[Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Jeu 21 Juil 2016 - 18:44

Excellente remarque. Je vois qu'il y en a qui suivent. Et bien disons vendredi 29 !
avatar
Kurotsuki

Messages : 508
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Ghost' le Ven 22 Juil 2016 - 15:12

Kefka: Très bon rien à dire, ça m'a fait rire et ça se tient (sauf pour le coffre, ils peuvent pas l'ouvrir mais toi de l'intérieur oui? hmm :v)

Zer0: J'avoue ne pas avoir tout compris à la fin, puis les mocassins sont là pour faire bonne figure :v J'aime bien le dialogue cette fois, et pas grand chose à dire la solution est bonne sinon donc ok.

Blue: Argh, comme au premier round, tu utilises surtout des phrases courtes et le rythme en souffre. Pour la solution, elle ne m'a pas transcendé: tu utilises un recours "extraordinaire", ça en soit ça me dérange pas surtout si c'est pas trop souvent et puis ça colle à l'univers, et le coup des allumettes qui font fondre un piège à loup... ouaaais :v Puis j'avoue que j'aurais aimé sentir le génie du Professeur Layton entrer en jeu ! Ceci étant dit, j'ai bien aimé les touches d'humour que tu injectes dans ton récit.

Miya: Tu aurais dû vérifier ce qu'était un pistolet à bouchon :v Mais bon j'en tiendrai pas rigueur. En revanche sans en tenir rigueur je suis quand même pas fan de ta solution, enfin, du recours à la magie. Mais comme je l'ai dit pour Blue, ça s'intègre à l'univers et je pénaliserais surtout si ce genre de solution était trop récurrente.

Le duo: Vous êtes forts, très forts.


Je ne jure rien du tout, même si je fais n'importe quoi, ce sera la faute de Cumulo' a écrit:Kefka : A
Ghost' : /
Zer0 : B
Blue : D
Miya : D
Gaza/Neow : A
avatar
Ghost'

Messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Ven 22 Juil 2016 - 22:16

Kefka: Si le premier texte m'a juste fait penser "pas mal", celui-ci m'a vraiment beaucoup plu. L'humour est là, rien à dire, à part peut-être l'ouverture du coffre de l'intérieur lais bon c'est un détail au vu de la qualité du reste du texte.

Ghost': Rien de plus à dire que pour ton précédent si ce n'est que le je ne sais quoi qu'il manquait avant pour que cela soit parfait ne manque plus. Chapeau bas. J'adore !

Zer0: Les mocassins, mouais. Enfin, comme tu t'autocritiques avec ton dialogue, et que effectivement avec une solution pareille c'était chaud d'ajouter un deuxième objet, je ne t'en tiens pas trop rigueur.

Blue: Alors. Pour le style, je trouve ça beaucoup mieux, j'ai pris plus de plaisir à lire qu'avant, par contre la solution m'a beaucoup moins convaincu. Donc je reste en moyenne sur la même note, mais nul doute qu'en ayant une meilleure solution la prochaine fois et en continuant les efforts sur l'écriture tu auras plus de points la prochaine fois !

Miya: J'ai moins aimé que la dernière fois. Bon, il y a le recours à la magie, mais ça je l'accepte de manière exceptionnelle vu le contexte. Mais, voilà. J'ai trouvé ça moins bien que la dernière fois.

Le duo: Que dire ?

Je ne jure rien du tout, même si je fais n'importe quoi, ce sera la faute de Cumulo' a écrit:Kefka : A
Ghost' : A+ (c'est un A mais je voulais te démarquer :v)
Zer0 : B
Blue : C
Miya : C
Gaza/Neow : A
avatar
Kurotsuki

Messages : 508
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par MacFabriste le Mer 27 Juil 2016 - 11:44

Kefka : J'aime beaucoup. On sent une sorte de franchise dans ton écriture qui fait étonnamment très humaine, ce qui renforce le côté amusant. De plus, le "mon majeur tendu vers le haut, tandis que je m'enfuis sur un tricycle" m'a fait penser au E.T. des Kassos :')

Ghost' : Très bonne maîtrise du comique de situation. La scène du lapin est à mourir de rire, tout comme celle du chocolat. Je ne sais pas si ça vous fait ça quand vous lisez un livre, mais moi, quand c'est le cas, je sais qu'il me plaît que quand j'arrive à en visualiser les images. Eh bien ton texte, Ghost, m'a plu.

Zer0mega : Un WTF permanent et un 4e mur inexistant. Ça pourrait plaire si tu ne comptais pas seulement sur ces deux choses-là pour la qualité de ton texte. Car oui, tu as dépensé tellement d'énergie dans ça que l'écriture est légèrement moins bonne que les autres...

Blue : Le coup du piège à loup, simple mais efficace. Efficacité par ailleurs renforcée par ton style d’écriture très fluide. Et le coup de Professeur Layton qui apparaît, c'est tout simplement un coup de génie : personnellement, je n'y aurais pas pensé.

Miya : R.I.P. Gaston le canasson, 2016 - 2016. La disparition subite du cheval était littéralement géniale. Et l'utilisation des objets est ici très bien justifiée. Dommage pour les fautes d'orthographe...

Gazaret et Neowstix : Même si être un duo comporte des avantages et des désavantages, j'estime personnellement que c'est avant tout un handicap. Et ça, les gars, vous avez parfaitement su en jouer. Une très bonne utilisation de l'aspect "catastrophe" que peuvent provoquer deux partenaires en désaccord. Et puis les histoires quoi... :')
Le meilleur pour moi.

Squadala ! Nous sommes partis !' a écrit:Kefka : A
Ghost' : B+
Zer0 : C
Blue : A
Miya : B
Gaza/Neow : A+
avatar
MacFabriste

Messages : 63
Date d'inscription : 24/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cumulo' le Jeu 28 Juil 2016 - 15:39

Kefka : J'ai beaucoup aimé ton récit, si tu n'as pas eu un A c'est juste parce qu'il y a des preuves flagrantes qui montrent que tu ne t'es pas relu, et du coup ça entache un peu le confort de lecture ("Ok c'est un problème, pense Kefka, pense,il doit bien y avoir une solution" par exemple). Désolé mais il faut bien trouver des détails pour vous différencier :b

Ghost' : J'adore ton style d'écriture, j'ai adoré ton idée, qui parait plutôt simple en la regardant comme ça, mais il faut quand même y penser. A bien mérité, continue comme ça.

Zer0mega : C'était beaucoup mieux que la dernière fois. J'ai notamment apprécié que tu sous-entendes l'élément magique avec les mocassins, sans le faire apparaître comme réellement existant, c'est + subtil et j'aime ça. L'autodialogue je commence à m'y faire, tu le gères bien mieux quand il n'y a pas de personnage tiers dans le récit, ça facilite bien la compréhension huhu.

Blueberies : J'ai trouvé la solution sympathique, mais pour moi le majeur problème de ton récit c'est que la vraie résolution de la situation se fait sur les 3 dernières lignes. La fin est trop rushée à mon sens parce que tu as trop pris de temps sur le début du récit. Et puis pour pouvoir continuer la route après avoir fait fondre du métal qui entourait ta jambe, moi je dis gg :v

Miya : Tu te débarrasses d'un objet sans qu'il n'apporte quoi que ce soit au récit, déjà ça j'aime pas trop. Ensuite je trouve que tu as choisi la solution de facilité avec les chaussures à la mode magique, je suis sûr que tu aurais pu faire bien mieux et bien + original. Bref désolé pour ma note mais je suis sûr que tu peux faire bien mieux.

GazaNeow : Juste rien à dire. Mais genre vraiment %) GG en tout cas c'est un plaisir de vous lire.

Je ne jure rien du tout, même si je fais n'importe quoi, ce sera la faute de Cumulo' a écrit:Kefka : B
Ghost' : A
Zer0 : B
Blue : C
Miya : D
Gaza/Neow : A
avatar
Cumulo'
Modérateur

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cleobel le Jeu 28 Juil 2016 - 21:33

Parmi ces six récits, mes préférés sont celui de Zer0mega et celui du duo Gazastix. Vos solutions m'ont entièrement convaincue et j'ai beaucoup aimé le dialogue entre Zer0mega et "monsieur le MJ", ainsi que les petites histoires de Gazaret et Neowstix.
Les récits des filles m'ont plu également, avec des solutions bien amenées et un style qui me va, mais je ne trouve pas ces récits aussi réussis que ceux de Zer0mega et de Gazastix.
Pour terminer, j'ai moins aimé les récits de KefkaDC et de Ghost'. Le style de KefkaDC ne m'a pas plu, et je trouve que le récit de Ghost' raconte peu de choses en beaucoup de mots. Cependant, dans les deux cas, c'est loin d'être catastrophique, car vos solutions me plaisent.

Je ne jure rien du tout, même si je fais n'importe quoi, ce sera la faute de Cumulo' a écrit:
Kefka : C
Ghost' : C
Zer0 : A
Blue : B
Miya : B
Gaza/Neow : A

PS : Cumulo', c'est drôle que tu écrives "ce sera la faute de Cumulo'" dans ton propre message. x)
avatar
Cleobel

Messages : 379
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Blueberies le Ven 29 Juil 2016 - 16:26

Je ne jure rien du tout, même si je fais n'importe quoi, ce sera la faute de Cumulo' a écrit:
Kefka : A
Ghost' : B
Zer0 : B
Blue : /
Miya : B
Gaza/Neow : A
avatar
Blueberies

Messages : 339
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : Sur un myrtillier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Zer0mega le Ven 29 Juil 2016 - 18:47

Je jure d'aimer les cookies et les Gobous' a écrit:
Kefka : B
Ghost' : A
Zer0 : /
Blue : C
Miya : C
Gaza/Neow : A


Même pas en retard! :v
DC: Le coup du tricycle, franchement marrant! Le coffre... j'ai eu du mal... Niveau écriture ras, gj!
Ghost: Sympatoche! ~ Vive le chocolat! o//
Blue: Faire directement intervenir Layton, pourquoi pas, risky mais pourquoi pas. C'est pas si mal amené en plus! Malheureusement, j'ai un peu l'impresion que tu t'es arrêtée en cours de route, que t'es pas allée jusqu'au bout de ton idée … Ajoutons que j'ai franchement du mal à croire en la résolution en elle même … des allumettes qui font fondre du métal …
Miya : Ouaiiis, collègue aux chaussures (peut être pas) ensorcelées! :v C'est pas mal, c'est très propre mais il manque peut-être un brin de folie, quelque chose qui te démarque des autres.
Doduo : Je vous déteste.
avatar
Zer0mega

Messages : 490
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Gazaret le Ven 29 Juil 2016 - 21:33

Kefka : A
Ghost : A
Zer0 : C+
Blue : C
Miya : C-
Gaza/Neow : c'est moi imbécile

Kefka : Très bien trouvé dans l'ensemble, le tricycle était logique et j'ai bien aimé le coffre. Tu t'es créé un personnage (et qui te représente très bien sisi) et ça fonctionne bien, tu m'as fait sourire. Le coup du coffre était peut-être un peu tarabiscoté mais bien trouvé, donc A.

Ghost : La situation était pas très compliquée en soit, mais tu as bien écrit et bien géré donc voilà, A. Pas grand chose d'autre à ajouter.

Zer0 : Je t'ai mis à C parce que d'une part je comprends pas exactement pourquoi les mocassins ont un pouvoir spécial, alors que tu pouvais faire sans, et d'autre part la citation célèbre est pas super bien exploitée à mon goût. Sinon j'ai eu un peu de mal à suivre le premier dialogue (y'a 3 membres c'est ça? c'est pas forcément simple de savoir qui parle quand, à partir du moment où il y a un qui interrompt, j'ai du relire deux-trois fois). Mais j'ai un peu hésité avec le B car j'ai préféré ce récit là à celui de la fois précédente, tu t'améliores je trouve, la solution était plus simple en soi. D'autant plus que la situation de base était pas forcément simple en 2 objets (d'où l'introduction des mocassins magiques si je comprends bien). Je t'en tiendrais moins rigueur la prochaine fois du coup.

Blue : j'ai moins de problèmes avec le style cette fois-ci, plus de problèmes avec la résolution. D'une part des allumettes pour faire fondre l'acier c'est pas super crédible, d'autre part je pense réellement que tu aurais mieux pu utiliser Layton, s'appuyer sur ses jeux ou peut-être transformer ta situation en énigme Layton.

Miya : J'ai deux problèmes : 1) Le pistolet à bouchon défaussé, c'est pas très crédible. Pareil, pas trop aimé non plus les chaussures magiques. J'ai pénalisé Zer0 sur ça, donc toi aussi.
2) je t'ai p-e un peu pénalisé sur ça, mais au niveau du style j'ai du mal. Rien ne différencie dialogue/récit (quand tu parles aux centaures), il y a quelques fautes qui auraient pu être évitées par une relecture : "qu'ai je fais", "en agitent", "ça ne changerais", "qui y a-t-il d'autre dans ce sac", "VOULUT", "qu'ils [...] continue", "en espérant que ce mage cumulo les est ensorcelé" "mon corps et parti", et quelques virgules qui manquent dans les constructions de phrases.
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 512
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Neowstix le Ven 29 Juil 2016 - 21:50

Kefka : A bien ouéj
Ghost : B j'ai moins aimé que le 1er
Zer0 : B manque un poil plus d'humour
Blue : C ²
Miya : C ²
Gaza/Neow : quelle merde
avatar
Neowstix

Messages : 233
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par KefkaDC le Ven 29 Juil 2016 - 21:55

Je ne jure rien du tout, même si je fais n'importe quoi, ce sera la faute de Cumulo' a écrit:
Kefka : ~
Ghost' : A
Zer0 : C
Blue : C
Miya : D
Gaza/Neow : A

Ghost': La réalisation était logique et plaisante, c'est donc un A pour moi.

Zer0: J'ai un peu de mal à suivre les discussions, et le coup des mocassins donnait vraiment l'impression d'un défaussement, d'ou le C.

Blue: Le fait d'inclure Layton dans la situation était bien trouvé, mais fondre l'acier à l'allumette, bof quoi.

Miya: De la même manière que Zer0, le pistolet à bouchon donne l'impression qu'il était vraiment inutile à la solution, quand aux chaussures enchantées, c'était assez bizarre.

Gazaneow: Rien à dire, encore un très bon récit.
avatar
KefkaDC

Messages : 172
Date d'inscription : 14/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cumulo' le Ven 29 Juil 2016 - 22:03

Coucou c'est moi qui valide, Kurotsuki étant en vacances. Il m'a juste chargé de poster les prochains textes, il se chargera de compter les points de cette manche à son retour.

Miya n'ayant pas voté, d'après les règles il sera considéré qu'elle a donné un A à tous les autres récits.

Et maintenant place aux textes !

Kefka:

Reprenant ma route en tentant de m'éloigner de cette ville où l'on ne me voulait pas du bien, je croisai en chemin un vieillard que je saluai (car je suis poli, moi, messieurs), et celui ci m'interpella soudain alors que je le dépassai :
- Attendez, jeune homme ! Je ne suis pas un vieil homme comme les autres, sachez le ! Je suis un pnj astucieusement posé sur votre chemin par le mj afin de vous aiguiller et de pouvoir conclure l'histoire en cinq manches !
- Qu... pardon ?
- Je comprends votre incrédulité, mais l'heure n'est cependant pas aux palabres. Pour trouver le pilier qui vous et destiné, il vous faut vous diriger vers le Nord jusqu'à la colline des trépassés, où vous attend l'objet de votre quête ! Bonne route !

S'ensuivit alors un "POUF!" accompagné d'un nuage de fumée, et le vieil homme disparut. J'étais assez perplexe, mais ces infos étaient les seules à ma disposition, je me dirigeai donc vers le Nord. Alors que le terrain devenait de plus en plus vallonné, je sentis la colline sur laquelle je me trouvais remuer, enfler, puis s'élever soudain pour finalement se révéler être un géant ou autre créature approchante, qui se mit en route dans la direction opposée à ma destination.

Il me fallait donc descendre de ce quisemblait être son épaule. Sans compter que je ne pouvais pas prévoir sa réaction s'il découvrait la présence du passger clandestin que j'étais devenu...

1 objet

Ghost':

Profitant des lueurs de l'aube, j'accélérai le pas afin de mettre le plus de distance entre moi et cet orque avant qu'il ne change d'avis et décide que de la chair humaine ferait un bon accompagnement au chocolat. Avisant un chemin parcourant la plaine, je décidai de le suivre, espérant finir par rencontrer du monde. Mon attente fut récompensée : une demi heure plus tard, une charrette tirée par deux bœufs me rattrapa. Leur demandant où ils se rendaient, ils me répondirent qu'ils se dirigeaient vers Hauteroche : les enfants étaient gravement malades, et on avait ouï-dire qu'une colonne magique possédait de grandes vertus curatives.

Hum... Une colonne. Serait-ce mon pilier. C'était en tout cas ma seule piste, et je décidai donc de continuer à suivre ce chemin pour rejoindre la ville. Apercevant quelques heures plus tard les remparts de la citadelle, je pensai déjà au repas copieux et au lit douillet que je prendrai dans la première auberge à disposition quand je m'aperçus que les portes étaient fermées. Avisant les deux gardes en faction, je demandai :
- Excusez-moi, messieurs, pourrais-je pénétrer dans la ville ?
- C'est trente glids le passage, rétorque l'un des soldats.
- Dites donc, c'est exorbitant ! tentai-je en bluffant, car cette monnaie m'était bien évidemment inconnue.
- C'est le prix. Et si tu ne veux pas tâter de nos lames, tu as le choix entre sortir ta bourse ou déguerpir !

2 objets

Zer0:

Décidé à ne pas perdre de temps, je franchis en vitesse la porte avant de traverser les couloirs s'ouvrant devant moi pour enfin gravir un escalier et franchir une dernière porte. Je surgis alors dans une pièce dont la décoration, si elle était de qualité, faisait un peu cliché. L'exemple type du manoir du vampire. Grands portraits dans des cadres somptueux accrochés aux murs, tapis luxueux, meubles finement ouvragés, la totale quoi...

M'arrachant à ces considération, je pris la porte la plus proche pour déboucher dans un long couloir bordé de grandes armures moyenâgeuses. Alors que je déambulai, un reflet métallique au coin de mon oeil attira mon regard, et je fis un bond en arrière, esquivant d'un cheveu la hallebarde gigantesque qui s'écrasa devant dans le parquet. L'armure sur ma gauche avait pris vie. Dans l'espoir d'en finir au plus vite, je me concentrai et lui décochai le plus puissant des kawai-kawai-no-punch, mais sans succès. Pris d'un effroi incomparable, je vis l'armure arracher enfin sa hallebarde du sol, puis se tourner de mon côté, et entamer une marche inexorable dans ma direction...

1 objet

Blue:

Mon voyage reprit, agrémenté cette fois du champ des vautours qui, sans doute attirés par ma jambe boiteuse, tournant en cercle autour de moi depuis déjà quelques temps, attendant sans doute que je tombe de fatigue. Aussi quel ne fut pas mon soulagement lorsque je vis cette meute s'éparpiller dans une volée de plumes ! Soulagement de courte durée lorsque je vis qu'il était la cause indirecte de l'apparition d'un autre volatile, mais celui ci bien plus imposant. Je ne suis pas ornithologue, je ne saurai donc en définir l'espèce avec précision, mais c'était sans doute un rapace puisqu'il amorça aussitôt une attaque en piqué avant de me capturer dans ses serres et de me ramener à son nid.

Sitôt qu'il m'eût déposé, il repartit, sans doute à la recherche d'une nouvelle proie. Mais c'était le cadet de mes soucis. Devant moi se dressait son rejeton affamé. Qui, s'il était bien plus petit que le modèle adulte, n'en faisait pas moins ma taille. Et avait l'air plutôt intéressé par la découverte de mes propriétés culinaires et gustatives...

2 objets

Miya:

Me reposant à l'ombre de l'arbre, je finis par m'endormir. Lorsque je repris mes esprits, le décor était étrange. Changeant, pour être exact. Chaque fois que je pensais discerner une forme du coin de l'oeil, elle disparaissait lorsque je me concentrais dessus. Un rire sardonique s'éleva alors et une voix ricanante surgie de nulle part dit :

- Gniiiiihihi ! On dirait bien qu'une petite imprudente s'est endormie sous l'arbre des songes... Bienvenue dans le monde onirique, ma chère ! Ici, l'imagination règne en maître : contrôle la, et tu parviendras à destination. Laisse la vagabonder, ou laisse toi envahir par l'inquiétude, et attends toi alors à affronter de grands dangers... Et une dernière précision, inutile d'espérer que ton corps physique échappera aux dégâts reçus en ces lieux... Gnihihi. Bonne chance à toi !

Bon. Ne pas laisser envahir par l'inquiétude. Facile à dire... Ce genre discours était plutôt en train de me mettre les jetons ! Je commencer à paniquer, et ma peur augmenta en songeant aux dangers qu'elle pouvait attirer, ce qui ne la fit que redoubler, etc.

J'étais à présent dans un état de terreur panique. Et c'est alors que, comme pour confirmer les dires de la voix, deux formes sombres surgirent des ténèbres qui m'entouraient, et s'avancèrent vers moi...

Des araignées. Mises au format du seigneur des anneaux, bien évidemment.

2 objets

Gazastix:

Ces événements tragiques furent suivis d'une longue séance de bouderie de la part des deux compagnons. Finalement, afin de débloquer la situation, un accord de paix fut signé entre les deux parties : alors que Neow jurait d'aider Gaza à retrouver Coralie pour qu'ils puissent enfin vivre leur vie de couple, Gaza promettait de son côté de trouver un moyen de remonter dans le temps pour empêcher le Neow nourrisson de priver le Neow pilote de course de l'usage de ses genoux. La vie pouvait maintenant reprendre son cours.

Quelques jours plus tard, estimant avoirs pris assez de repos, nos deux aventuriers quittèrent la grotte pour reprendre leur route à travers les montagnes. Alors qu'ils s'aventuraient à des altitudes de plus en plus élevées, le froid commença à se faire sentir, jusqu'à l'apparition des premières neiges. Le lendemain, alors qu'ils traversaient une zone très enneigée, un vent d'une violence peu commune se leva et nos deux héros furent pris dans une violente tempête de neige. Transis de froid, ils risquaient de ne pas tenir bien longtemps face à la violence des éléments déchaînés...

3 objets

Et à noter également ceci :
- La lettre du round est le v
- La morale du round est "L'habit ne fait pas le moine"
- Les textes sont à rendre pour le dimanche 7 août, 22h, jour du retour de votre valeureux MJ !

Bon courage à vous !
avatar
Cumulo'
Modérateur

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Dim 7 Aoû 2016 - 22:25

VALID !

Commençons par le commencement : combien de points ont reçu nos concurrents lors de la manche précédente ?
Notez que les scores paraîtront sans doute plus bas que la manche précédente car il y a eu moins de votes, cela est loin de traduire une baisse de niveau de la part des auteurs !

Nos deux écrivaines Blue et Miya sont au coude à coude en totalisant respectivement 42 et 43 points. Vient ensuite notre syndrome de Gollum vivant, j'ai nommé Zer0 avec 49 points. Viennent ensuite les gros morceaux au dessus de la barre des 50 : Gjost' réalise un score de 54 points, Kefka qui s'était déjà taillé une petite réputation creuse sa renommée en remontant en deuxième place de cette manche avec 56 points. Et enfin, notre duo préféré réalise tout bonnement un score parfait de 60 points !


Mais nos aventuriers s'en tireront-ils aussi bien avec leurs dernières péripéties ? Découvrons-les ensemble !

Kefka a écrit:
Par delà les collines:

Reprenant ma route en tentant de m'éloigner de cette ville où l'on ne me voulait pas du bien, je croisai en chemin un vieillard que je saluai (car je suis poli, moi, messieurs), et celui ci m'interpella soudain alors que je le dépassai :
- Attendez, jeune homme ! Je ne suis pas un vieil homme comme les autres, sachez le ! Je suis un pnj astucieusement posé sur votre chemin par le mj afin de vous aiguiller et de pouvoir conclure l'histoire en cinq manches !
- Qu... pardon ?
- Je comprends votre incrédulité, mais l'heure n'est cependant pas aux palabres. Pour trouver le pilier qui vous et destiné, il vous faut vous diriger vers le Nord jusqu'à la colline des trépassés, où vous attend l'objet de votre quête ! Bonne route !

S'ensuivit alors un "POUF!" accompagné d'un nuage de fumée, et le vieil homme disparut. J'étais assez perplexe, mais ces infos étaient les seules à ma disposition, je me dirigeai donc vers le Nord. Alors que le terrain devenait de plus en plus vallonné, je sentis la colline sur laquelle je me trouvais remuer, enfler, puis s'élever soudain pour finalement se révéler être un géant ou autre créature approchante, qui se mit en route dans la direction opposée à ma destination.

Il me fallait donc descendre de ce qui semblait être son épaule. Sans compter que je ne pouvais pas prévoir sa réaction s'il découvrait la présence du passger clandestin que j'étais devenu...

1 objet
Bonnes manières en toutes circonstances:

Super. Après l'alcoolique et les gardes, le géant. Ça fait quand même un sacré écart de difficulté entre deux boss ça, j'espère au moins que ses stats sont bof à votre colosse. Bon, j'ai plusieurs options: je peux prier pour qu'il soit pas trop surpuissant et essayer de le buter, ou je peux essayer de me barrer, la seconde option semblant la moins risquée.

"Oh, j'ai quelque chose sur l'épaule.", entendis-je alors. Je crois qu'il vient de me remarquer, le combat va commencer, ou est mon tractope....
"Oh, c'est encore un voyageur égaré, je devrais surement mettre des vétements, cela aidera peut-être les gens à m'éviter..."
Que-quoi? Il est gentil votre géant? Pas de bossfight et de musique héroïque? L'habit ne ferais donc réellement pas le moine? Tant de questions se bousculent dans mon esprit!
"Bonjour monsieur!", m'interpella alors le colosse, me ramenant à la réalité.
"B-B-Bonjour... monsieur..", ais-je logiquement bredouillé dans mon incompréhension.
"Vous avez l'air de vous être égaré sur mon épaule, puis-je vous aider?", questionna-t-il.
J'ai donc l'occasion de descendre. Je n'ai donc plus qu'à être poli, et ne pas sortir mon tractopelle.

"Et bien à vrai dire, j'aimerais bien descendre d'ici, mais la distance entre le sol et ma position actuelle semble trop élevée, pourriez vous m'aider?"
"Bien entendu, ne bougez pas!", dit-il avant de me prendre dans sa main et de la mettre à hauteur de sa hanche.
"C'est suffisant, je vous remercie monsieur, bonne journée!", ais-je remercié l'être titanesque, avant de saisir une ombrelle dans mon sac et de sauter, utilisant l'objet comme un parachute. Une fois le sol atteint, je reprenais ma route, tandis que le géant repartit, heureux d'avoir pu m'aider.
Moi qui pensait que ça allait mal finir, je n'ai au final pas eu besoin de me battre, me suis-je alors dit en reprenant ma route vers le nord.
Objets de Kefka:
- Un radio-réveil
- Un tricycle
- Un pack de cinq galettes de riz
- Un tractopelle
- Un crâne de vache
- Une reproduction de la Joconde
- Un jeu de tarot
- Une ombrelle
- Un coupe-ongles
- Un coffre-fort portatif
Ghost' a écrit:
Le prix à payer:

Profitant des lueurs de l'aube, j'accélérai le pas afin de mettre le plus de distance entre moi et cet orque avant qu'il ne change d'avis et décide que de la chair humaine ferait un bon accompagnement au chocolat. Avisant un chemin parcourant la plaine, je décidai de le suivre, espérant finir par rencontrer du monde. Mon attente fut récompensée : une demi heure plus tard, une charrette tirée par deux bœufs me rattrapa. Leur demandant où ils se rendaient, ils me répondirent qu'ils se dirigeaient vers Hauteroche : les enfants étaient gravement malades, et on avait ouï-dire qu'une colonne magique possédait de grandes vertus curatives.

Hum... Une colonne. Serait-ce mon pilier. C'était en tout cas ma seule piste, et je décidai donc de continuer à suivre ce chemin pour rejoindre la ville. Apercevant quelques heures plus tard les remparts de la citadelle, je pensai déjà au repas copieux et au lit douillet que je prendrai dans la première auberge à disposition quand je m'aperçus que les portes étaient fermées. Avisant les deux gardes en faction, je demandai :
- Excusez-moi, messieurs, pourrais-je pénétrer dans la ville ?
- C'est trente glids le passage, rétorque l'un des soldats.
- Dites donc, c'est exorbitant ! tentai-je en bluffant, car cette monnaie m'était bien évidemment inconnue.
- C'est le prix. Et si tu ne veux pas tâter de nos lames, tu as le choix entre sortir ta bourse ou déguerpir !

2 objets
Mystification:

On me force à participer à une mission soi-disant capitale, et je pars sans une seule piécette ? J'ai parfois l'impression que quelqu'un se moque de moi. Heureusement, il me restait une solution imparable : l'honnêteté.

« Ecoutez, je suis envoyé par Zani, le prince héritier de Breïn Gaymm Zônn. Vous devez me laisser passer !
- Mais bien sûr ! S'esclaffa un des gardes. Celui-ci à l'air louche. On devrait pas le laisser filer, ajouta-t-il à l'attention de son compagnon.
- Sa défroque est plus que suspecte ! »

On aurait aussi pu me passer des habits locaux, oui… Je leur tendis alors un carton d'invitation que j'avais trouvé dans ma sacoche. Au « Liar Game ».

« Ceci, messieurs, est une invitation qui m'a été remise par le mage Cumulo' en personne. Regardez-donc !
- Hmm… Désolé, voyageur, mais nous ne pouvons vous laisser entrer. Cette invitation n'est pas une preuve suffisante, elle pourrait être falsifiée. »

Etonné par cette réaction, je compris subitement que ni l'un ni l'autre ne savait lire. Mon bluff pouvait fonctionner…

« Je comprends. Laissez moi vous montrer un des objets magiques que le mage Cumulo' m'a confié, ainsi, aucun doute ne sera plus permis. »

Je brandis alors une statuette de bois assez imposante. Une poupée russe. Les gardes semblèrent intrigués, et je me résolus à pousser la supercherie à son maximum. Je m'écriai :

« Ya nenavizhu master igry ! »

Puis fracassai la poupée au sol. Et, magie ! Une seconde poupée se dévoila dans les décombres ! Les yeux écarquillés des gardes perdirent leur faculté à cligner lorsque je recommençai le processus. Immobilisés entre effroi et admiration, ils ne bougèrent pas quand je m'avançai entre eux pour pénétrer dans Hauteroche « like a boss » comme disent les jeunes.
Objets de Ghost':
- Un yoyo
- Un tube de dentifrice
- Un carton d'invitation au Liar Game
- Un Rubik's Cube
- Un écran plasma
- Un minuteur
- 10m de ficelle
- Un buste de Napoléon
- Des poupées russes
- Une tablette de chocolat noir (220g, teneur en cacao 78% minimum, certifiée Commerce Équitable)
Zer0 a écrit:
Ambiance métaaaaaaal...:

Décidé à ne pas perdre de temps, je franchis en vitesse la porte avant de traverser les couloirs s'ouvrant devant moi pour enfin gravir un escalier et franchir une dernière porte. Je surgis alors dans une pièce dont la décoration, si elle était de qualité, faisait un peu cliché. L'exemple type du manoir du vampire. Grands portraits dans des cadres somptueux accrochés aux murs, tapis luxueux, meubles finement ouvragés, la totale quoi...

M'arrachant à ces considération, je pris la porte la plus proche pour déboucher dans un long couloir bordé de grandes armures moyenâgeuses. Alors que je déambulai, un reflet métallique au coin de mon oeil attira mon regard, et je fis un bond en arrière, esquivant d'un cheveu la hallebarde gigantesque qui s'écrasa devant dans le parquet. L'armure sur ma gauche avait pris vie. Dans l'espoir d'en finir au plus vite, je me concentrai et lui décochai le plus puissant des kawai-kawai-no-punch, mais sans succès. Pris d'un effroi incomparable, je vis l'armure arracher enfin sa hallebarde du sol, puis se tourner de mon côté, et entamer une marche inexorable dans ma direction...

1 objet
Le Rimbaud du kawaï:

La Fée contre l'acier, sérieux, c'était ton plan ? …
- Maiiiieuuu, c'est pas juste ! Mon spécial z trop cute ! …
Pourquoi on nous attaque sans raison et sans but ?
- Arrête de râler et regarde devant !

BLAM ! esquive trop classe de l'arme aiguisée !
- Ça n'est pas passé loin ! Bouge toi, le boulet !
- Mais il faut avouer que choisir un sonnet,
C'est une drôle de façon de nous exprimer … (- ouais, carrément … )

- Tu sais, la réflexion sur le style attendra
Car là l'ectoplasme revient à la charge
Vite, fouiller le sac me semblerait sage !

- Une maquette? - Oui mais très fidèle tu verra !
Chargé de poudre tel un vrai vaisseau pirate
Je lance l'explosif ! Mange cette patate !

///SBLAAAAAAM !!////
Objets de Zer0:
- Un puzzle millénaire
- Une ancre
- Un badge BGZ
- Une paire de mocassins
- Un exemplaire du livre de Trierweiler dédicacé à Naco
- Un oeuf d'autruche
- Une boîte de LEGO
- Un sèche-cheveux
- Une grenouille dans un bocal
- Une maquette de l'Arcadia
Blue a écrit:
Encore des piafs ??!!:

Mon voyage reprit, agrémenté cette fois du champ des vautours qui, sans doute attirés par ma jambe boiteuse, tournant en cercle autour de moi depuis déjà quelques temps, attendant sans doute que je tombe de fatigue. Aussi quel ne fut pas mon soulagement lorsque je vis cette meute s'éparpiller dans une volée de plumes ! Soulagement de courte durée lorsque je vis qu'il était la cause indirecte de l'apparition d'un autre volatile, mais celui ci bien plus imposant. Je ne suis pas ornithologue, je ne saurai donc en définir l'espèce avec précision, mais c'était sans doute un rapace puisqu'il amorça aussitôt une attaque en piqué avant de me capturer dans ses serres et de me ramener à son nid.

Sitôt qu'il m'eût déposé, il repartit, sans doute à la recherche d'une nouvelle proie. Mais c'était le cadet de mes soucis. Devant moi se dressait son rejeton affamé. Qui, s'il était bien plus petit que le modèle adulte, n'en faisait pas moins ma taille. Et avait l'air plutôt intéressé par la découverte de mes propriétés culinaires et gustatives...

2 objets
Master Chef:

Pourquoi ? Pourquoi toujours moi ? Je crois que les oiseaux de ce monde ne m'aiment pas. Ce prince Zani aura intérêt à me donner une belle récompense autre que la pluie de keurs de sa princesse sinon il va entendre parler de moi ! Morte ou vivante ! Vivante si possible car je ne veux pas mourir. MAMAN J'AI PEUR !

Ce foutu oiseau à bien l'air décidé à me manger. Je peux l'esquiver pour le moment, mais ma jambe me fait très vite mal.
Et il y a aussi ce sac qui me gène. Ce sac … Mais oui ! Je me mets à chercher des objets, si possible VRAIMENT utiles.
Jackpot ! Un frigo ! Merci mage Cumulo ! S'il est plein il me suffit de gaver cet oiseau de malheur ! Et en effet il est plein ! Je prends la toque de cuisinier qui traîne par terre (sans doute celle d'une de ses précédentes) et me mets à faire la cuisine.

Un peu de tomates … Un brin d'oignon … Oups trop d'oignon … Un pincée de s … Une montagne de sel … Si ça se trouve il aime quand c'est bien salée !
Je lui passe le plat et me recule. Je n'ai pas vraiment envie qu'il me confonde avec le plat.

Apparemment les oiseaux n'aiment pas quand c'est trop salée parce qu'il jette mon plat ! Bon ce n'est pas grave, je recommence.
Je prends des œufs et les casse, après tout on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs. J'avais oublié un détail : il n'y a pas de feu. Bon ce sera une omelette liquide pour monsieur l'oiseau !
Il mange l'omelette, c'est un bon point. Je suis soulagé, jusqu'à ce qu'il vomisse tout sur moi.

Super ! Me voici couverte de vomi, en train d'essayer de rester en vue face à un oiseau géant ! Je n'ai jamais signé pour ça. Je n'ai même jamais signé tout court ! Après tout moi j'en ai rien à faire de ce monde ! Le prince ne pouvait pas envoyer des gens de son monde ? Non ? Pourquoi ? Parce qu'ils risquent la mort ! Alors on a choisi des gens d'un autre monde parce qu'on s'en fout d'eux ! Mais oui, c'est logique !
Folle de rage je balance ma toque sur l'oiseau de malheur ! Bien sûr celui-ci se met en colère, évidemment !

Je cherche donc un autre objet, complètement inutile mais qui pourrait me sauver. Après tout ça a marché 2 fois, alors pourquoi pas 3 ?
Malheureusement, je ne trouve rien et mon ventre se met à gargouiller. Comme je n'ai plus d'autre choix que de me laisser mourir, autant mourir le ventre plein. J'attrape donc le saucisson et cours vers le frigo pour me faire une bonne salade avec.

Je mange tranquillement quand l'oiseau s'approche de moi. Ça y est mon heure a sonné. Du moins je croyais jusqu'à ce que cet oiseau me pique mon saucisson. Il n'est vraiment pas gêné ! Il en profite même pour manger ma salade ! Nan mais franchement ! Aucun respect !
Bon au moins il a l'air de se régaler. Il est repu et moi je n'ai plus rien à manger ! Wait … Il est repu ? Il ne va donc pas me manger !
Je viens de réaliser que j'ai réussi ! Je cours, ou boite plutôt hors de ce nid.

J'espère maintenant qu'il n'y a plus aucun piège mortel sur ma route. J'ai déjà assez galéré comme ça !
Objets de Blue:
- Un saucisson
- Une paire de lunettes
- Un escabeau
- Un bidon d’huile de moteur
- Une médaille d’or
- Une boîte de croquettes pour chiens
- Une cartouche de jeu Professeur Layton
- Un sachet de 10 ballons de baudruche
- Une boîte d’allumettes
- Un réfrigérateur
Miya a écrit:
Rêve ou cauchemar ?:

Me reposant à l'ombre de l'arbre, je finis par m'endormir. Lorsque je repris mes esprits, le décor était étrange. Changeant, pour être exact. Chaque fois que je pensais discerner une forme du coin de l'oeil, elle disparaissait lorsque je me concentrais dessus. Un rire sardonique s'éleva alors et une voix ricanante surgie de nulle part dit :

- Gniiiiihihi ! On dirait bien qu'une petite imprudente s'est endormie sous l'arbre des songes... Bienvenue dans le monde onirique, ma chère ! Ici, l'imagination règne en maître : contrôle la, et tu parviendras à destination. Laisse la vagabonder, ou laisse toi envahir par l'inquiétude, et attends toi alors à affronter de grands dangers... Et une dernière précision, inutile d'espérer que ton corps physique échappera aux dégâts reçus en ces lieux... Gnihihi. Bonne chance à toi !

Bon. Ne pas laisser envahir par l'inquiétude. Facile à dire... Ce genre discours était plutôt en train de me mettre les jetons ! Je commencer à paniquer, et ma peur augmenta en songeant aux dangers qu'elle pouvait attirer, ce qui ne la fit que redoubler, etc.

J'étais à présent dans un état de terreur panique. Et c'est alors que, comme pour confirmer les dires de la voix, deux formes sombres surgirent des ténèbres qui m'entouraient, et s'avancèrent vers moi...

Des araignées. Mises au format du seigneur des anneaux, bien évidemment.

2 objets
L'art de la diversion:
Tandis qu'elles s'avancèrent vers moi je recule lentement, c'est alors que je me suis retrouvé face à face avec cette monstruosité à nous regarder dans le blanc des yeux. Son compagnon quant à lui se trouvait derrière moi. Et pendant ce bref moment où tout était figé, je glisse ma main dans ma sacoche pour y chercher du secours. En palpant tout ce qui était dans le sac je sentis l'emballage de quelque chose de froid, c'étais un steak haché congelé. Je le sortis pile au moment où l'action commençait à reprendre. Je le balance au loin espérant faire diversion. Les deux araignées se jetèrent un coup d’œil, celle de devant fait mine de désapprobation comme pour dire à l'autre de ne pas bougé. Mais celle-ci après un moment d'hésitations parti en courant dans la direction du steak. La plus maligne qui restait toujours là comme pour veiller sur son dîner finit par courir après l'autre. Et pendant qu'elle la rejoint pour la chasse au steak haché congelé, j'eus la brillante idée d'utiliser la tablette tactile pour projeter une image de moi, une sorte d'hologramme.

Un bruit vient m'interpeller alors que je configurais la tablette, ce qui me fais regarder dans la direction des araignées. On dirait bien qu'elles l'ont trouvé se bout de viande car les voilà repartie vers moi décidé à me manger une bonne fois pour toutes. Le steak a du sérieusement leur ouvrir l'appétit. Une dernière touche et me voilà assise et caché derrière deux énormes pierres de quoi sérieusement les ralentir. Il ne me reste plus qu'à filer en douce. Et pendant ma course folle pour m'éloigner le plus de ces bêtes avant qu'elles ne découvrent la supercherie. Je repense à l'avertissement de la voix : " contrôle là, et tu parviendras à destination. Laisse la vagabonder, ou laisses-toi envahir par l'inquiétude, et attends-toi alors à affronter de grands dangers". Mais oui, depuis mon éveille dans ce lieu étrange je n'ai pas cessé d'avoir peur et de m'inquiéter. Cela ne sert donc a rien de courir elles vont toujours réussir à me retrouver, il faut donc que je me calme.
Eh bien si j'arrive à contrôler mon imagination je parviendrais à destination m'a-t-elle dit, mais laquelle ? C'est alors qu'en prennent de grande respiration j'ai réussi à me calmer et me suis souvenus que je suis ici pour remplir une mission. Et à cette simple idée je disparus pile alors que les araignées venaient de retrouver ma trace et me foncé dessus, pour paraître dans un autre lieu.
Objets de Miya:
- Une poêle à frire
- Un pistolet à bouchon
- Un appareil photo
- Un chargeur 3DS
- Une règle de 30cm
- Un steak haché congelé
- Une paire de chaussures à la mode
- Une montre à gousset
- Une tente
- Une tablette tactile
Gazastix a écrit:
Dans le brouillard et le froid:

Ces événements tragiques furent suivis d'une longue séance de bouderie de la part des deux compagnons. Finalement, afin de débloquer la situation, un accord de paix fut signé entre les deux parties : alors que Neow jurait d'aider Gaza à retrouver Coralie pour qu'ils puissent enfin vivre leur vie de couple, Gaza promettait de son côté de trouver un moyen de remonter dans le temps pour empêcher le Neow nourrisson de priver le Neow pilote de course de l'usage de ses genoux. La vie pouvait maintenant reprendre son cours.

Quelques jours plus tard, estimant avoirs pris assez de repos, nos deux aventuriers quittèrent la grotte pour reprendre leur route à travers les montagnes. Alors qu'ils s'aventuraient à des altitudes de plus en plus élevées, le froid commença à se faire sentir, jusqu'à l'apparition des premières neiges. Le lendemain, alors qu'ils traversaient une zone très enneigée, un vent d'une violence peu commune se leva et nos deux héros furent pris dans une violente tempête de neige. Transis de froid, ils risquaient de ne pas tenir bien longtemps face à la violence des éléments déchaînés...

3 objets
Blizzard et canicule:

Les deux lascars grelottaient de froid. Heureusement, ils ont pu aller dans cette grotte. Après quelques instants passés à expirer par la bouche pour réchauffer leurs mains, l'heure était à l'action. L'hypothermie les guettait. Gazaret ne sentait plus ses pieds et craignait une engelure. Il bougeait à peine. Il fallait absolument créer un moyen de se réchauffer. Désespéré, il cherchait dans son sac, et en sortit un petit réchaud à gaz qu'il allait monter pour créer du feu.
"Neow, malheureusement ce réchaud n'est pas assez puissant pour nous deux. Alors je propose quelque chose."
"On l'utiliser pour créer une étincelle qui fera cramer un truc, comme ces bouquins de maths qu'on se trimballe ?"
"Euh, j'allais te proposer que tu retires tes fringues et les brûler pour faire plus de feu, comme ça je t’aurais maté en caleçon, pour rigoler un coup pendant que je meurs, mais ouais, on peut faire ça aussi. "
Neow sortit une quantité immense de magazines du sac - sa contenance était impressionnante. Il n'a jamais compris les gens qui méprisaient les romans et les journaux. Ils sont très utiles en réalité.
En effet, rien n'est plus pratique qu'un bon gros bouquin pour démarrer un feu! Page par page, la flamme grossissait si le lecteur la nourrissait bien. Il connaissait quelques ahuris qui utilisaient le papier pour transmettre des mots ou des histoires. Quel usage archaïque de la littérature!
Neow sentit un liquide gluant couler d'un magazine.
"Eurk, les pages sont toutes collées Gaza"
"Ce sont les manuels de maths de Kuro, Neow, c'est normal."
Grâce au gaz du réchaud, les bouquins prirent assez bien le feu. Nos compères possédaient maintenant une source de chaleur. Mais elle restait faible, comparée au blizzard dehors. Si peu de feu, pour une tempête de plus en plus glaçante. Il fallait utiliser l’énergie procurée par le feu.
Après quelques minutes, Neow remarqua sur une page un symbole qu'il connaissait. Une histoire resurgit de sa mémoire.
L'année précédant sa carrière de pilote, Neow trainait dans un désert du Grand Ouest.
Sauf qu'il s'était perdu, comme un con. Il était maintenant entouré d'indiens. Ils étaient d'abord méfiants, mais ils furent conquis par certains tours de danse de Neow, qui, quelques jours plus tôt, apprenait le country au Texas. Ils se mirent alors en tête d'apprendre à Neow la fameuse danse de la pluie.
Pour cela, ils dessinaient une figure triangulaire au sol, mettaient un danseur au milieu, et un homme en face de lui jouait de la citare en chantant. Le danseur effectuait des déplacements précis. Des nuages se concentraient au-dessus de sa tête.
Quand ce fut au tour de Neow, il essaya d'imiter le rituel, mais il était trop fébrile pour le faire bien ; il faisait des déplacements en plus, en oubliait d'autres. La litanie de "Peuw peul wééyn" répétée par le guitariste le déconcentrait. Cette mélodie influencera plus tard quelques chanteurs américains, qui n'hésitèrent pas à chaparder des musiques indiennes pour faire plus de profit.
L'effet que Neow produisit était l'exact opposé de celui escompté : le ciel se dénuda rapidement, et le soleil brillait de plus belle. Il restait seulement un nuage en forme de doigt d'honneur. Cette histoire est resté incrustée au fer rouge dans la mémoire de Neow. Sur sa cuisse aussi. Satanés indiens.
Enjoué de s'être rappelé de son road trip spirituel, Neow saisit la guitare qu'ils trimbalaient en poussant des cris enthousiasmés. Alors que Gaza le regardait comme le dernier des mongolitos, Neow eu grand mal à tout lui expliquer en détails, il se prit même une gifle de son partenaire, qui pensa que Neow lui proposait quelque chose de salace à cause de son histoire de triangle.
Finalement, Neow se fit comprendre après bien du mal. Il pu alors effectuer la fameuse danse du Peuw peul wééyn pendant que son compère l'accompagnait à l'aide de la guitare. Gaza n'y croyait pas trop, mais le blizzard disparut pourtant peu à peu, laissant place à un soleil de plomb. La montagne subissait maintenant une canicule. Plus un nuage dans le ciel, à l'exception d'un seul en forme de bite.
Objets de Gazastix:
- Un sac de billes
- Une douzaine de revues mathématiques
- Un tire-bouchon
- Une canne à pommeau
- Un réchaud à gaz
- Une bouteille d’encre de Chine
- Une guitare
- Un pot de miel
- Une balle rebondissante
- Un grille-pain


Faisons le point sur les défis !

Le duo Gazastix réalise un texte sans utiliser la lettre v, et remporte ainsi 6 points ! Ils font de plus référence à une oeuvre célèbre, d'où un point supplémentaire.
Kefka et Ghost' marquent tout deux 3 points pour avoir respecté la morale du tour !
Enfin, Zer0 remporte 8 points pour avoir écrit son récit en vers !



Maintenant, place aux votes. Je ne vous fais pas de dessin, voici la quote, vous avez jusqu'au mercredi 17 août, 22h, pour voter. Le vote des joueurs est obligatoire !!
Je jure sur ce que je veux, du moment que je vote à l'heure a écrit:KefkaDC :
Ghost' :
Zer0mega :
Blueberries :
Miya :
Gazastix :
avatar
Kurotsuki

Messages : 508
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cleobel le Jeu 11 Aoû 2016 - 18:10

Pas envie de me justifier a écrit:KefkaDC : C
Ghost' : A
Zer0mega : B
Blueberies : B
Miya : D
Gazastix : A
avatar
Cleobel

Messages : 379
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Zer0mega le Jeu 11 Aoû 2016 - 19:53

Je jure sur la tête du MJ (c'est lui qui a dit que j'avais le droit sisi) a écrit:KefkaDC : B
Ghost' : C
Zer0mega : Cookie
Blueberies : B
Miya : C
Gazastix : A

Passage express:
J'ai pas vraiment été convaincu par les solutions de Ghost' et Miya... mais les récits sont très bien écrits et restent agréable à lire!
Blue: je trouve ça un peu brouillon mais l'idée de base est très marrante
DC: Joker il' activé
Neoret: Mais arrêtez putain! >:
avatar
Zer0mega

Messages : 490
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière le 4em mur

Voir le profil de l'utilisateur http://anotterotter.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Ghost' le Sam 13 Aoû 2016 - 12:04

No time to explain a écrit:KefkaDC : B
Ghost' : /
Zer0mega : C
Blueberries : D
Miya : D
Gazastix : A
avatar
Ghost'

Messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Blueberies le Dim 14 Aoû 2016 - 16:49

La flemme a écrit:KefkaDC : B
Ghost' : B
Zer0mega : C
Blueberries : A
Miya : C
Gazastix : A
avatar
Blueberies

Messages : 339
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : Sur un myrtillier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Cumulo' le Dim 14 Aoû 2016 - 22:07

Gazastix a écrit:"Eurk, les pages sont toutes collées Gaza"
"Ce sont les manuels de maths de Kuro, Neow, c'est normal."

Meilleure réplique tous Texas Zombie confondus. EVER.

La flemme aussi a écrit:KefkaDC : C - Solution beaucoup trop simple.
Ghost' : A - Rien à dire.
Zer0mega : B - Gros gg pour le poème mais ça rend peut-être le récit un peu confus, surtout avec ta schizophrénie.
Blueberries : C - Un peu trop longuet, et pourquoi l'oiseau attend que tu sortes le saucisson pour le manger avec la salade, alors qu'il t'avait à sa disposition depuis looongtemps ?
Miya : C - Style d'écriture un peu lourd, et ouah la tablette qui fait hologramme, c'est trop le turfu. Attention à l'orthographe !
Gazastix : A+++ - Vous êtes des génies.
avatar
Cumulo'
Modérateur

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Lun 15 Aoû 2016 - 15:18

Cumulo' a écrit:
Gazastix a écrit:"Eurk, les pages sont toutes collées Gaza"
"Ce sont les manuels de maths de Kuro, Neow, c'est normal."

Meilleure réplique tous Texas Zombie confondus. EVER.
²²²²²²²²

La flemme aussi a écrit:KefkaDC : B - La solution sonne un peu comme le choix de la facilité... Tu arrives quand même à y mettre de l'humour (cf. le tractopelle qu'on attend, qu'on attend, ... et qui ne vient pas), mais tu nous a montré que tu pouvais faire mieux, donc pas de A cette fois.

Ghost' : A - Je n'aurais jamais, mais alors JAMAIS pensé à utilisé les poupées russes ici, et encore moins comme ça. Gros GG.

Zer0mega : B - Le poème ne permet pas trop de développer la solution qui semble du coup un peu "parachutée", mais même si la description n'est que très vague, le style passe tout seul et on prend plaisir à lire. Toujours pas parfait, donc, mais bien.

Blueberries : B - Effectivement, comme le dit Cumu', c'est un peu long. On n'y verrait pas de problème si la solution évoluait plus, mais là même s'il y a des variations (un coup il aime, un coup il aime pas), ça reste la même action et ça tient un peu moins la longueur. Par contre, je dis grosse GROSSE amélioration sur le style à mon goût. Fini, le ton laconique, bonjour les pensées qui virevoltent. Bien sûr, il ne faut pas trop en faire autrement ça devient insipide, mais là ça aide à la fluidité du texte grâce à un ton moins haché. J'ai hésité, mais comme encouragement, je mets un B pour cette fois.

Miya : C - La solution est assez efficace, mais des petits détails la rendent moins crédible. Si tu veux absolument que la tablette serve aussi comme diversion, pourquoi ne pas occuper les araignées avec une vidéo Youtube ou autre chose plutôt qu'un hologramme futuriste sorti un peu de nulle part ? Autre chose, au niveau de la facilité de lecture : quelques fautes d'orthographe qui pourraient être évitées, et SURTOUT : pense à mettre des virgules, autrement on tente de lire tout d'un bloc et on finit par se perdre dans ton discours.

Gazastix : A+++ - Ravi de savoir que mon amour des maths vous aura servi :v
avatar
Kurotsuki

Messages : 508
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Gazaret le Mar 16 Aoû 2016 - 15:09

DC: C
Ghost: B
Zer0: B
Blue: A-
Miya: C
Gazastix : C'est moi.
Alors alors, quelques commentaires du coup:
DC : Double solution de facilité, pour le coup - l'usage de l'ombrelle en parachute + le fait de faire du troll un ami. En fait pour le coup, vu qu'il n'était pas hostile, tu as totalement éludé le problème initial, donc ta solution est moins intéressante. Je pense que j'aurais préféré te voir fuir un géant déchaîné (disons, parce que tu le chatouilles en marchant sur lui par exemple), quitte à ce que tu uses de ton parachute.

Ghost': Un petit moins car j'ai pas été trop convaincu par ton utilisation des poupées russes. Je pense pas que ça suffise à impressionner des gardes, quels qu'ils soient, et je trouve ça dommage que tu aies utilisé ça alors que tu pouvais mieux imiter la magie avec l'écran plat ou le minuteur (vu qu'on est en époque médiévale) ou faire des tours de passe-passe avec la ficelle et le yoyo. Ta solution n'était pas la meilleure. (après j'ai conscience qu'il faut bien se débarrasser des objets comme la poupée russe).

Zer0: J'ai hésité entre B et C car t'as vite catapulté ta solution, mais le contrat avec le poème est rempli, c'est lisible, il y a des rimes, etc etc, j'ai pas trouvé ça si confus que ça. Et j'avais été sévère il me semble la fois précédente donc je t'ai plutôt donné B.

Blueberies : Considère ça comme un A d'encouragement, j'ai pas été sévère. Disons que j'ai pas de problème avec les récits longs (ce serait hypocrite par rapport aux miens), et à la limite ce qui me pose un peu plus problème c'est le fait que le vautour ne te soit pas directement hostile et te laisse, comme ça, faire la cuisine. Et surtout, comme Kuro l'a dit, tu t'es beaucoup améliorée au niveau du style, et c'est bien, tu es sur la bonne pente à mon avis.

Miya : La solution est pas super transcendante je pense. Tu utilises deux diversions : pourquoi ne pas fuir et reprendre tes esprits alors qu'elles sont à la poursuite du steak? En fait, j'ai l'impression que tu arrives pas franchement à te décider entre le rêve (la fin où tu te réveilles, l'hologramme qui est pas du tout réaliste) et le (pseudo-)réalisme (le steak haché, par exemple). Tu aurais peut-être pu faire quelque chose de plus fantasmé où le but aurait été de vaincre sa peur pour se réveiller, ou d'un peu plus réaliste où tu aurais gagné en battant les deux araignées? En tout cas j'ai pas été vraiment pris par ton texte. La situation en elle-même était dure, c'est vrai.
avatar
Gazaret
Genius Player

Messages : 512
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Zangoose le Mar 16 Aoû 2016 - 15:55

KefkaDC : Solution un peu simple mais qui tient la route.

Ghost' : Très bien écrit toujours, simplicité mais efficacité, objets bien utilisés, je dis oui !

Zer0mega : Style un peu brouille toujours, je trouve, même si c'est pas catastrophique.

Blueberies : Sympa, un poil long, solution un peu "facile" qui serait mieux passée si mieux amenée.

Miya : Un peu trop brouillon et pas fan du coup de l'hologramme qui est un peu irréaliste dans le contexte.

Gazastix : Vous avez eu de la chance que je n'ai pas pu voter en manche 2 où je trouvais votre texte plus faible. Ici, c'est sûrement la meilleure de vos trois manches, j'ai adoré. GG.

KefkaDC : C
Ghost' : B
Zer0mega : C
Blueberies : C
Miya : D
Gazastix : A
avatar
Zangoose
Administrateur

Messages : 2041
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://braingamezone.france-forum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Neowstix le Mar 16 Aoû 2016 - 16:53

DC: C
Ghost: C
Zer0: B
Blue: C
Miya: C
Gazastix :
avatar
Neowstix

Messages : 233
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Miya le Mer 17 Aoû 2016 - 21:01

DC: B
Ghost: A
Zer0: B
Blue: B
Miya: /
Gazastix : A
avatar
Miya

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 18
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par KefkaDC le Mer 17 Aoû 2016 - 21:20

Je vote au dernier moment mais c'est la faute à Cumu a écrit:DC: J'ai pas de pun cette fois, thatsthejoke.jpg
Ghost: B
Zer0: C
Blue: B
Miya: C
Gazastix : A
avatar
KefkaDC

Messages : 172
Date d'inscription : 14/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Kurotsuki le Jeu 18 Aoû 2016 - 10:53

VALID !!

Comment ça je suis en retard ? Je ne vois pas de quoi vous parlez... Nan, plus sérieusement, un imprévu hier m'a empêché de m'en occuper, mais la voici maintenant !

Faisons donc, une fois n'est pas coutume, un compte des points !

Tout d'abord vient Miya avec ses 37 points ! Et surprise, Kefka qui avait gagné sa renommée grâcé à sa deuxième manche arrive ici 5eme avec 45 points ! En effet, deux autres concurrents (Blue et Zer0 pour ne pas les nommer) le coiffent sur le poteau et finissent 3emes ex aequo avec 46 points, gagnant tous deux pour la première fois le podium d'une des manches ! Arrive ensuite Ghost' avec ses non moins impressionnants 52 points (2eme place). Pour finir, notre duo de génie "Gazastix" continue de briller sur la plus haute marche du podium en totalisant 60 points, ce qui est une fois de plus un score parfait !!



Mais trêve de mondanités. Maintenant que les auteurs se sont faits mousser, il doivent SOUFFRIR écrire !

Alors que les objets les plus utiles commencent peu à peu à disparaître des sacs, comment nos aventuriers vont-ils s'en tirer face aux situations périlleuses que je leur ai préparées ?

Kefka a écrit:
Bonnes manières en toutes circonstances:

Super. Après l'alcoolique et les gardes, le géant. Ça fait quand même un sacré écart de difficulté entre deux boss ça, j'espère au moins que ses stats sont bof à votre colosse. Bon, j'ai plusieurs options: je peux prier pour qu'il soit pas trop surpuissant et essayer de le buter, ou je peux essayer de me barrer, la seconde option semblant la moins risquée.

"Oh, j'ai quelque chose sur l'épaule.", entendis-je alors. Je crois qu'il vient de me remarquer, le combat va commencer, ou est mon tractope....
"Oh, c'est encore un voyageur égaré, je devrais surement mettre des vétements, cela aidera peut-être les gens à m'éviter..."
Que-quoi? Il est gentil votre géant? Pas de bossfight et de musique héroïque? L'habit ne ferais donc réellement pas le moine? Tant de questions se bousculent dans mon esprit!
"Bonjour monsieur!", m'interpella alors le colosse, me ramenant à la réalité.
"B-B-Bonjour... monsieur..", ais-je logiquement bredouillé dans mon incompréhension.
"Vous avez l'air de vous être égaré sur mon épaule, puis-je vous aider?", questionna-t-il.
J'ai donc l'occasion de descendre. Je n'ai donc plus qu'à être poli, et ne pas sortir mon tractopelle.

"Et bien à vrai dire, j'aimerais bien descendre d'ici, mais la distance entre le sol et ma position actuelle semble trop élevée, pourriez vous m'aider?"
"Bien entendu, ne bougez pas!", dit-il avant de me prendre dans sa main et de la mettre à hauteur de sa hanche.
"C'est suffisant, je vous remercie monsieur, bonne journée!", ais-je remercié l'être titanesque, avant de saisir une ombrelle dans mon sac et de sauter, utilisant l'objet comme un parachute. Une fois le sol atteint, je reprenais ma route, tandis que le géant repartit, heureux d'avoir pu m'aider.
Moi qui pensait que ça allait mal finir, je n'ai au final pas eu besoin de me battre, me suis-je alors dit en reprenant ma route vers le nord.
Tu la voulais ta bossfight, tu l'as !:

Encore un peu surpris par la tournure des événements, je repris ma route vers le Nord au milieu des collines. Alors que j’en gravissais une plus grande que les autres, l’air se chargea soudainement d’une odeur nauséabonde, et des effluves maléfiques commencèrent à sortir des entrailles de la terre. Hum… allez savoir pourquoi, j’avais la nette impression de ne plus être loin de la fameuse Colline des trépassés. Au sommet de la butte, le hurlement du vent retentissait de plus en plus fort. Désormais certain d’être arrivé à destination, j’étais sur le point d’entamer mes recherches lorsqu’un bruit de grattement m’arrêta. Cherchant à déterminer sa provenance, c’est lorsque je me rendis compte qu’il venait de sous mes pieds que la terre s’ébranla et que des mottes de terre volèrent dans un fracas assourdissant.

Devant moi, une main squelettique (au sens propre du terme) venait de surgir du sol et d’agripper la terre ferme. Je vis les os remuer comme si des muscles invisibles se contractaient, et après quelques secondes, une tête, puis un torse, et pour finir le corps entier d’un squelette surgi devant moi. D’une taille d’environ deux mètres, il portait pour seul accoutrement une ceinture à laquelle pendait le fourreau d’une épée gigantesque, qu’il dégaina en s’approchant de moi.

Forcément. Il fallait bien que le trépassé apparaisse quelque part. Et vu le sadisme du MJ, je pouvais m’estimer heureux qu’il n’ait pas insisté sur le caractère pluriel présent dans le nom du lieu. Quoi qu’il en soit, ce squelette restait un obstacle entre moi et le pilier sacré dont je devais me débarasser.
3 objets
Objets de Kefka:
- Un radio-réveil
- Un tricycle
- Un pack de cinq galettes de riz
- Un tractopelle
- Un crâne de vache
- Une reproduction de la Joconde
- Un jeu de tarot
- Une ombrelle
- Un coupe-ongles
- Un coffre-fort portatif
Ghost' a écrit:
Mystification:

On me force à participer à une mission soi-disant capitale, et je pars sans une seule piécette ? J'ai parfois l'impression que quelqu'un se moque de moi. Heureusement, il me restait une solution imparable : l'honnêteté.

« Ecoutez, je suis envoyé par Zani, le prince héritier de Breïn Gaymm Zônn. Vous devez me laisser passer !
- Mais bien sûr ! S'esclaffa un des gardes. Celui-ci à l'air louche. On devrait pas le laisser filer, ajouta-t-il à l'attention de son compagnon.
- Sa défroque est plus que suspecte ! »

On aurait aussi pu me passer des habits locaux, oui… Je leur tendis alors un carton d'invitation que j'avais trouvé dans ma sacoche. Au « Liar Game ».

« Ceci, messieurs, est une invitation qui m'a été remise par le mage Cumulo' en personne. Regardez-donc !
- Hmm… Désolé, voyageur, mais nous ne pouvons vous laisser entrer. Cette invitation n'est pas une preuve suffisante, elle pourrait être falsifiée. »

Etonné par cette réaction, je compris subitement que ni l'un ni l'autre ne savait lire. Mon bluff pouvait fonctionner…

« Je comprends. Laissez moi vous montrer un des objets magiques que le mage Cumulo' m'a confié, ainsi, aucun doute ne sera plus permis. »

Je brandis alors une statuette de bois assez imposante. Une poupée russe. Les gardes semblèrent intrigués, et je me résolus à pousser la supercherie à son maximum. Je m'écriai :

« Ya nenavizhu master igry ! »

Puis fracassai la poupée au sol. Et, magie ! Une seconde poupée se dévoila dans les décombres ! Les yeux écarquillés des gardes perdirent leur faculté à cligner lorsque je recommençai le processus. Immobilisés entre effroi et admiration, ils ne bougèrent pas quand je m'avançai entre eux pour pénétrer dans Hauteroche « like a boss » comme disent les jeunes.
Une nuit à l'auberge:

Une fois passées les portes, je découvris une ville en pleine effervescence. Cependant, loin de partager l'euphorie générale, je commençai à tomber de sommeil (n'oublions pas que j'avais passer ma nuit à fuir un orc adorateur d'ours en peluche). Aussi je me rendis dans une auberge, histoire de me reposer et de me trouver full hp pour le potentiel boss qui m'attendrait avec le pilier.

N'ayant toujours pas de monnaie sur moi grâce au sadisme du MJ, je me vis forcé d'attendre que tout le monde dorme et que l'aubergiste ait le dos tourné pour monter les escaliers en catimini, et me faufiler dans la première chambre qui s'offrit à ma vue.

- Dis Ghost', retentit alors une voix que je ne voulais pas entendre.
- Raaah, qu'est-ce que tu vas encore me faire comme bricoles, sale MJ ??
- Bah, puisque apparemment, tu as l'impression qu'on "se moque un peu de toi"....
- Oooooh pitié, tu vas pas me faire chier pour ça, c'est mesquin..
- Faux, me rétorqua le MJ avec un grand sourire. C'est mesquin ET cruel. Donc maintenant, si tu veux pas finir brûlé vif dans l'incendie qui embrase l'auberge et qui a gagné en vigueur pendant qu'on parlait, je te suggère de ne pas perdre de temps à protester et de te dépêcher d'écrire parce que les flammes vont envahir le couloir sous peu.
- Pardon ???
- Oh et inutile de sortir par la fenêtre, du moins pas sans artifice : tu es au troisième étage.

... Je HAIS les MJs.

2 objets
Objets de Ghost':
- Un yoyo
- Un tube de dentifrice
- Un carton d'invitation au Liar Game
- Un Rubik's Cube
- Un écran plasma
- Un minuteur
- 10m de ficelle
- Un buste de Napoléon
- Des poupées russes
- Une tablette de chocolat noir (220g, teneur en cacao 78% minimum, certifiée Commerce Équitable)
Zer0 a écrit:
Le Rimbaud du kawaii:

La Fée contre l'acier, sérieux, c'était ton plan ? …
- Maiiiieuuu, c'est pas juste ! Mon spécial z trop cute ! …
Pourquoi on nous attaque sans raison et sans but ?
- Arrête de râler et regarde devant !

BLAM ! esquive trop classe de l'arme aiguisée !
- Ça n'est pas passé loin ! Bouge toi, le boulet !
- Mais il faut avouer que choisir un sonnet,
C'est une drôle de façon de nous exprimer … (- ouais, carrément … )

- Tu sais, la réflexion sur le style attendra
Car là l'ectoplasme revient à la charge
Vite, fouiller le sac me semblerait sage !

- Une maquette? - Oui mais très fidèle tu verra !
Chargé de poudre tel un vrai vaisseau pirate
Je lance l'explosif ! Mange cette patate !

///SBLAAAAAAM !!////
Zigzags dans le manoir:

Enjambant sans remords les débris de l'armure tueuse, moi et moi poursuivîmes notre route dans le manoir dont le seigneur m'était encore inconnu. Ne sachant toujours pas si je devais chercher le pilier ici même ou au contraire trouver la sortie, j'errai un peu au hasard quand soudain, la porte que j'allais franchir se referma devant moi comme par magie, et se verrouilla à double tour.

Pour dire les choses plus précisément, toutes les portes du couloir sauf une agirent de la même manière. Ce qui ne me laissa guère de choix sur la suite de ma route. Dans la nouvelle salle, rebelote. Et dans la suivant, encore la même chose.

Après m'être laissé guider quelques minutes, je compris que ces portes traîtres étaient simplement en train de me perdre et de m'éloigner de ma destination, quelle qu'elle soit. Si je ne voulais pas finir mes jours ici après une agonie lente par grève de la faim contrainte, il fallait d'urgence que je trouve un moyen de me diriger moi même et de retrouver mon chemin...

2objets
Objets de Zer0:
- Un puzzle millénaire
- Une ancre
- Un badge BGZ
- Une paire de mocassins
- Un exemplaire du livre de Trierweiler dédicacé à Naco
- Un oeuf d'autruche
- Une boîte de LEGO
- Un sèche-cheveux
- Une grenouille dans un bocal
- Une maquette de l'Arcadia
Blue a écrit:
Master Chef:

Pourquoi ? Pourquoi toujours moi ? Je crois que les oiseaux de ce monde ne m'aiment pas. Ce prince Zani aura intérêt à me donner une belle récompense autre que la pluie de keurs de sa princesse sinon il va entendre parler de moi ! Morte ou vivante ! Vivante si possible car je ne veux pas mourir. MAMAN J'AI PEUR !

Ce foutu oiseau à bien l'air décidé à me manger. Je peux l'esquiver pour le moment, mais ma jambe me fait très vite mal.
Et il y a aussi ce sac qui me gène. Ce sac … Mais oui ! Je me mets à chercher des objets, si possible VRAIMENT utiles.
Jackpot ! Un frigo ! Merci mage Cumulo ! S'il est plein il me suffit de gaver cet oiseau de malheur ! Et en effet il est plein ! Je prends la toque de cuisinier qui traîne par terre (sans doute celle d'une de ses précédentes) et me mets à faire la cuisine.

Un peu de tomates … Un brin d'oignon … Oups trop d'oignon … Un pincée de s … Une montagne de sel … Si ça se trouve il aime quand c'est bien salée !
Je lui passe le plat et me recule. Je n'ai pas vraiment envie qu'il me confonde avec le plat.

Apparemment les oiseaux n'aiment pas quand c'est trop salée parce qu'il jette mon plat ! Bon ce n'est pas grave, je recommence.
Je prends des œufs et les casse, après tout on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs. J'avais oublié un détail : il n'y a pas de feu. Bon ce sera une omelette liquide pour monsieur l'oiseau !
Il mange l'omelette, c'est un bon point. Je suis soulagé, jusqu'à ce qu'il vomisse tout sur moi.

Super ! Me voici couverte de vomi, en train d'essayer de rester en vue face à un oiseau géant ! Je n'ai jamais signé pour ça. Je n'ai même jamais signé tout court ! Après tout moi j'en ai rien à faire de ce monde ! Le prince ne pouvait pas envoyer des gens de son monde ? Non ? Pourquoi ? Parce qu'ils risquent la mort ! Alors on a choisi des gens d'un autre monde parce qu'on s'en fout d'eux ! Mais oui, c'est logique !
Folle de rage je balance ma toque sur l'oiseau de malheur ! Bien sûr celui-ci se met en colère, évidemment !

Je cherche donc un autre objet, complètement inutile mais qui pourrait me sauver. Après tout ça a marché 2 fois, alors pourquoi pas 3 ?
Malheureusement, je ne trouve rien et mon ventre se met à gargouiller. Comme je n'ai plus d'autre choix que de me laisser mourir, autant mourir le ventre plein. J'attrape donc le saucisson et cours vers le frigo pour me faire une bonne salade avec.

Je mange tranquillement quand l'oiseau s'approche de moi. Ça y est mon heure a sonné. Du moins je croyais jusqu'à ce que cet oiseau me pique mon saucisson. Il n'est vraiment pas gêné ! Il en profite même pour manger ma salade ! Nan mais franchement ! Aucun respect !
Bon au moins il a l'air de se régaler. Il est repu et moi je n'ai plus rien à manger ! Wait … Il est repu ? Il ne va donc pas me manger !
Je viens de réaliser que j'ai réussi ! Je cours, ou boite plutôt hors de ce nid.

J'espère maintenant qu'il n'y a plus aucun piège mortel sur ma route. J'ai déjà assez galéré comme ça !
Chaud, les marrons !:

M'extirpant hors du nid qui était tout de même de belle taille, je me retrouvai sur un terrain rocailleux. Idéal pour faire souffrir ma jambe blessée. Enfin, de la part d'un MJ pareil, ça ne m'étonne plus. Entamant ma marche, je suivis la légère pente dans le sens de la descente (qui a sérieusement cru que j'allais me farcir la montée sans savoir ce que je trouverais là haut ?), quand je sentis soudain une odeur désagréable : des relents de soufre. Accompagnés d'un tremblement du sol.

Pitié. Le sadisme a ses limites. Pas ça. Il doit bien y avoir une loi contre ce genre de pratiques. Je suis certaine que la convention de Genève interdit les MJtages abusifs, non ?

N'écoutant guère mes protestations, le volcan sur lequel cet imbécile d'emplumé avait fait son nid entra en éruption : des geysers de lave surgirent du sol de tous côtés, un nuage de poussière décolla du cratère pendant que de la lave et des gravats commençaient à dévaler la pente de ce volcan dont le caractère mi-effusif mi-explosif ferait pleurer un prof de SVT.

Il fallait donc que je me tire de là. Ne serait-ce que pour ma propre santé.

2 objets
Objets de Blue:
- Un saucisson
- Une paire de lunettes
- Un escabeau
- Un bidon d’huile de moteur
- Une médaille d’or
- Une boîte de croquettes pour chiens
- Une cartouche de jeu Professeur Layton
- Un sachet de 10 ballons de baudruche
- Une boîte d’allumettes
- Un réfrigérateur
Miya a écrit:
L'art de la diversion:
Tandis qu'elles s'avancèrent vers moi je recule lentement, c'est alors que je me suis retrouvé face à face avec cette monstruosité à nous regarder dans le blanc des yeux. Son compagnon quant à lui se trouvait derrière moi. Et pendant ce bref moment où tout était figé, je glisse ma main dans ma sacoche pour y chercher du secours. En palpant tout ce qui était dans le sac je sentis l'emballage de quelque chose de froid, c'étais un steak haché congelé. Je le sortis pile au moment où l'action commençait à reprendre. Je le balance au loin espérant faire diversion. Les deux araignées se jetèrent un coup d’œil, celle de devant fait mine de désapprobation comme pour dire à l'autre de ne pas bougé. Mais celle-ci après un moment d'hésitations parti en courant dans la direction du steak. La plus maligne qui restait toujours là comme pour veiller sur son dîner finit par courir après l'autre. Et pendant qu'elle la rejoint pour la chasse au steak haché congelé, j'eus la brillante idée d'utiliser la tablette tactile pour projeter une image de moi, une sorte d'hologramme.

Un bruit vient m'interpeller alors que je configurais la tablette, ce qui me fais regarder dans la direction des araignées. On dirait bien qu'elles l'ont trouvé se bout de viande car les voilà repartie vers moi décidé à me manger une bonne fois pour toutes. Le steak a du sérieusement leur ouvrir l'appétit. Une dernière touche et me voilà assise et caché derrière deux énormes pierres de quoi sérieusement les ralentir. Il ne me reste plus qu'à filer en douce. Et pendant ma course folle pour m'éloigner le plus de ces bêtes avant qu'elles ne découvrent la supercherie. Je repense à l'avertissement de la voix : " contrôle là, et tu parviendras à destination. Laisse la vagabonder, ou laisses-toi envahir par l'inquiétude, et attends-toi alors à affronter de grands dangers". Mais oui, depuis mon éveille dans ce lieu étrange je n'ai pas cessé d'avoir peur et de m'inquiéter. Cela ne sert donc a rien de courir elles vont toujours réussir à me retrouver, il faut donc que je me calme.
Eh bien si j'arrive à contrôler mon imagination je parviendrais à destination m'a-t-elle dit, mais laquelle ? C'est alors qu'en prennent de grande respiration j'ai réussi à me calmer et me suis souvenus que je suis ici pour remplir une mission. Et à cette simple idée je disparus pile alors que les araignées venaient de retrouver ma trace et me foncé dessus, pour paraître dans un autre lieu.
Remonter la pente:
- Bon, Miya, me dit alors le MJ. Comme ce serait bien trop facile de faire genre tu t'es trompée de destination, j'ai décidé par esprit de contradiction que tu trouvais direct le pilier sacré, et une fois rentré au palais, le prince Zani succombe à ta beauté et t'épouse comme tu le désirais. Fin de l'histoire. Soyez heureux.
- Oh ! C'est vrai ? demandai-je avec une lueur d'espoir dans le regard.
- Non. J'aime juste faire souffrir mes joueurs psychologiquement en leur faisant miroiter une victoire proche avant de les précipiter dans une situation de merde. Sans rancune.

Le MJ disparut alors, tandis que le décor se modifiait autour de moi. Mon sourire s'effaça. La lueur d'espoir dans mes yeux s'éteignit. Je me sentis soudainement très blasée. Je ne savais pas si j'étais proche ou pas du pilier. Je ne savais pas si j'étais sorti de ce monde onirique. Je ne savais pas où j'étais.

Enfin, si. Je savais que je me trouvais au fond d'une crevasse à la pente la plus verticale que j'ai jamais vue. Et pas d'autre sortie en vue.

2 objets
Objets de Miya:
- Une poêle à frire
- Un pistolet à bouchon
- Un appareil photo
- Un chargeur 3DS
- Une règle de 30cm
- Un steak haché congelé
- Une paire de chaussures à la mode
- Une montre à gousset
- Une tente
- Une tablette tactile
Gazastix a écrit:
Blizzard et canicule:
Les deux lascars grelottaient de froid. Heureusement, ils ont pu aller dans cette grotte. Après quelques instants passés à expirer par la bouche pour réchauffer leurs mains, l'heure était à l'action. L'hypothermie les guettait. Gazaret ne sentait plus ses pieds et craignait une engelure. Il bougeait à peine. Il fallait absolument créer un moyen de se réchauffer. Désespéré, il cherchait dans son sac, et en sortit un petit réchaud à gaz qu'il allait monter pour créer du feu.
"Neow, malheureusement ce réchaud n'est pas assez puissant pour nous deux. Alors je propose quelque chose."
"On l'utiliser pour créer une étincelle qui fera cramer un truc, comme ces bouquins de maths qu'on se trimballe ?"
"Euh, j'allais te proposer que tu retires tes fringues et les brûler pour faire plus de feu, comme ça je t’aurais maté en caleçon, pour rigoler un coup pendant que je meurs, mais ouais, on peut faire ça aussi. "
Neow sortit une quantité immense de magazines du sac - sa contenance était impressionnante. Il n'a jamais compris les gens qui méprisaient les romans et les journaux. Ils sont très utiles en réalité.
En effet, rien n'est plus pratique qu'un bon gros bouquin pour démarrer un feu! Page par page, la flamme grossissait si le lecteur la nourrissait bien. Il connaissait quelques ahuris qui utilisaient le papier pour transmettre des mots ou des histoires. Quel usage archaïque de la littérature!
Neow sentit un liquide gluant couler d'un magazine.
"Eurk, les pages sont toutes collées Gaza"
"Ce sont les manuels de maths de Kuro, Neow, c'est normal."
Grâce au gaz du réchaud, les bouquins prirent assez bien le feu. Nos compères possédaient maintenant une source de chaleur. Mais elle restait faible, comparée au blizzard dehors. Si peu de feu, pour une tempête de plus en plus glaçante. Il fallait utiliser l’énergie procurée par le feu.
Après quelques minutes, Neow remarqua sur une page un symbole qu'il connaissait. Une histoire resurgit de sa mémoire.
L'année précédant sa carrière de pilote, Neow trainait dans un désert du Grand Ouest.
Sauf qu'il s'était perdu, comme un con. Il était maintenant entouré d'indiens. Ils étaient d'abord méfiants, mais ils furent conquis par certains tours de danse de Neow, qui, quelques jours plus tôt, apprenait le country au Texas. Ils se mirent alors en tête d'apprendre à Neow la fameuse danse de la pluie.
Pour cela, ils dessinaient une figure triangulaire au sol, mettaient un danseur au milieu, et un homme en face de lui jouait de la citare en chantant. Le danseur effectuait des déplacements précis. Des nuages se concentraient au-dessus de sa tête.
Quand ce fut au tour de Neow, il essaya d'imiter le rituel, mais il était trop fébrile pour le faire bien ; il faisait des déplacements en plus, en oubliait d'autres. La litanie de "Peuw peul wééyn" répétée par le guitariste le déconcentrait. Cette mélodie influencera plus tard quelques chanteurs américains, qui n'hésitèrent pas à chaparder des musiques indiennes pour faire plus de profit.
L'effet que Neow produisit était l'exact opposé de celui escompté : le ciel se dénuda rapidement, et le soleil brillait de plus belle. Il restait seulement un nuage en forme de doigt d'honneur. Cette histoire est resté incrustée au fer rouge dans la mémoire de Neow. Sur sa cuisse aussi. Satanés indiens.
Enjoué de s'être rappelé de son road trip spirituel, Neow saisit la guitare qu'ils trimbalaient en poussant des cris enthousiasmés. Alors que Gaza le regardait comme le dernier des mongolitos, Neow eu grand mal à tout lui expliquer en détails, il se prit même une gifle de son partenaire, qui pensa que Neow lui proposait quelque chose de salace à cause de son histoire de triangle.
Finalement, Neow se fit comprendre après bien du mal. Il pu alors effectuer la fameuse danse du Peuw peul wééyn pendant que son compère l'accompagnait à l'aide de la guitare. Gaza n'y croyait pas trop, mais le blizzard disparut pourtant peu à peu, laissant place à un soleil de plomb. La montagne subissait maintenant une canicule. Plus un nuage dans le ciel, à l'exception d'un seul en forme de bite.
Comme des quilles dans un jeu de bowling...:
Profitant de cette chaleur épouvantable, Gaza et Neow reprirent leur route dans la montagne. Après tout, quoi de mieux pour remplacer le blizzard déchaîné qu'un soleil de plomb vous faisant regretter de ne pas vivre au pôle Sud ? Après un rapide conseil de guerre qui leur avait permis d'établir que non, ils n'avaient toujours pas la moindre foutue idée de l'endroit où aller pour accomplir leur quête, ils décidèrent de gravir le sommet le plus proche, espérant qu'une vue en hauteur leur permettrait d'apercevoir un quelconque lieu particulier dans le lointain.

Après deux heures de randonnée dans une forêt de conifères, la montée devint de plus en plus difficile, à mesure que la terre était remplacée par de la rocaille à peine praticable. Soudain, un grondement fit sursauter nos deux aventuriers. Le bruit s'amplifia ; il semblait venir du sommet de la montagne. Tentant sans succès d'apercevoir quelque chose à travers les arbres, Neow et Gaza eurent cependant l'impression que quelque chose, là haut, était en mouvement.

Alors que le fracas devenait tout bonnement assourdissant, les deux compères identifièrent finalement l'origine du vacarme : une dizaine de gros rochers, qui dans un éboulis assourdissant, broyait tout sur son passage, sans se soucier de la présence d'éventuels obstacles, qu'il s'agisse d'arbres ou de voyageurs...

2 objets
Objets de Gazastix:
- Un sac de billes
- Une douzaine de revues mathématiques
- Un tire-bouchon
- Une canne à pommeau
- Un réchaud à gaz
- Une bouteille d’encre de Chine
- Une guitare
- Un pot de miel
- Une balle rebondissante
- Un grille-pain

La morale pour ce tour est la suivante : "La raison du plus fort est toujours la meilleure."
La lettre du round est le c.

Vos textes sont à rendre pour le dimanche 28, à 22h.

Bonne chance à tous !
avatar
Kurotsuki

Messages : 508
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part. Je suppose. Je sais plus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 3] Texas Zombie : VIVE LA FANTASY !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum