernière série de votes !!

Sans plus attendre, voici les dernières rédactions de nos champions !


KefkaDC a écrit:
Au voleur !!:

Effectivement, je ne savais pas trop quoi faire. Je devais trouver un pilier, mais bon, sans déconner, un pilier comme ça dans la nature ??? Je sentais que le MJ avait pas trop réfléchi au moment de choisir la nature des objets magiques à retrouver... Soudain, un rai de lumière s'échappant du cadavre de l'un des... cadavres attira mon attention. Il s'agissait d'un petit caillou gravé d'un symbole étrange, qui luisait faiblement. Bof, j'avais qu'à prendre ça, après tout ça avait l'air magique, ça passerait bien.

Mais lorsque je voulus saisir le caillou, une pie voleuse surgit de nulle part et subtilisa le précieux minéral. MAIS ! J'en avais trop bavé pour lâcher à cause d'un stupide piaf !!! REVIENS ICI !!
Dernières péripéties:

Oh. C'est donc ainsi que tout s'achève alors, c'était prévisible. Un tutoriel, une aventure, un boss de fin épique, un dernier antagoniste rapide qui vient voler le trésor.
-Hey, le sale piaf! J'ai plus de tractopelle et j'ai la flemme de t'égorger avec du riz, alors rends moi ce caillou, en plus ça te sert à rien à toi!
Bien sur, aucune réponse, et l'animal me jette un rapide coup d’œil, et à ma grande surprise, s'approche de moi, ou plutôt, fond en piqué.
Et avant que j'ai le temps de comprendre, l'oiseau de pacotille attrape le coupe-ongles qui dépassait de ma poche et entame sa fuite, deux délits en poche.
Je suis épuisé, j'ai perdu mon tableau, mon tractopelle, et l'objet de ma quête. Et en ce cours instant ou je réalise mon échec total, mes jambes me trahissent, et je chute au sol.

…..
Si ça c'est pas une mauvaise fin, qu'est-ce donc, le sort qui m'était réservé depuis le début? Celui de l'échec? Alors lorsque tout ces imbéciles reviendront à leur beau château pour fêter leur victoire dans un grand festin, ils auront un grand panneau à ma chaise?



«KEFKA: ÉCHEC LAMENTABLE»


M'auront tourmentés jusqu'au bout avec leurs conneries hein? Des géants, des gardes, des squelettes, tout ça pour crever d'épuisement devant une pie. Pfffff, «quelle fin de merde», ais-je à peine eu le temps de prononcer avant de fermer les yeux.
..
Tout du moins c'est ce que je pensais, jusqu'à entendre des battements d'ailes de plus en plus proches, et l'odeur du riz me montant au nez.
Et devant mes yeux, le sale piaf, dévorant mon riz. En ayant lâché mon coupe-ongle devant moi, mais la pierre est à ses pattes. Est-ce un coup du destin? Est-ce juste de la chance? Peu importe car la victoire est à moi!
-Finalement, changez le panneau. KEFKA: RÉUSSITE PARFAITE!
D'un coup sec, le coupe-ongle fais passer la pie de vie à trépas, et je récupère tranquillement la pierre, avant de finir le festin entamé par ce maudit oiseau en guise d'avant-goût de ma récompense future.

Ghost' a écrit:
La paix de Dieu:

Errant dans les rues sans but plus précis que l'obtention d'informations, j'appris au détour d'une conversation tombée dans mon oreille que les gens malades se rendaient à l'église pour être soignés. Connaissant ma prochaine destination, je poursuivis ma route jusqu'au bâtiment religieux.

Mais à mesure que je m'approchai, l'air devenait plus pesant, le ciel s'obscurcissait, lorsque je pénétrai timidement dans l'église, j'y vis un prêtre, seul près de l'autel, qui marmonnait dans sa barbe. Lorsqu'il remarqua ma présence, il entra dans une rage folle :

- Toi ! Pauvre crétin !! Tu m'as déconcentré pendant mes incantations !! Raaaahhhh !!! J'étais si près du but ! Par ta faute, la puissance divine ne me sera pas octroyée... Mon plan était pourtant sans faille : absorber l'énergie négative de ces pauvres âmes en peine à l'aide de cet artefact pour emmagasiner une puissance sans nom. Mais tu as débarqué sans prévenir, sombre imbécile !!! Sois certain d'une chose : je vais employer le peu de pouvoir que j'ai pu récupérer... à t'envoyer nourrir les asticots !

Alors que je me disais intérieurement que cet homme d'église m'avait l'air bien loin de respecter les principes chrétiens, il fit un geste mystérieux, prononça des mots sibyllins, et des éclairs apparurent autour de lui, avant qu'il n'entreprenne de me décocher des décharges de foudre.
All I need is two minutes:

Enfin l'heure du combat final, pinacle de mon aventure. Ou plutôt les deux minutes, rectifiai-je en enclenchant le minuteur. Bref mais intense, la formule de l'epicness.
Je fus soudain interrompu dans mes pensées par une éclair, mais pas de génie: j'avais bien reconnu dans le discours de l'homme de foi la folie contaminatrice du MJ en manque d'inspiration pour la fin de son scenario malmené. Et même eloigné comme je l'étais, un détail important ne m'avais pas échappé. J'enfournai donc le contenu d'un tube de dentifrice dans ma bouche avant de m'élancer vers le psychopathe, esquivant habilement la foudre.

Les visiteurs de l'église étaient en quête de guérison, et j'avais alors compris que je pouvais guérir celui-ci. Arrivé à sa hauteur, je pris donc son visage entre mes mains et collai avec dégoût mes lèvres aux siennes pour langoureusement lui barbouiller sa bouche fétide du salvateur dentifrice. L'homme resta ébahi devant mon geste balbutiant sûrement un début de remerciement.
Mais ne voulant pas courir le risque d'une potentielle déception, je dégainai alors un yoyo, paroxysme du swag matérialisé, et l'abattis dans un geste magnifié par la force centrifuge sur la tempe de l'homme d'Église.

Alors que les protestations allaient se faire entendre, la sonnerie de mon minuteur les fit taire et je quittai l'église avec le pilier, triomphant.

Zermega a écrit:
Un tempérament sanguin:

Tout heureux d'avoir découvert une nouvelle salle, je continuai mon exploration pour mettre un terme au plus vite à cette aventure. Traversant une fois de plus un loooooong couloir, je finis par débouler dans un grand salon luxueux, aux murs couverts de tapisseries, au plafond gigantesque. L'atmosphère était sombre : la salle était éclairée à la bougie. Une musique d'orgue retentit.

- Dis le MJ, pas la peine d'en faire trop, non plus, on a compris qu'on était dans l'antre du méchant, on est pas stupides.

Hum. Une personne vêtue d'une élégante cape surgit soudain de l'ombre.

- Bienvenue, cher invité, déclama-t-il d'une voix lente et grave. Je sais ce que vous cherchez. Et je suis au regret de vous informer que cette chose est en ma possession, et que je rechigne à m'en séparer. Oui, je sais, vous allez tenter de négocier, de me dire qu'on peut sans doute s'arranger, entre gens sérieux, mais à quoi bon ? Nous sommes des gens civilisés, n'est-ce pas ? Laissons les vaines paroles à la plèbe, et réglons ce différend d'une manière qui sied plus à notre rang : un duel à mort, plein de sang, de boooooon sang. Rassurez moi, vous n'êtes pas leucémique au moins ? J'ai horreur de manger du malade.

Plusieurs questions me traversaient l'esprit : Pourquoi un vampire ? N'était-ce pas une manière trop directe de lancer le combat ? Pourquoi une scène aussi cliché ? Comment livrer une bossfight avec des objets aussi pourris ? ... Comment lutter contre un ennemi qui vient à l'instant de dégainer une rapière et semble être parfaitement capable de la manier ??
Tout va bien, je suis juste fou:

« NON ! Non non non et encore non ! Là je dis non ! Premièrement, j'ai le droit à mon jet de social MJ de mes deux ! Et ensuite POURQUOI UN VAMPIRE, SÉRIEUX ?! L'autre con est direct retombé dans les vapes !
- Chut, tu te tais et tu te bas.
- Pfff … faudra pas venir pleurer pour ton PNJ à la noix … »

Bon, faut avouer qu'un vampire en final boss c'est quand même balèze … Je pourrais bien faire ça, mais … Une vive lueur me tira de mes pensées : le dandy était déjà à mon CaC et tentait une attaque d'estoc ! Whoooooooo, jet d'esquive ! … 68, ça passe ! ~
Je fis deux petits bons en arrière pour sortir de sa portée d'attaque … Bon … si je ne fais rien on y restera tous les deux …

Je dois le faire …

Je vais le faire …

Ouiiii c'est ça …

Ça va êtrrrrrre un vrai plaisir ! ~

Une boucheriiiiiiiiiiiiiiiiiiiie ! ~

J … je vais le libérer ~

Délivrer

et merde pas encore cette chanson ! …



« T … tu veux du sang, heinnnn ? … Tu va en avoir ! ~ »

Le gentleman fut à prime abord surprit de ma réaction … à moins que c'était plus lié à mon regard assassin et à mon grand sourire carnassier … Ou peut-être les deux ma foi. Toujours est-il que devant tant d'incrédulité, je sortis les deux derniers objets de ma sacoche : d'une main, un objet mystique et magique : le puzzle millénaire, et de l'autre un artefact d'une puissance jamais égalée depuis l'époque du grand Cube de Rubix : un bloc de LEGO. L'hérétique écarquillai les yeux de terreur.

« T-tu n'oserai pas ! T-tu bluff !
- On parie mon mignon ? ~
- Tu es sur le point d'enfreindre les lois de l'univers pauvre fou ! Tu va créer un bug dans la matrice ! Si tu fais ça, tu va … tu va …
- Ouiiiiiii ! ~

Mais au moins, tu pourra me tenir compagnie chez les damnés ! ~ »

D'un geste vif, j'arrachai une pièce du puzzle. Je hurlai de douleur, c'était comme, si l'on m'avait poignardé dans le plus profond mon âme. Dracula se rua sur moi, lame toute avant et me perfora l'abdomen de sa rapière…



Trop tard.
« Ha … haha … hahahahahahaha ! »

Il recula de terreur. Je … Ouiiiii, je … je l'avais fait ! J'avais enfreint les interdis ! Remplaçant une pièce du puzzle par un LEGO, j'avais d... déchiré le temps ! … Fissuré l'espace ! … Je- je pouvais entendre ohhhhh, hummmm ce râle d'agonie de Dialga et Palkia en personne ! Ouhhhh, ce doux sonnnn mélodieux ! …

Je fis un grrrrrrrrrrrrrrand sourire au vampire effaré.
« Il arrive ! ~ »

La pièce sombra immédiatement dans l'obscurité. Tout autour de nous des rangées de dents immondes provenant des entrailles de mon esprit sortirent du sol sous nos pieds. Tandis qu'une épaisse fumée noire se dégageait de cette gueule fétide.

« QU-QU'AS-TU FAIT ?!! QUELLE EST CETTE CHOSE ?!! »

Je m'approchai de lui … nonchalamment … lentement … mais inexorablement. J'approchai ma tête de son visage d'un mouvement brusque.

« Cette chose ? C'est ce que j'ai gardé enfermé trop longtemps.
Cette chose, C'est mon autre moi.

La folie à l'état brut ! ~ »
Ce fut mes dernières paroles avant que l'abominable mâchoire s’abattit sur nous.


… …
.........................................

« hu... hummm... je … je les prends tous prof Orme ! Ils sont trop cute ! »

Je me réveillai subitement en sursaut de cette douce caresse onirique … Qu … qu'est ce que … ah, oui … le vampire … du sang … Je me trouvais en face du pilier machin chose de la princesse kawaii. On .. on avait réussi ?! Mais … pourquoi je me sentais … aussi vide ?…

« Oh, tu m'entends ? »

… Pas de réponse …

Un objet brillant attira alors mon attention. C'était … le puzzle millénaire ! … Ou du moins, ce qu'il en restait … Ainsi donc … c'était fini … d … dans le fond j'étais un chic type … fin' il était un chic type … 'fin je me comprends … Il ne restait de lui que ces morceaux dorés éparpillés ça et là … et un message, sur le sol, écrit avec du sang.
« Change rien, le kawaii vaincra ! ~ »

Et merde …

Blueberies a écrit:
You shall not pass:

Echappant de peu au triste sort qui m'attendait, je me laissai guider par cet engin volant improvisé. Finalement, ce qui devait arriver arriva : la pression à l'intérieur des ballons devînt plus forte que celle de l'air extérieur, et ils éclatèrent, m'octroyant une chute qui aurait pu mal finir si les branchages ne l'avaient pas amortie. Continuant mon chemin sans plus trop savoir où aller, j'errai sans destination, jusqu'à ce que je parvienne au bord d'une falaise. Un frêle pont de bois traversait le ravin et menait à l'escarpement d'en face. Et devant moi se dressait un grand guerrier en armure complète noire, rutilante, et apparemment plutôt solide. LA main posée sur la garde de l'épée qu'il portait au ceinturon, il restait immobile, droit comme i.

Décidant de l'ignorer, je fis deux pas en avant lorsqu'il tonna d'une voix puissante :

- Halte-là !
Ce pont est a moi !
Et sans trépasser,
Nul ne peut s'y risquer.

Bon, j'étais passablement énervée par mes récentes mésaventures, et ce n'était pas vraiment le moment de me chercher des noises. Il ne m'empêcherait pas de passer.

Alors que je bougeai d'un nouveau pas dans sa direction, sa voix résonna à nouveau :

- Bien, si tel est ton choix,
Sache qu'ici je fait la loi :
Plutôt que t'arrêter à frémir,
Prépare-toi donc à périr !
Les glissades, c'est dangereux:

Bon je n'ai pas trop le choix ! Bon avant toutes choses je vais essayer de me calmer. Oh merde ! Avec tous ce que j'ai vécu ce n'est pas le Dark Vador de la fantaisie qui va me faire chier.
Je mets ma main dans le sac et réplique, en rimes pour me moquer de lui bien évidemment :
- Je suis prête à tout pour passer,
quitte à vous tuer.
Écartez-vous vite
avant de finir en frites.

« Avant de finir en frites », je n'avais vraiment rien de mieux ?
Ma tirade n'a pas l'air de l'effrayer, en même temps je le comprends. Il sort son épée, la pointe vers moi et me dit :
- Avec quoi comptez-vous me tailler ?
Je ne distingue pas l'ombre d'une épée !
Mais si vous êtes si sûr, approchez,
le combat va commencer !

C'est qu'il me cherche ! Après les oiseaux , le volcan et tout le reste je n'en ai plus rien à faire. J'espère juste mourir pour que ce foutu « prince » est ma mort sur la conscience ! Et puis comme ça je ne sauverai pas son royaume qui a l'air d'être contre moi. En plus je fais ça pour une récompense minable, pourquoi n'ai-je pas encore abandonné ?
Peu importe, je sors de mon sac un objet au hasard. Bien sûr c'est encore un truc complètement inutile. Qu'est-ce que je peux faire avec une boîte de croquettes pour chiens ? Ce n'est pas à cause du chevalier que je vais mourir, mais de honte si je continue de me ridiculiser comme ça !

Il me regarde de travers quelques secondes. Je profite de ce moment pour l'attaquer. Oui, je l'attaque avec ma boite de croquettes. Il ne faudra qu'un coup d'épée pour la détruire. Je savais que c'était une idée stupide.
Je replonge ma main dans le sac. Je prie pour avoir une épée également. Mais je pense que je suis maudite car je sors un bidon d'huile de moteur.  
Durant le court laps de temps où je réfléchis, le chevalier noir en profite pour m'attaquer. J'arrive de justesse à l'esquiver. Par contre le bidon d'huile n'aura pas été épargné. Il a explosé et a mis de l'huile partout.

Je me retrouve sans défense. J'ai beau chercher dans mon sac il n'y a plus rien. C'est la fin. Le chevalier fonce sur moi, je vais mourir. Si en mourant je pouvais retourner dans le monde normal ça serait cool.  Je ferme les yeux et les rouvres quelques secondes après, me demandant si je suis en vie. Je vois l'armure étendue par terre, l'épée enfoncé dans au niveau de l'ouverture pour la bouche. Je dois vous avouer que la scène est plutôt dégelasse avec le sang qui gicle de partout.
Il a dû glisser sur la flaque d'huile, quelle mort stupide !

Au moins ce n'est pas moi qui suis morte. Je peux continuer ma route en espérant que tout se passe bien.

Miya a écrit:
Enfiiiiiiin !!:

Détournant enfin mon regard de cette crevasse responsable de tant de souffrances, je découvris devant moi un spectacle merveilleux : un oiseau majestueux, gigantesque, tenant entre ses serres un objet d'une brillance incomparable. Sans aucun doute, c'était là un des objets recherchés par le prince Zani, du moins je l'espérais. Enfin ! Enfin ! Mes soucis arrivaient à leur terme ! J'avais accompli ma quête ! La main du prince Zani était mienne ! Ce n'était plus qu'une question de temps avant que je ne sois propulsée à la tête du royaume !! Cependant ma joie fut de courte durée : alors que je m'approchais de l'imposant volatile, celui-ci se mit à battre violemment des ailes, le vent se leva, des bourrasques surgirent, une tempête se préparait. Et dans ce déchaînement des éléments, l'oiseau piqua sur moi, décidant apparemment que j'étais un ennemi.
Dans la tourmente:

Et voilà ma liste noire d'animaux à ne plus jamais approché ni de près ni de loin qui se rallonge. Quel gâchis un si beau spécimen, il va tout droit rejoindre le centaure, les araignées... Trêve de bavardage ! Beau et majestueux, mais il ne fallait pas oublier qu'il venait de charger sur moi créant auparavant une tempête. Comme si la situation n'était pas assez compliquée.
Alors que je courrais pour échapper à l'animal, je trébuche sur une pierre, mon sac tombe une règle de 30 cm en sort. Le temps de la ramasser et de me relever le gigantesque oiseau arrivait sur moi le bec grand ouvert. Sans réfléchir, je lui enfonce la règle dans son bec et reprit ma course sous les cris de la créature blessée. Me souvenant que l'oiseau tenait en sa possession un objet tant convoité je fis demi-tour et cette fois-ci je courais non pas pour fuir mais en direction de l'oiseau. On se trouvait face à face, je sortis du sac un appareil photo. J'active le flash et attends d'être le plus près possible, pour pouvoir l'aveugler. Le moment venu, par chance en même temps que la lumière de l'appareil, un éclaire déchira le ciel aveuglant et déstabilisant ainsi le volatile. J'en profite pour monter dessus. Ce fut une bagarre acharnée pendant ce temps, la tempête avait pris forme et nous allons droits dessus. Cela suffit ! Je prends les commandes, je sortis de ma sacoche le dernier objet qui s'y trouver, une montre à gousset. Heureusement, la chaîne était assez longue pour pouvoir l'entourer autour de son cou et le diriger avec. Cela a marché une fois avec le chargeur 3DS pourquoi pas deux. On essayait d'échapper à la tempête mais celle-ci beaucoup plus rapide réussie à nous engloutir. Une fois estompé je fus projeter sur un arbre qui ralentit ma chute. À terre, je vois l'oiseau un peu plus loin et à quelque mètre de lui l'objet qu'il tenait entre ses serres. Je cours le récupérer, sa brillance était tel qu'on ne pouvait poser les yeux dessus trop longtemps. Je le range, vite partons ! Je n'arrive pas à me résoudre, à laisser cette bête en souffrance. Je suis donc allé l'aider à ce relevé et lui est enlevé la règle de son bec c'est à ce moment là seulement, qu'il puis reprendre son envole. Je n'en reviens pas ma quête s'achève ici. J'espère qu'ils vont venir me chercher parce qu'il est hors de question que je refasse le chemin en sens inverse.

Gazastix a écrit:
Duel au sommet:

Nos deux héros reprirent leur route, toujours plus haut sur la montagne, toujours plus loin, toujours plus déterminés, sachant que s'ils avaient pu s'en tirer avec des billes et un tire-bouchon, ils seraient capables de faire face à n'importe quel danger, quels que soient leurs objets traînant dans leurs sacs. Soudain, ils distinguèrent devant eux le bleu du ciel : la montagne s'arrêtait un peu plus loin. Ils l'avaient fait, ils étaient au sommet !! Mais... ils ne savaient toujours pas ce qu'ils avaient à faire dans le coin. Un peu dépités par cette prise de conscience, les valeureux aventuriers s'apprêtaient à rebrousser chemin lorsque qu'un hurlement résonna dans la montagne. Et devant eux, surgissant de derrière le sommet de la montagne, s'élevait lentement dans les airs à l'aide de ses ailes puissantes un dragon d'un bleu argenté aux yeux dorés. Les compagnons eurent juste le temps de se jeter sur le côté pour éviter une gerbe de flammes qui manque de griller leurs chevelures sans pareilles. Ils se regardèrent un moment, eurent un signe de connivence, et décidèrent ensemble que quitte à ne pas savoir quoi faire, autant finir l'aventure maintenant avec panache, dans un affrontement perdu d'avance.
L'âme du duelliste:

"Les deux aventuriers n'avaient plus aucun objet pour faire face à la situation, à part un toaster et une boule rebondissante. Totalement inutile. Le monstre les observait, d'un oeil affamé, décidait à quelle cuisson il allait les dévorer. Et tout à coup dans un mouvement héroïque donc désespéré, Neow se jeta sur la bête. Cette dernière lui cracha du feu à la face. C'était la fin... vraiment?

Neow, se pensant mort, vit tout à coup tout l'univers autour de lui se détruire. Le ciel se séparait en deux. Et tout à coup les deux larrons entendirent une voix familière:
"J'active ma trap card!" cria Kuro pour barrer la route Vouivre Bleue aux Yeux Dorés de Cumulo'.
"Le bouclier Toaster ! Il abrite mon Neow du feu de ta vouivre !" Le sorcier répondit humblement à la riposte de notre MJ par une tournure de phrase compromettante sur maman Kuro. "Abandonne ! Même si tu t'es abrité, tes deux monstres ne peuvent pas rivaliser contre le mien !"
"Tu te méprends, Cumulo ! Je peux remporter ce match de cartes de monstres ! Tu oublies le plus important..."
"L'âme des cartes ?"
"Non. Le Deus Ex Machina !" cria Kuro.
"Psst, Puma", souffla Neow.
"Tiens, tu m'appelle par mon deuxième prénom ?"
"Bah ouais, j'ai décidé que t'étais tellement naze, que je ne pouvais plus t'appeler correctement. Tu comprends ce qu'il se passe ?"
"Nan, j'en ai aucune idée. Attends, je demande. Qu'est-ce qu'on fout là Kuro?"
"Hm...? Oh, vous êtes à nouveau conscients vous?" Kuro lança. "Bah je vous ai fait croire que deviez sauver le royaume, mais en vrai c'est juste que je m'emmerdais avec le sorcier Cumulo', donc on a décidé d'aller jouer avec des mortels comme pions. Promis, si il perd je vous libère."
Puma et Neow acquiescèrent. Ils étaient sur la même carte, appelée "les deux cons", avec une stat d'attaque de 1 et une stat de défense de 0,5. En face, la Vouivre a 3000 en attaque et 0 en défense.
"Ca fait 2 fois que je tue la vouivre, mais la première fois il l'a ressuscitée avec un Collier, et la deuxième fois avec un Collier fantôme. "
"Qu'est-ce qu'on fait?"
"Bah on joue" dit Kuro
"Et les autres concurrents ?"
"J'ai dis on joue !"
Les deux compères préférèrent obéir, plutôt que de subir la colère (et la connerie) du MJ. Ils se placèrent donc sur le plateau. Kuro et son adversaire prirent une pose de western, une pose où celui qui baisse les yeux est un fils de lâche.
"Puma, tu crois que Kuro va le battre ?" demanda Neow
"Non, pas l'ombre d'une chance." dit Puma
"Peut être que le Deus Ex Machina va marcher..."
"La proba qu'il batte Cumu' est la même que celle que j'arrête d'être parfait."
"Pssst, les mecs" souffla Kuro derrière une carte.
"Quoi ?" répondit Puma
"Vous pouvez m'aider ? Je sais pas du tooooout quoi jouer."
"Montre ton jeu."
Kuro s'avança alors que Cumulo' faisait une partie d'échecs contre Mew en attendant.
Puma et Neow observèrent les cartes de Kuro. Seulement Neow ne savait pas lire - une contrepartie de son trip en Amérique, il a perdu 30 points de QI là-bas - et Puma ne connaissait pas le jeu.
Du coup Puma, plein d'assurance, prit une carte au hasard, la montra à Kuro, et lui dit:
"Utilise celle-là."
"Euuh... J'espère que t'as un plan parce que je vois pas ce qu'elle peut faire..." répondit Kuro.
Kuro cria, réveillant Cumulo', qui avait perdu sa partie contre Mew depuis belle lurette.
"J'utilise ma carte monstre : Boule Rebondissante!"
Kuro se pencha sur Puma.
"Elle fait quoi cette carte ?"
"Fais comme au poker."
"Je me mets en caleçon ?"
"Bluffe !"
"Ah, ok..." Kuro se tourna vers son ennemi. "Hahaha, désolé pour toi Cumu, car j'ai avec moi quelque chose que tu n'aurais jamais cru voir en vrai !"
"La fin du Master?"
"Han c'est petit ça. Mais non, c'est ma terrible Boule rebondissante !"
"Ouais, tu l'as déjà dis. Mais elle fait quoi ?"
"...Elle peut fusionner avec les deux cons pour former un monstre de la mort."
Puma se frappa la tête avec la paume de sa main. Cumu' n'a pas avalé de truc aussi énorme depuis le trophée de Zani. Il n'était pas aussi bête, aussi idiot, aussi stupide, aussi...
Cumulo cria comme une fillette.
"Naon, pas un monstre de la mort !"
"Eh si, Cumulo'!" Kuro tenta de faire un rire machiavélique. Je dis bien tenta car le résultat était plus proche de celui d'un nouveau né. "Une fois fusionnés, les deux cons et la balle deviennent : Les deux cons qui jouent à se faire la passe!" Et en effet, Neow et Puma se retrouvèrent avec une balle dans leur main, à se faire des passes. "Maintenant qu'ils se passent la balle, ils peuvent mettre ton monstre en mode défense et l'attaquer!"
Avec leur 1 d'attaque, Neow et Puma atomisèrent la défense de 0 de la Vouivre de Cumulo'. Il n'y avait plus aucun autre monstre sur le terrain.
"Et bien sûr, tu perds en point de vie l'attaque du monstre qu'ils ont tué!"
Cumu' perdit 3000 points de vie, et le jeu.
Kuro s'avança ensuite vers les 2 larrons.
"Bon alors je vous libère pas hein. Je vous renvoie dans mon deck, vous êtes beaucoup trop utile. Du coup bah vous allez juste oublier cette histoire et retourner dans mon monde, ok?"
Et en effet, quelques secondes après, Neow et Puma réatterrirent à l'endroit où la vouivre les avait attaqué, avec un sévère mal de crâne et parfaitement prêts à reprendre la route.


Notez au passage que jugeant que l'inutilité de leurs objets n'était pas un défi à la hauteur, Gazastix se paie le luxe de nous offrir un texte sans la lettre g, d'où 6 points gagnés !


Et voilà ! Maintenant que vous avez tout lu, il est temps pour vous de donner vos dernières notes !

Je jure sur 42 de voter en mon âme et conscience:
KefkaDC :
Ghost' :
Zer0mega :
Blueberies :
Miya :
Gazastix :

Rappelons, une fois n'est pas coutume, que le vote des joueurs est obligatoire !!

Je vous laisse jusqu'au vendredi 21 octobre, 22h, pour voter, avant de dévoiler les résultats finaux !
avatar
Kurotsuki

Messages : 543
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Tho le Mar 11 Oct 2016 - 22:09

Je jure de voter saaaale a écrit:KefkaDC : A
Ghost' : C
Zer0mega : C
Blueberies : B
Miya : A
Gazastix : D

Je développe ici (mais pas trop comme la dernière fois, un peu la flemme)

Kefka : j'ai beaucoup souri durant ton récit, c'était bien écrit, et tu as su te servir des objets très bien selon moi, même si le personnage s'en sert de façon involontaire, mais la narration fait très bien les choses, gg =)

Ghost : C'était pas si mal, mais ce qui m'embête, c'est que, à l'instar de Kefka dans le round précédent, tu aurais pu mieux te servir de certains objets, à mon avis : le minuteur aurait pu servir à minuter régulièrement une action, une décharge électrique, le yoyo aurait pu être utilisé de plein d'autres manières mieux décrites... C'est un peu ce que je reprochais à Kefka précédemment, donc pas forcément de raison que tu n'y passes pas aussi :v

Zer0 : J'ai pas nécessairement compris le fil directeur de ton récit, je me suis un peu perdu, désolé x)

Blue : J'ai aussi beaucoup souri durant la lecture, j'ai beaucoup aimé les réponses en rimes (un peu maladroite pour le personnage, bien plus assurés pour l'épéiste, ça crée un très bon décalage et on comprend d'autant plus le rapport de force) et la chute, si j'ose dire, est très très bien trouvé, c'est vraiment une excellente utilisation de l'huie à laquelle  je n'avais pas pensé ! Petit bémol, c'est la boite de croquettes qui ne sert pas vraiment. Est-ce que j'aurais fait mieux ? Certainement pas, c'est bien pour ça que je suis un votant spectateur :v

Miya : Le meilleur texte selon moi ! J'ai également beaucoup souri durant la lecture, et...j'ai rien à dire sur les objets, c'est la façon exacte dont je réagirais si j'étais confronté au même problème !  Même pour ce dernier tour, tu as su garder ces bons objets pour en faire quelque chose de logique, et le tout est très bien écrit, donc GG =)

Gazastix : Ahh, je sais que je tape sur ceux qui semblent avoir excellé tout au long de l'épreuve... désolé x) Mais j'ai du mal à me retrouver dans le récit. C'est cool d'enchainer les références, et même si je suis pas un fan de l'animé / jeu de cartes, je comprends un peu / on peut comprendre, mais je trouve que les objets ont été mal utilisés, le toaster et la balle, n'étant présents que très ponctuellement et n'apportant pas vraiment quelques chose au récit. Evidemment, qu'aurais-je fais contre Alduin au sommet d'une montagle armé d'un toaster et d'une baballe, moi ? Rien sans doute, c'est pour ça que je suis votant spec, voir mon com sur Blue :v
avatar
Tho

Messages : 537
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Ven 14 Oct 2016 - 22:23

KefkaDC :
Pas grand chose à dire. Simple, mais très efficace. J'ai pas tellement eu de fou rire, c'est dommage je trouve, tes textes précédents m'avaient plus amusé, mais l'image de toi en train de tuer un oiseau grâce à un bête coupe-ongles est quand même pas mal je l'admets %)

Ghost' :
Alors comme ça, je suis en manque d'inspiration ? :v Blague à part, c'est court, comme d'habitude, mais la mécanique est bien huilée, l'utilisation du minuteur est totalement random, mais assez bien amenée pour que ça ne me gêne pas. Bon boulot encore une fois !

Zer0mega :
Un gros GG ! Comme tu me l'as dit par MP, je pense effectivement que ça va en rendre plus d'un perplexe, mais perso je continue à accrocher totalement à ce style qui te rend reconnaissable dès les premières lignes. Bien joué pour la Reine des neiges, non seulement ça m'a tué mais en plus tu as réussi à me mettre dans le tête %) Et cette violation sans gêne de Yu-Gi-Oh, ce bug dans la matrice, j'applaudis ^^

Blueberies :
Très sympathique à lire, ce texte est une dernière confirmation s'il en fallait encore une que tu as trouvé un bon rythme de narration, ça se lit tout seul. La rime avec les frites m'a fait lâché un bon rire, et si j'ai franchement été tenté de te pénaliser pour la boîte de croquettes qui sert pas trop, j'ai envie de saluer ce texte qui montre quand même à quel point tu t'es améliorée. Et puis, ta fin totalement dingue compense largement :v

Miya :
Bon texte, pas grand chose à dire, sauf deux petits points. La montre à gousset, même si effectivement c'est une utilisation très efficace, le fait que tu aies déjà utilisé le même stratagème avec le chargeur 3ds (comme tu le remarques si bien :v) donne un petit air de déjà vu, c'est un peu dommage. Le deuxième point est d'ordre plus linguistique : tu passes sans cesse de verbes au passé à verbes au présent, ce qui fait qu'on se perd un peu parfois dans l'ordre des actions, attention à cela.

Gazastix :
Et bah... le deuxième gros GG du jour :v Sans rire, j'étais vraiment impatient de savoir quelle astuce débile vous alliez encore pouvoir trouver pour vous sortir de là, et bah j'ai pas été déçu X) Des vannes à tour de bras, Puma (c'est chiant d'écrire sans G, hein) est potentiellement imparfait puisque j'ai gagné, les cartes aux pouvoirs hyper situationnels qui débarquent toujours au bon moment, ça me plaît tout ça. Et surtout l'énorme fou rire de cette fournée de textes, la répartie que je place à égalité avec celle sur les pages collées de mes revues mathématiques :
"Hahaha, désolé pour toi Cumu, car j'ai avec moi quelque chose que tu n'aurais jamais cru voir en vrai !"
"La fin du Master?"
C'est petit, ça :v

Je vote comme je veux, c'est moi le MJ d'abord a écrit:KefkaDC : C
Ghost' : B
Zer0mega : A
Blueberies : B
Miya : C
Gazastix : A
avatar
Kurotsuki

Messages : 543
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Zellan le Ven 14 Oct 2016 - 22:49

Pas de commentaires, juste des récits que j'ai plus apprécié que d'autres.
Bravo à vous !

Blablabla tractopelle blaa poney blabla a écrit:KefkaDC : C
Ghost' : A
Zer0mega : B
Blueberies : C
Miya : D
Gazastix : A
avatar
Zellan

Messages : 691
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Whaiky le Sam 15 Oct 2016 - 15:26

Comment trouver quelque chose à dire quand c'est parfait ??

KefkaDC : A
Ghost' : B
Zer0mega : A
Blueberies : A
Miya : A
Gazastix : B
avatar
Whaiky

Messages : 546
Date d'inscription : 19/07/2016
Age : 17
Localisation : Aquarium Park

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cleobel le Sam 15 Oct 2016 - 21:48

Votes a écrit:KefkaDC : B
Ghost' : B
Zer0mega : D
Blueberies : A
Miya : C
Gazastix : A
avatar
Cleobel

Messages : 411
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Miya le Jeu 20 Oct 2016 - 14:30

[quote=]
Votes a écrit:
KefkaDC : B
Ghost' : B
Zer0mega : C
Blueberies : B
Miya :
Gazastix : B
avatar
Miya

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 18
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Zer0mega le Jeu 20 Oct 2016 - 18:45

Je jure que Gobou est le meilleur des Pokémons a écrit:
KefkaDC : C
Ghost' : B
Zer0mega : -
Blueberies : B
Miya : C
Gazastix : B

Je vais passer pour le râleur de service, mais je trouve franchement cette fournée pas terrible, moi compris...
Ya des bonnes idées le yoyo j'ai trouvé ça cool, le "dark vador de la fantaisie" et le coup du duel why not! Mais ça fait vraiment forcé dans l'ensemble, donc voilà...
Pui en plus le MJ écorche mon pseudo donc chuis pas content, wala! è_é

Sorry! 0//.//0
avatar
Zer0mega

Messages : 506
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Gazaret le Jeu 20 Oct 2016 - 22:31

Bon, c'est le dernier tour j'ai pas envie de tout justifier, je note juste en fonction du "feeling" que m'ont laissé les lectures.

KefkaDC : B
Ghost' : C
Zer0mega : A
Blueberies : B
Miya : C
Gazastix : c'est moi
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 545
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Blueberies le Ven 21 Oct 2016 - 13:17

Une myrtille qui donne son avis est faite pour être mangé a écrit:
KefkaDC : A
Ghost' : B
Zer0mega : B
Blueberies : J'aimerais me mettre un A mais je ne peux pas
Miya : C
Gazastix : C
avatar
Blueberies

Messages : 355
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : Sur un myrtillier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par KefkaDC le Lun 24 Oct 2016 - 15:32

J'aurais bien juré de voter à l'heure la prochaine fois mais c'est la dernière manche v: a écrit:
Kefka: S Si seulement :v
Ghost: B
Zer0mega: A
Blueberies: B
Miya: C
Gazastix: A
avatar
KefkaDC

Messages : 181
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Neowstix le Mar 25 Oct 2016 - 0:15


Kefka: C
Ghost: B
Zer0mega: C
Blueberies: B
Miya: B
Gazastix: Prout
avatar
Neowstix

Messages : 237
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum